RSS

Silence… on tourne pour le Nouvel Ordre Mondial

17 juil

Il y a quelques jours, Laurent Fabius, ministre socialiste français des Affaires étrangères, a fait une conférence à Science Po. Le socialiste du changement, riche comme Crésus, s’inscrit comme un bon élève du système mondialiste, parlant de démocratie mais agissant en faveur d’un monde où la dictature est le seul régime voulu par la nomenklatura des sociétés secrètes qu’il fréquente, comme nombreux de ses copains des deux plateaux de la balance démocratique française.

Cette conférence a donc été organisée à Science Po, et le ministre socialiste a pu rabâcher le discours des sectaires de l’Otan sur le devoir d’ingérence des démocrates occidentaux dans la souveraineté des autres pays, pour en chasser les méchants dirigeants.

Des personnes interrogées à l’issue de ce monologue, on apprend que les questions ont été choisies à l’avance et qu’il était interdit à quiconque d’interroger l’homme savant. C’est la démocratie des Young Leaders. Là, point de changement avec l’autre équipe UMP.

On cache volontairement le fait que les méchants sont toujours dans des régions où les Occidentaux convoitent le pétrole, le gaz, ou le passage d’oléoducs. [Voir le Hors série RUSSIE de juin/juillet 2012.]

Mais pourquoi ne pas exploiter le pétrole présent en abondance dans certaines régions en France ? M. Fabius et ses amis de l’UMP savent très bien qu’il ne faut surtout pas froisser les Césars du cartel de l’énergie de la Côte Est américaine sur ce point. La France doit demeurer dépendante de l’or noir extérieur. Ceux qui sont allés contre ce principe, ont bien mal fini, comme l’a démontré Pierre Fontaine en son temps.

Donc Laurent Fabius n’avouera jamais que la révolution syrienne est un paravent médiatique masquant l’intervention militaire occidentale à la conquête du gaz… Les marionnettes de l’UMP/PS n’ont strictement rien à faire de la misère des populations. Les entendez-vous pleurer pour les citoyens du Bahreïn, martyrisés quotidiennement, où contester les agissements des princes saoudiens ? Organisent-ils, avec les associations qu’ils financent grassement, des manifestations devant les ambassades de ces pays ? Non. Là, on peut tuer, massacrer… circulez, il n’y a rien à voir. Mais la Syrie, c’est très grave !

Même discours d’un certain Alain Juppé, qui a joué un rôle plus que nauséabond en Libye. Les banquiers internationaux sauront lui renvoyer l’ascenseur, sa carrière politique n’est probablement pas achevée.

Et que se passe t-il en Libye aujourd’hui, après que les amis d’Alain Juppé et de N. Sarkozy ont bombardé, tué, massacré… empêché les Libyens d’avoir une banque centrale INDÉPENDANTE du cartel bancaire ?

Ce pays d’Afrique du Nord, autrefois prospère, s’est transformé en un territoire contrôlé par de nombreux cheikhs et de chefs de factions armées après le renversement du régime de Mouammar Kadhafi. Le gouvernement de Tripoli est également devenu une façade destinée exclusivement à recevoir de l’aide matérielle de la part de l’Occident, écrit mercredi 4 juillet le quotidien Rossiïskaïa gazeta. «Le nouveau gouvernement libyen ne décide et ne contrôle absolument rien. Par conséquent, il n’est responsable de rien. Les anciens leaders des rebelles qui sont restés à la tête de leurs unités, torturent des prisonniers et prennent des gens en otage en espérant qu’ils seront utiles à terme pour marchander avec le gouvernement central.

D’après son rapport, les organismes de l’ONU chargés des droits de l’homme ne remplissent pas leurs fonctions directes en Libye, et l’on ignore tout des enquêtes menées dans ce pays et des condamnations. Selon Alexandre Pankine, numéro deux de l’ambassade de Russie à l’ONU, "on mène une activité bouillonnante en Libye, mais sans résultats."

Beaucoup de rumeurs arrivent de Libye concernant la violence contre des personnes soupçonnées d’avoir collaboré avec le régime Kadhafi, des exécutions sommaires, des prisons contrôlées par des unités locales et non par le gouvernement. Mais pendant les audiences au Conseil de sécurité, la commissaire de l’ONU a affirmé qu’elle n’avait aucune information fiable sur ces faits. Navi Pillay a peut-être dit la vérité – les organismes internationaux des droits de l’homme ne veulent pas envoyer leur personnel dans un pays où les lois n’existent pas»…

A l’heure de la technologie ultra sophistiquée où l’on est capable de voir en n’importe quelle partie du monde ce que font les insectes dans le sol, l’ONU n’a pas d’informations fiables sur le foutoir que les mondialistes ont généré en Libye…

 
95 Commentaires

Publié par le 17 juillet 2012 dans Non classé

 

95 réponses à “Silence… on tourne pour le Nouvel Ordre Mondial

  1. Sebastien

    17 juillet 2012 at 8 h 24 min

    Le cynisme de LIESI me laisse sans voix…

    Je cite LIESI:
    … "les amis d’Alain Juppé et de N. Sarkozy ont bombardé, tué, massacré… "

    Que veut insinuer LIESI? Qu’en face il y avait Mouammar Kadhafi qui, comme chacun le sait, fut un homme qui ne vécut que pour le bien-être de son peuple bien-aimé. Hein? C’est ça que veut insinuer LIESI?

    Je suis écoueuré par votre cynisme répugnant.

     
    • gepetto

      17 juillet 2012 at 8 h 42 min

      sebastien vous n’etes qu’un imbecile !!on se renseigne avant de critiquer !!

       
      • phil44

        17 juillet 2012 at 8 h 53 min

        gepetto

        Sebastien n’est pas un imbécile, il a le droit de penser, ce qu’il veut, ne réagissons pas comme ceux que nous combattons……..

         
      • silvermetal

        17 juillet 2012 at 9 h 44 min

        Vous n’êtes pas très correct, on explique à ceux censé ne pas comprendre, on insulte pas. Bon je comprends aussi que c’est plus facile à dire qu’à faire. mais essayez quand même.

         
      • Dom

        17 juillet 2012 at 22 h 50 min

        Ce n’est pas forcément un imbécile, c’est juste qu’il est informé par une presse occidentale entièrement détenue par des marchand d’armes, financiers, et autes multinationales qui ont des intérêts directs à détruire les Etats afin de piller les ressources sans résistances.
        Par exemple en France (difficile de vraiment trouver des infos et synthèses compte tenu de l’opacité financière) :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Lagard%C3%A8re
        http://tempsreel.nouvelobs.com/medias-pouvoirs/20070124.OBS8585/qui-possede-quoi.html
        http://mai68.org/spip/spip.php?article2001

         
    • Tikehau

      17 juillet 2012 at 9 h 39 min

      Avez vous discuté avec des libyens ? J’ai pu le faire avec des étudiants en CLA. Ce que j’en retiens c’est que ce pays était riche et moderne : accès gratuit aux soins hospitaliers, une politique d’émancipation des femmes, des échanges universitaires financés par l’état, une banque centrale indépendante…

      Loin de moi l’idée de nier le fait qu’il ne fut un dictateur sanguinaire mais je crois que vous devriez prendre du recul historique pour comprendre le personnage. Etudier la composition ethnique du pays, remonter à l’origine du tracé des frontières de cette ex-colonie italienne. Une autre piste à explorer : qui sont les révolutionnaires libyens ?

      Savez vous qu’il était le maitre d’oeuvre et le financier de la mise en orbite d’un satellite de télécommunications qui couvre aujourd’hui toute l’Afrique du Nord aux dépens des opérateurs du monde LIBRE ?

      Qu’il envisageait une PANAFRIQUE pour défendre les intérêts du continent Africain face à NOUS les européens et les américains ?

      Que sa dernière grande décision politique (fatale, l’histoire le confirme) fut celle de promouvoir l’utilisation de l’€ au détriment du $ pour les achats pétroliers ? Chavez n’a fait que reprendre l’idée : il était le prochain sur la liste sur la liste mais son cancer "inopiné" lui assure un sursis provisoire.

      Pratiquant entres autres maux, pour parvenir à imposer ses visons politiques, la déstabilisation d’anciennes colonies françaises (Tunisie en particulier) il se mit à dos la France qui n’hésita pas à lui envoyer par barbouzes interposées au moins trois balles dans le corps. Un attentat dont il ne réchappa que par miracle. Comme quoi même les dictateurs ont une "bonne étoile".

      Cette histoire "officieuse" ne peut être médiatisée on peut s’en douter car nous remettrions notre sacro-saint principe de non-ingérence historique en cause.

      Je suis bien de l’avis que la "folie" caractérisait en effet son comportement. Toutefois pouvez vous m’expliquer la fameuse parenthèse que N. SARKOZY lui a réservé au nom d’un intérêt NATIONAL qui m’échappe ?

       
    • Gros minet

      17 juillet 2012 at 9 h 49 min

      lol, tu déchires, mdr, ils ont tué oui, tu crois qu’ils s’y sont allés avec des fleurs…

       
      • Gros minet

        17 juillet 2012 at 9 h 50 min

        pas s’y mais y, (et puis crotte)

         
    • sand

      17 juillet 2012 at 9 h 55 min

      Ceci est un document officiel

      http://www.oecd.org/dataoecd/5/30/40570608.pdf

      C’est plus ludique que TF1

      Après lecture de ce dernier, peut être comprendrez vous pourquoi l’axe du Bien a décidé de détruire ce pays, en premier lieu par la mise en place de sanctions économiques, puis plus tard par bombardement etc….

      bonne lecture

       
    • NimoisNiToi

      17 juillet 2012 at 11 h 06 min

      Et moi c’est votre ignorance de la réalité qui me laisse sans voix.
      Allez commentez sur yahoo news, vous serez dans votre élément.

       
      • vodnara

        17 juillet 2012 at 11 h 55 min

        @nimoisNiToi: vous avez tout à fait raison les commentaires sur yahoo sont lamentables et guère mieux sur MSN.
        PS c’était à Sébastien que je m’adressais en disant " eh bien changez de site, point barre"

         
    • vodnara

      17 juillet 2012 at 11 h 26 min

      eh bien changez de site point barre

       
    • Francky Vincent

      17 juillet 2012 at 11 h 44 min

      Abrutis de Sébastien, vous n êtes qu un pauvre mouton, retournez sur le Figaro.fr

       
    • OHRUH René

      17 juillet 2012 at 12 h 05 min

      Sébastien
      Bravo , les médias aux ordres ont réussi : Kadafi l’Affreux , le Tyrant , l’Immonde qui assasine son peuple et maintenant pareil pour la Syrie .
      Kadafi a pris le pouvoir par un coup d’état en chassant le Roi Idriss . A ce moment , la Lybie était le pays le plus pauvre d’Afrique . Avant que le " Système " ne décide de l’éliminer , 53 % de la population avaient une voiture ; mais naturellement il restait des pauvres , comme partout .Il voulait créer , avec Ben Ali , une Banque Islamique avec comme monnaie le DINAR OR .Insupportable pour le $ ( Sadam Hussein ne voulait plus vendre son pétrole en $ : ELIMINE )
      l’Iran a signé avec ses voisins

       
    • OHRUH René

      17 juillet 2012 at 12 h 22 min

      Sébastien ,
      Kadhafi , Dirigent musclé pour le Bien de son peuple et des Africains : OUI Les lybiens se sont progressivement enrichiis grace à sa politique ( 53% avaient un véhicule , beaucoup étaient propriétaires de leur habitation . Avant qu'"ON" agresse son Pays , il avait décidé de répartir les revenus du pétrole à tous les Lybiens et à chacun le meme montant . Son autre grand tord , c’était de vouloir s’attaque ,au Dieu $ en créant une Banque islamique et le DINAR OR . Tout comme Sadam Hussein , qui refusait d’être payé en $ , il fallait l’éliminer .
      Les médias occidentaux , Juppé compris , ont fait fort dans la désinformation

       
    • ptitpère

      17 juillet 2012 at 12 h 49 min

      Ben dégage sebastien si t’es pas content et va t’informer sur foxnews.

       
    • Antilluminati

      17 juillet 2012 at 13 h 24 min

       
      • Jyves

        18 juillet 2012 at 9 h 43 min

        bah…..
        Le Dinar Or de Kadhafi est une vaste blague n’ayant aucune chance.
        Vous croyez sincèrement que si une monnaie Or pour les échanges internationaux était possible, la Russie et la Chine ne l’utiliserait pas ?
        La vraie raison de l’intervention est que Kadhafi n’était plus soutenu par la Russie et la Chine…c’est tout, il est inutile de chercher plus loin.

         
    • Clavreul

      17 juillet 2012 at 14 h 02 min

      @ Sébastien, la chanson " fatigué " de Renaud : " un océan de boue où sombre ma pensée."

       
    • Dies Irae

      17 juillet 2012 at 14 h 45 min

      Les crimes de l un excusent ils les crimes de l autre Sébastien ?

       
      • Clavreul

        17 juillet 2012 at 15 h 05 min

        Les crimes de l’OTAN nous en sommes sûr Dies Irae, les preuves sont sous nos yeux tous les jours. Pour les preuves des crimes du Colonel Kadhafi c’est une autre histoire comme nous le démontre Pierre Péan dont les recherches sont très instructives. La manipulation n’est t’elle pas la force de ceux qui dominent le monde aujourd’hui ? Monsieur Kadhafi cherchait t’il à dominer le monde ? A la différence du général de Gaulle, le Colonel Kadhafi avait décidé de rester sur le sol de sa patrie pendant la guerre. Ce chef d’état est mort dans l’honneur de la cause qu’il défendait, cet homme est un exemple et je suis persuadé que Dieu à enveloppé son âme pour qu’elle demeure dans la paix éternelle. Voilà mon opinion.

         
      • Dies Irae

        17 juillet 2012 at 21 h 46 min

        @ Clavreul

        Je suis expatrié dans le monde arabe depuis de longues années maintenant, et je connais de nombreux Lybiens.
        Kadhafi n’etait pas irreprochable dans certaines de ses actions. Par contre il est certain qu il a fait BEAUCOUP pour son peuple. Je pourrai vous faire une liste de mémoire et elle ne serait pas exaustive.

        Chaque lybien qui se marie a droit a un logement fournis par l etat et gratuitement.
        l electricité etait gratuite.
        Une bourse d etude de 1600€ par mois pour chaque lybien allant faire des etudes a l etranger.
        Si vous etes muté, on vous fournissait un deuxieme logement (dont vous etes proprietaire aussi)
        education et medecine gratuite.
        Des subventions de l etat en veux tu en voila… pour creer des societes (20 000 dollars).
        Pret a taux zero pour l achat d une voiture… etc etc
        La liste est immense………………………..

        J ai eu passé 10H de train en face a face avec un lybien lorsque la france Bombardait la lybie…. Et bien je peux vous assurer qu ils nous en veulent pour ça………

        Mais pour mettre un bémol, Je dirai qu on connait bien les frasques de la famille kahdafi. Par contre, montrez moi une famille au pouvoir qui n abuse pas de ses prerogatives ! Ca se fait rare. Tres rare… L important c est que le peuple soit gagnant !! et c est deja enorme !!

        Je vous demande de me croire sur tout ces points sans me demander d en expliquer plus… car je ne peux pas (clause de confidentialité)… Mais ma position me permet de cotoyer ces puissants du monde arabe et d en entendre beaucoup…

        C est la premiere fois que je me dévoile autant sur le réseau, mais ca me gonfle d entendre des conneries pareil ! (Pas vous Clavreul)…

         
      • Clavreul

        17 juillet 2012 at 22 h 17 min

        Et bien vous me rassurez dans mon opinion Dies Irae, et puis si les puissants ne sont pas irréprochables et bien personne ne l’ai en réalité. Comme vous dites l’important c’est que le peuple soit gagnant.

         
      • Dies Irae

        17 juillet 2012 at 23 h 06 min

        @Clavreul

        Au fait, bravo pour la queunelle à De Gaulle ! du 175 cm celle la.. ;-)

         
      • emigrdsouche

        18 juillet 2012 at 0 h 08 min

        De Gaule, même sort que Kadhafi.
        Et avec des si, on peut toujours se demander où en serait aujourd’hui la France sans un De Gaulle vivant en 1945..?
        Et si Kadhafi était encore vivant, où en serait la Lybie..?
        L’Histoire est ainsi.
        Nul n’est saint ici-bas.

        Vive De Gaulle !
        Vive Kadhafi !

         
    • abeilles

      18 juillet 2012 at 14 h 18 min

      Comment chacun sait ,étiez-vous en Libye ,le Peuple Libyen avait un niveau de vie bien supérieur ,Curieusement les personnes qui n’ont jamais posé un pied dans les Pays agressé ,savent ,,pour moi qui a été en Irak de 1998 à 2004 je sais que le peuple Irakien estimait Leur Président ,que le parti Baas est démocratique car il y a des Chrétiens Kurdes Sunnites Chiites dans le Gouvernement ,comme en Syrie ,pas en Arabie Saoudite ,ni au Qatar ,ni au Koweit où existe la Charia ,arrêtez de gober les mensonges ,

       
  2. phil44

    17 juillet 2012 at 8 h 40 min

    Non Sebastien, LIESI ne dit pas cela.En effet Mouammar Kadhafi n’était pas un ange loin s’en faut. Il est responsable de beaucoup de meurtres, d’attentats, bref d’atteintes aux droits des personnes. N’oublions pas que depuis quelques années il était revenu en odeur de sainteté auprès de nos démons-craties. Mais les temps ont changé et ils ont décidé sous couvert des Droits de l’homme de le balancer.Ils l’ont remplacé par des gens qui sont encore pire que lui. Des Islamistes ont été mis en place, l’anarchie règne et ce qui se passe est pire qu’avant. Je résume et je ne rentre pas dans les détails. Voilà ce que veut dire LIESI. Il ne dise pas que Kadhafi était un ange. La seule chose que LIESI dit " Arrêtez de nous prendre pour des cons".

     
    • vodnara

      17 juillet 2012 at 11 h 49 min

      vous résumez tout à fait la situation, merci!

       
    • Clavreul

      17 juillet 2012 at 11 h 50 min

      Quel était le niveau de vie et l’évolution sociale de la Libye avant la guerre ? Quels étaient les grands projets que monsieur Kadhafi avaient mis en place en terme de santé, d’éducation, de recherches technologiques pour sa nation ? Vous parlez d’atteintes aux droits des personnes en Libye sous Kadhafi, mais quand est il aujourd’hui ? quand est t’ il pour les populations en Europe et aux Etats – Unis ? Etudiez l’enquète de Pierre Péan sur l’attentat de Lockerbie : Attentat de Lockerbie sous faux drapeau. ( Vidéo Dailymotin de 2 min ). La propagande télévisuelle vous a bien lavée le cervaux les amis ! Sous Kadhafi tous les Libyens avaient accès aux soins, quand est t’il en France depuis dix ans ? minimum 30% de la population ne se soigne plus faute de ressources suffisantes, et aux Etats – Unis ? Les grands VRP de la démocratie dans le monde ? Sous Kadhafi chaque jeunes couples qui venaient de se marier avaient droits à une aide de 60 000 dollars de la part de l’état Libyen pour acheter une maison ou un appartement avec la gratuité de l’électricité et de l’eau ! Sous le colonel Kadhafi, le RSA Libyen était de 730 euros par mois pour une personne seul. Les jeunes étudiants étaient très largement soutenus pour mener à bien leurs études. Sous le colonel Kadhafi, la Libye était le pays le moins endetté du monde ! Bref un véritable état de droit ou le partage des richesses étaient une priorité. Le colonel Kadhafi était un grand homme, paix à son âme. Il aura lutté contre les tyrans occidentaux toute sa vie de manière très courageuse. Ces tyrans qui n’ont pas hésités à exécuter toute sa famille,dont trois de ses petits enfants. Labasoche’s blog : LIBYE : " Voici pourquoi le peuple Libyen aime toujours Muammar Kadhafi ! ( une source qui vous donnera de vrais infos sur le régime Kadhafi ).

       
      • Clavreul

        17 juillet 2012 at 12 h 23 min

        Je veux ajouter que LIESI oublie de mentionner un fait très important, en Libye, en Irak, en Afghanistan et en Syrie il ne s’agit pas seulement d’une guerre des matières premières. Les politiques occidentaux s’appuient sur les divergences des différentes communautés dans ces pays pour casser ces nations et ainsi lancer le procéssus de régionalisation. L’Irak et la Libye sont aujourd’hui coupés en trois ou quatre avec des minorités qui revendiquent leur autonomie. Avec l’immigration de masse c’est cet état de fait qui se produira sur le sol européen demain, la guerre du Kosovo à l’échelle du monde.

         
      • OHRUH René

        17 juillet 2012 at 12 h 28 min

        Bravo Clavreuil .
        Entièrement d’accord avec toi
        Il faillait l’éliminer car il gênait l’Ordre Mondial .Honte à BHL & à Juppé
        Lorsqu’on veut tuer son chient , on prétend qu’il a la rage

         
      • Clavreul

        17 juillet 2012 at 12 h 33 min

        On est d’accord René !

         
      • NimoisNi Toi(t)

        17 juillet 2012 at 17 h 40 min

        Kadhafi était infiniment plus respectable que nos politiciens véreux UMPS, pas l’ombre d’un doute là dessus.

         
      • abeilles

        18 juillet 2012 at 14 h 29 min

        oui vous avez entièrement raison ,en Irak avant 1990 les Soins hospitalisations,études tout étaient gratuit ,on n’a raconté que Saddam ne soignait pas son Peuple ,a détourné l’argent des échanges pétrole contre équipements FAUX il a fait construire deux Universités ,immense une pour la Médecine ,’autre la recherche dans le sang pour soigner ces bébés ,toutes ces maladies dû à l’uranium appauvri ,aujourd’hui ils meurent dans des souffrances atroces sans soins qu’on se le disent ,Nous sommes complice de notre inertie de laisser faire TOUS CES GENOCIDES

         
    • gwendoline1

      17 juillet 2012 at 14 h 43 min

      Kadhaf. a aussi fait 2 erreurs

      vouloir dinar or
      et dormir sous la tente à l’Elysée

       
  3. byeuro

    17 juillet 2012 at 8 h 54 min

    Vidéo : Thierry Meyssan à propos du Proche-Orient

    Entrevue enregistrée le 10 juillet 2012.

    La visite de Annan au Proche-Orient ?
    Deux conférences successives à Genève et Paris ?
    "Contras" et scénario nicaraguayen en Syrie ?
    L’affaire de l’avion turc ?
    Tunisie-Libye-Egypte…l’émergence d’un bloc des Frères Musulmans ?
    Pas de "Printemps" d’Arabie saoudite ?

    http://www.voltairenet.org/Video-Thierry-Meyssan-a-propos-du

     
  4. Alcide

    17 juillet 2012 at 9 h 14 min

    Je souhaite revenir sur cette information qui n’a pas été traité proportionnellement à toute la répugnance qu’elle inspire :

    Le ministre estonien de la Défense, M. Urmas Reinsalu , a en effet exprimé, le 14 juillet 2012, sa reconnaissance à « l’Union des combattants pour l’Estonie libre » qui regroupe les Estoniens ayant collaboré avec les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale, et dont la plupart des membres sont des anciens combattants de la 20ème division de la Waffen SS.

    D’après le ministre, ce qu’il a appelé « le sacrifice » de ces anciens SS devrait servir d’exemple pour la génération actuelle des Estoniens qui sont prêts « à se défendre et à défendre leurs alliés ».

    « L’exemple » ainsi donné concerne donc directement la France, puisque notre pays est théoriquement « alliée » de l’Estonie, qui est à la fois l’un des 27 États-membres de l’Union européenne et l’un des 17 États ayant adopté l’euro.

    Toujours selon le ministre estonien de la Défense, « la contribution » des SS estoniens « revêt un caractère crucial » car ce sont eux qui ont sauvé « la dignité du peuple estonien grâce à leur courage et leur bravoure ».

    http://fr.rian.ru/world/20120715/195359645.html

    En outre nous pouvons constater l’effrayante manipulation de l’opinion par l’intermédiaire des associations grassement subventionnées par l’état , celles dont les dirigeants vivent comme des nababs aux frais du contribuables , celles qui sont censées chargées promouvoir les droits de l’homme , faire obstacle au fascisme et au racisme , promouvoir la démocratie et toutes ces bonnes choses que l’on voit à la tévé comme les bombardements humanitaires.

    Associations toutes silencieuses devant cette abjection.

    Ces associations défendent aussi une Europe fédérale , celle du renflouement automatique des banquiers crapuleux par le MES de droit luxembourgeois financé de force par le budget des états et cautionnent ainsi sans honte le véritable nazisme qui s’exprime ouvertement par la voie des anciens de la 20 eme division de la Waffen SS et du gouvernement estonien.

    Histoire de la 20 eme division SS

    http://fr.wikipedia.org/wiki/20e_division_SS_de_grenadiers

    Ce qui est curieux et inquiétant du point de vue symbolique est que le signe euro apparaisse sur le blason de cette division SS

     
    • emigrdsouche

      18 juillet 2012 at 0 h 12 min

      Les nazis sont toujours actifs, ils n’ont jamais cessé de l’être.
      Il sont en lien avec la crème de la crème.
      Bonne nuit, l’Ami.

       
  5. lambda

    17 juillet 2012 at 9 h 14 min

    Fukushima – la reconstruction confiée à Israël ! ! – peut-on dire qu’ainsi la boucle est bouclée ?

    http://www.tribunejuive.info/economie/fukushima-la-reconstruction-confiee-a-israel

     
  6. sand

    17 juillet 2012 at 10 h 20 min

     
    • Alemic

      17 juillet 2012 at 14 h 35 min

      De quel film est tiré cet extrait svp?

       
      • Dies Irae

        17 juillet 2012 at 14 h 46 min

        @ Alemic

        Will hunting

         
      • emigrdsouche

        18 juillet 2012 at 0 h 15 min

        Non, non, c’est pas un film, c’est notre histoire ;)

         
  7. quidam

    17 juillet 2012 at 10 h 20 min

    intervention de Max Keiser, sous-titrée. L’état des banques et la politique menée en parallèle.

     
  8. Lilia Ben Hedi

    17 juillet 2012 at 10 h 23 min

    Je ne peux que dire que rien n’est plus clair et qu’on se pose des questions dont les réponses sont floues, vagues, ou même fausses – A quoi joue l’occident, ainsi que les Etats Unis, et que visent-ils? Exterminer totalement le monde arabe?

     
    • Clavreul

      17 juillet 2012 at 17 h 54 min

      Transformer et plus adéquat qu’exterminer.

       
    • emigrdsouche

      17 juillet 2012 at 21 h 04 min

      Ils veulent abattre Islam comme ils ont abattu la Chrétienté.

       
      • Dies Irae

        17 juillet 2012 at 22 h 04 min

        Ils veulent simplement occidentaliser le monde arabe …
        Mais ce ne sera pas facile, la religion là bas est indissociable de l etre humain. Ils en sont impregnés des la petite enfance.
        On peut bien sur trouver que c est néfaste, mais personnellement, je trouve qu il y a mille fois plus de spiritualité dans le monde arabe qu il n y en a chez nous maintenant….
        Je suis catholique, et je peux vous assurer que ma religion est respectée (car elle est reconnue par tous et Jesus (Issa) est aussi un prophete dans la religion musulmane) et finalement on peut plus facilement afficher sa religion dans le monde arabe que chez nous où vous avez peur de passer pour un illuminé (pas illuminati..;-)..)… Dieu a sa place en chaque chose…

         
      • emigrdsouche

        18 juillet 2012 at 0 h 44 min

        Oui, nous disons la même chose: abattre Islam, occidentaliser le monde musulman, n’est-ce pas deux approches pour un seul sens ?
        Mais en fait, avons- nous là véritablement identifier l’objectif ?
        N’est-ce pas plutôt le moyen de l’atteindre ?
        L’objectif véritable n’est-il pas directement lié au "destin de Israël" ?
        Quels types de régime sont installés ou veullent-ils installer: Les Frères Musulman en Egypte; Partie islamique en Tunisie; en Lybie…; en Syrie… , etc…
        A qui profite le crime ?

         
  9. sand

    17 juillet 2012 at 10 h 30 min

     
  10. DaPaZ

    17 juillet 2012 at 11 h 00 min

     
  11. Michèle DRAYE

    17 juillet 2012 at 11 h 08 min

    "ILS" devaient apporter la démocratie en Lybie:

    Après les bombes les réformes du FMI

    http://thalasolidaire.over-blog.com/article-lybie-_point-de-vue-l-otan-et-ensuite-le-fmi-et-la-bataille-de-bani-walid_syrte-ne-semble-pas-enc-84565499.html

    EXTRAIT :

    En plus de l’or noir, les multinationales européennes et étasuniennes visent l’or blanc libyen :

    l’immense réserve d’eau fossile de la nappe nubienne (estimée à 150mille km3), qui s’étend sous la Libye, l’Egypte, le Soudan et le Tchad. Les possibilités de développement qu’elle offre ont été démontrées par la Libye, qui a construit un réseau d’aqueducs de 4mille Kms de long (qui a coûté 25 milliards de dollars) pour transporter l’eau, extraite en profondeur par 1.300 puits dans le désert, jusqu’aux villes côtières (Benghazi ayant été une des premières servies) et à l’oasis de Khufrah, en fertilisant les terres désertiques. Ce n’est pas un hasard si, en juillet, l’OTAN a bombardé l’aqueduc et détruit la fabrique, près de Brega, qui produisait les conduites nécessaires aux réparations.

    C’est sur ces réserves hydriques, en perspective plus précieuses encore que les pétrolifères, que veulent mettre la main -à travers les privatisations promues par le FMI- les multinationales de l’eau, surtout françaises (Suez, Veolia et autres) qui contrôlent presque la moitié du marché mondial de l’eau privatisée. Et pour réparer l’aqueduc et les infrastructures, les multinationales étasuniennes comme Kellogg Brown & Root, spécialisées dans la reconstruction de ce que les bombes USA/OTAN détruisent, sont prêtes à s’en occuper : en Irak et Afghanistan elles ont reçu en deux années des contrats d’un montant d’environ 10 milliards de dollars.

     
  12. Michèle DRAYE

    17 juillet 2012 at 11 h 09 min

    Séchez vos larmes et continuez la lutte, celui qu’on vous a montré n’était pas Mouammar Al-Kadhafi
    http://www.mathaba.net/nouvelles/Afrique/fr

     
    • fred

      17 juillet 2012 at 11 h 59 min

      Ton lien ne fonctionne pas!!!!

       
  13. Michèle DRAYE

    17 juillet 2012 at 11 h 13 min

    J’en connais un qui devrait trembler:

    Règlements de compte libyens

    Réseau Voltaire | 3 mai 2012

    http://www.voltairenet.org/a173967

     
  14. Hervé

    17 juillet 2012 at 11 h 40 min

    @Sébastien

    De mémoire, en Irak il y a eu un million de civils tués par les bombardements de l’OTAN. C’est un peu exagéré d’essayer de démontrer que Bush est un innocent aux mains propres parce que Sadam Hussein n’était pas très fréquentable… Je respecte J. Chirac pour la simple raison qu’il n’a pas voulu me mêler – moi en tant que Français – à ce massacre.

    L.I.E.S.I ne défend nullement Kadhifi. Et pourtant, ce dictateur a certainement fait plus de bien à son peuple que M. Bush a fait de bien aux américains !!! L.I.E.S.I met simplement en avant qu’en tant que Français tu es un assassin pour avoir cautionner le massacre de milliers d’innocents en Lybie. Et pour quel résultat ? Eh bien celui d’aujourd’hui : avoir remplacé un dictateur par plusieurs dictateurs qui se foutent de la Lybie et dont chacun est pire que le précédent.

    Et maintenant, nous voyons la même chose en Syrie. Et bien je suis désolé, je ne me lave pas les mains dans le sang de gens qui ne m’ont rien fait. Qui plus est qui ont une culture plus ancienne et plus riche que la mienne….

     
  15. Hervé

    17 juillet 2012 at 11 h 50 min

    Pour une fois, je trouve que L.I.E.S.I ne polémique pas…
    Je suis tellement "dégouté", initialement, je ne voulais pas ajouter de commentaires…
    Mais Sébastien, ru vas prendre ton fusil pour aller "tuer du Syrien" sur justification que d’après TF1 le roi de Syrie n’est pas fréquentable ? Et après tu vas regarder Israel et les Américains se réjouir d’avoir un espace aérien libre pour aller tuer de l’Iranien ? Avec du pétrole gratuit volé au peuple Syrien et Libanais ? Et après on va nous faire le cirque de la Haye pendant que Hollande, Obama, Juppé, Fabius seront rigolards au prochain G20 parce qu’ils ne risquent rien ?

     
  16. byeuro

    17 juillet 2012 at 11 h 55 min

    Argent sale : un rapport parlementaire américain dénonce la banque HSBC

    La banque britannique HSBC a fait prendre des risques au système financier américain en l’exposant à de possibles activités de blanchiment d’argent lié au trafic de drogue ou au financement du terrorisme, a indiqué lundi un rapport du Sénat américain.

    Le rapport d’une commission d’enquête du Sénat liée à la Sécurité intérieure a souligné de "graves carences" dans le système anti-blanchiment de la filiale américaine de HSBC, HBUS, qui ne parvient pas, selon les parlementaires, à surveiller de façon efficace les activités suspectes.

    Ainsi, selon les parlementaires, la banque a exposé le système financier américain a de possibles opérations de blanchiment de l’argent de la drogue des cartels mexicains. La filiale mexicaine a ainsi transféré un montant de 7 milliards de dollars vers HBUS entre 2007 et 2008.

    HBUS a aussi également entretenu des relations financières avec des établissements bancaires soupçonnés de liens avec des organisations terroristes présumées. Le rapport de 330 pages cite à cet égard la banque saoudienne Al Rajhi Bank.

    Le document souligne aussi que le géant bancaire britannique a aidé à écouler un montant de 290 millions de dollars en chèques de voyage émis par une banque japonaise au bénéfice de ressortissants russes qui prétendaient travailler dans les voitures d’occasion.

    "A l’ère du terrorisme international, de la violence liée à la drogue dans nos rues et à nos frontières, du crime organisé, faire cesser les flux d’argent qui soutiennent ces horreurs est une priorité pour la sécurité nationale", a écrit dans un communiqué le sénateur démocrate Carl Levin qui préside la commission.

    Le rapport sera présenté mardi au cours d’une audition devant la commission au Sénat.

    Dans un communiqué reçu lundi soir par l’AFP, la banque confirme que ses responsables se rendront devant les sénateurs de la commission mardi.

    "HSBC agit en conformité avec la loi, partout où elle est présente", lit-on dans le communiqué, où la banque reconnaît toutefois "n’avoir pas réussi par le passé à proposer les normes auxquelles peuvent s’attendre les régulateurs et les clients".

    "Nous allons présenter nos excuses, reconnaître ces erreurs, répondre de nos actes et nous engager à corriger ce qui n’a pas fonctionné", poursuit la banque qui s’engage à mettre en place toute une série de mesures de contrôle.

    HBUS possède 470 agences aux Etats-Unis et fournit des services à environ 1.200 autres banques, dont 80 filiales.

    Source : http://www.boursorama.com/actualites/argent-sale-un-rapport-parlementaire-americain-denonce-la-banque-hsbc-21495d6e63650a93cf0124e90503a21a

     
  17. byeuro

    17 juillet 2012 at 11 h 58 min

    La BNP les doigts dans le pot de confiture fiscale
    En avril, Baudouin Prot, le président de BNP Paribas a été entendu par la commission d’enquête sénatoriale sur les paradis fiscaux qui rendra son rapport le 17 juillet. Ses réponses, sous serment, sont en contradiction des documents dont disposent les sénateurs et que Marianne a pu consulter…
    Source : http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/5096-la-bnp-les-doigts-dans-le-pot-de-confiture-fiscale

     
  18. Hervé

    17 juillet 2012 at 11 h 58 min

    Et puis comme j’y suis, j’en rajoute une couche sur la Grèce.
    Lagarde a raison si les grecs payaient leurs impôts…
    Par exemple, ce M. Grec refuse de payer un impôt de 5000€ pour une maison sans électricité d’une valeur estimée (par le gouvernement de 13 768€) et pour un revenu de 2000€ / an…

    http://www.zerohedge.com/news/cretan-writes-heartfelt-letter-greek-irs

     
  19. byeuro

    17 juillet 2012 at 11 h 59 min

    Sarkozy, toujours à la recherche de financements
    L’ancien Monarque poursuit ses vacances au Canada dans un chalet prêté par le milliardaire et ami Paul Desmarais. En France, ses amis ont déposé les statuts d’une nouvelle association de financement… au cas où…
    Quelques juges poursuivent l’enquête sur des soupçons de financements occultes des activités politiques d’Edouard Balladur et de Nicolas Sarkozy.
    Source : http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/5098-sarkozy-toujours-a-la-recherche-de-financements

     
  20. vodnara

    17 juillet 2012 at 12 h 18 min

    "les méchants sont toujours dans des régions où les Occidentaux convoitent le pétrole,le gaz "etc… mais les méchants sont aussi toujours aux premières loges pour récolter les bénéfices tirés des drogues dures comme l’opium en Afghanistan ou la cocaine en Amérique du Sud…

     
  21. Felipe

    17 juillet 2012 at 12 h 49 min

    _
    PAF UN GROS PAVE DANS LA MARRE !
    et celui là n’est pas des moindres ….
    PSA et sa coupure politicienne d’avec l’IRAN

    où le groupe vendait 450.000 véhicules/an

     
  22. byeuro

    17 juillet 2012 at 13 h 18 min

    Rétroactivité des uns et petits avantages des autres….

    J’ai envie de mettre en parallèle deux informations. Leurs points communs? La commission de finances de l’Assemblée Nationale et l’évidente nécessité pour tous les Français de faire des efforts, des sacrifices et d’oeuvrer dans la plus totale transparence….

    Dès lundi prochain, le PS va déposer un amendement au projet de loi de finances rectificative de 2012 visant à soumettre les heures sup à l’impôt sur le revenu. A croire que ça urge, que c’est pressé, que ça ne peut attendre. Il faut casser tout ce qu’a fait Sarkosy, vite. Pire, tous ces français moyens qui ont cru dans la mesure Sarkosy, tous ces supporters du « travailler plus pour gagner plus » sont à tous les coups des avides, des ambitieux! Ils croyaient gagner plus? Eh bien ils en auront moins! Ça leur apprendra à sortir la tête du troupeau: Si initialement ce projet de loi de finances rectificative se limitait à la disparition des exonérations de charges sociales sur les heures sup à compter du 1ier septembre 2012, ce qui sera voté lundi et entériné par la commission des finances de l’Assemblée Nationale est un tantinet différent: toutes les heures sup réalisées à partir de cette date (1ier janvier 2012) seront soumises à l’impôt sur le revenu – impôt qui sera payé en 2013.

    Dans le même temps, cette même commission des finances de l’Assemblée Nationale a rejeté, mercredi 11 juillet, la proposition du député centriste Charles de Courson (UDI) de fiscaliser la part de l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) non utilisée à des fins professionnelles. La proposition de l’élu de la Marne n’a guère soulevé l’enthousiasme de ses collègues : l’amendement n’a obtenu que trois votes favorables sur une vingtaine de députés présents en commission. Vous vous rendez compte, l’adoption de cette proposition aurait de facto impliqué que les parlementaires fournissent à l’administration fiscale des justificatifs de leur frais pour que le fisc puisse déterminer ce qui devait – ou non – échapper à l’impôt sur le revenu… ça ne va pas non? De telles pratiques sont réservées aux Français « normaux », pas aux Zélus de la République!

    Il faut quand même dire que cette « indemnité représentative de frais de mandat » se monte à 6 412 euros brut. Elle sert à « faire face aux diverses dépenses liées à l’exercice » du mandat de député « qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l’Assemblée ». Versée sur un compte séparée, l’IRFM vient en complément de l’indemnité parlementaire de 7 100 euros brut et du crédit pour l’emploi de collaborateurs (9 138 euros brut) et des moyens matériels mis à leur disposition pour travailler (ordinateur, téléphones, fax, déplacements etc…). Le projet de loi envisageait que les députés, comme les salariés ou les professions libérales, tiennent le compte de leurs dépenses et réintègrent la part de leur indemnité non consommée dans leur revenu imposable. Un minimum, non, quand on se permet de fiscaliser rétroactivement les heures sup des travailleurs?

    Et bien non, les députés socialistes, comme les précédents, sont beaucoup plus attachés à leur avantages et prérogatives qu’à « montrer l’exemple »… « Exemplaire », qu’il disant, « exemplaire »… effectivement, nous l’avons devant nous, l’exemple!

    Addendum du 16 juillet 2012:

    Les heures supplémentaires effectuées entre le 1er janvier dernier et le 1er juillet ne seront finalement pas soumises à l’impôt sur le revenu. Le droit l’a emporté sur le discrétionnaire. Il semblerait que l’idée de comparer les deux décisions de la commission des finances ait eu son petit effet puisque cette page a été consultée 760 fois et que cet article a été repris sur Agoravox et Contrepoints où il a aussi été beaucoup consulté si j’en crois les commentaires et les votes. Notons que le Figaro a lui même repris l’idée de mettre en parallèle ces deux décisions en modifiant dimanche son article sur la rétroactivité de la fiscalité des heures supplémentaires. Si nous avons pu apporter notre contribution à cette victoire du droit, nous ne pouvons que nous en réjouir.

    Source : http://maviemonargent.info/2012/retroactivite-des-uns-et-petits-avantages-des-autres/

     
  23. byeuro

    17 juillet 2012 at 13 h 19 min

    Le MES n’est toujours pas dit….

    Décidément, ces Allemands nous surprendront toujours. Leur Cour Constitutionnelle n’a rien à voir avec notre gentil Conseil du même nom. Alors que, comme nous l’avons déjà évoqué dans un article précédent, le ministre des finances allemand leur met une gentille mais néanmoins constante pression, alors que monsieur Baroso, s’occupant, à son habitude, de ce qui ne le regarde pas, leur lance un appel à la promptitude, voici qu’hier lundi 16 juillet, les magistrats de la Cour de Karlsruhe, soucieux de leurs prérogatives, ont annoncé qu’ils attendront le 12 septembre pour rendre leur avis sur la constitutionnalité du futur Mécanisme européen de stabilité (MES)!

    Présentés comme la clé de voûte du soutien à long terme aux pays en difficulté, le MES et son pendant le « pacte budgétaire » (pourtant signé en mars dernier, à l’initiative de l’Allemagne, par 25 pays de l’Union européenne sur 27) font l’objet de six plaintes déposées par des députés de la gauche radicale Die Linke, un élu conservateur et une association de citoyens.

    Jean-Claude Juncker, chef de file de l’Eurogroup (les ministres des Finances de la zone euro), avait reconnu dimanche dernier que la perspective d’un jugement en septembre ne l’ « aidait » pas vraiment. Il évoquait en fait un possible choc des calendriers dont l’Espagne et l’Italie pourraient faire les frais. Après avoir obtenu à l’arraché, lors du sommet européen des 28 et 29 juin derniers, que les fonds de secours européens puissent recapitaliser directement les banques espagnoles et intervenir en cas d’urgence sur le marché de la dette souveraine italienne, Rome et Madrid craignent de se retrouver confrontés, en cas de tensions durant l’été, au risque d’un blocage administratif de Berlin, même si, en théorie, la recapitalisation des banques espagnoles est assurée si le Mécanisme européen de stabilité (MES) reste en suspens, puisque l’actuel Fonds de stabilité financière (FESF) est habilité à intervenir en lieu et place du MES. En théorie, toujours, le Bundestag allemand se réunit après demain, 19 juillet, pour examiner l’octroi d’une aide européenne à l’Espagne et une majorité de députés devrait en approuver le principe. « En théorie » car la pression monte en Allemagne où les récentes déclarations bataves et finlandaises ont été généreusement relayées, où les oppositions à l’Euro et au financement des déficits des « pays du Sud » se font plus pressantes et plus sonores. Les élections approchent. Un certain nombre de députés seraient peut être tentés de se démarquer d’une politique de soutien inconditionnel à l’Euro que les électeurs risqueraient de leur faire payer bientôt. Alors, même si « ça passe » encore cette fois, il ne va peut être pas falloir remettre ça trop souvent dans les mois qui viennent….
    Source : http://maviemonargent.info/2012/le-mes-nest-toujours-pas-dit/

     
  24. micmousse

    17 juillet 2012 at 13 h 27 min

    Reblogged this on nous.

     
  25. catena

    17 juillet 2012 at 13 h 33 min

    bonjour a tous.

    Le NOM pour les peuples ,ressemble de plus en plus a une prison a ciel ouvert gardée par des Banquiers Cosmopolites ;)

     
    • byeuro

      17 juillet 2012 at 13 h 37 min

      Les choses sont en train de changer !!!!!!!

       
    • michel

      17 juillet 2012 at 14 h 09 min

      Le changement n’est pas toujours celui qu’on attend..

       
      • emigrdsouche

        17 juillet 2012 at 21 h 12 min

        Le changement, c’est maintenant.
        Désolé, j’ai pas pu résister lysu ;)

         
  26. byeuro

    17 juillet 2012 at 13 h 35 min

    Société Générale doit rembourser 11 millions de dollars à ses clients de Hong Kong :

    Les autorités financières de Hong Kong ont ordonné mardi à la banque française Société Générale de rembourser plus de 11 millions de dollars US (9 millions d’euros) à ses clients, pour avoir failli à l’obligation d’informations sur les frais bancaires.

    La Société Générale n’a pas d’agences à Hong Kong et les clients concernés par cette mesure sont ceux dont l’argent était géré par la division gestion de fortune.

    Selon la Commission des options et des titres (SFC), la banque a fait payer ou indiqué des tarifs pour certaines opérations qui n’étaient pas ceux payés par l’établissement.

    La différence entre les deux prix, dans quelque 3.000 transactions, a été retenue par la banque comme frais bancaires, a ajouté la SFC dans un communiqué. Mais les clients n’avaient pas été informés de ces frais.

    "Les établissements soumis à la règlementation doivent avoir des politiques et des procédures adéquates pour s’assurer que leurs clients soient traités de manière juste, honnête et professionnelle", a déclaré le président de la Commission, Mark Steward.

    "Les clients doivent être informés et accepter ces frais", a-t-il ajouté, précisant que la banque "faisait la chose appropriée" en acceptant de rembourser ses clients.

    Selon le régulateur de Hong Kong, la banque a indiqué avoir abandonné ces pratiques en février 2006, il y a donc plus de six ans.

    Source : http://www.boursorama.com/actualites/societe-generale-doit-rembourser-11-millions-de-dollars-a-ses-clients-de-hong-kong-cc942f116eef0f9e87c810b0de87bf31

     
  27. michel

    17 juillet 2012 at 14 h 22 min

    AFP – "Les rebelles disent avoir lancé la bataille de libération de Damas. La bataille pour la libération de Damas a commencé et les combats ne cesseront pas dans la capitale. Nous allons vers la victoire, a affirmé le colonel Kassem Saadeddine, porte-parole de l’Armée syrienne libre (ASL) en Syrie contacté via Skype par l’AFP"

    La bataille médiatique bat son plein, encore des massacres

     
  28. Folamour

    17 juillet 2012 at 14 h 25 min

    Confirmation par N.Doze pour le MES par avant Septembre

    http://www.crashdebug.fr/index.php/diversifion/5108-nicolas-doze-verdict-sur-le-mes-en-septembre

    Et j’en profite pour pointé cette conférence de François Asselineau que je viens de relayer, mais je suis moi même en train de l’écouter, donc je ne peut me prononcer,

    http://www.crashdebug.fr/index.php/dossiers/5110-l-europe-securitaire

    Amicalement,

    Bonne journée,

    Folamour,

     
  29. Entreprise Nationale de Conserverie Industriele "ENCI"

    17 juillet 2012 at 14 h 56 min

    Fabius ne serait pas un va t en guerre a en croire le journal El Watan.

    http://www.elwatan.com/une/relations-algero-francaises-paris-joue-l-apaisement-17-07-2012-178682_108.php

     
  30. Raminas Grobis

    17 juillet 2012 at 16 h 25 min

    La Syrie va tomber dans l’escarcelle des anglo-saxons, la Russie et la Chine ne bougeront pas car le partage est fait et puis c’est tout…

     
    • Antilluminati

      17 juillet 2012 at 18 h 02 min

      du même avis, mondial il est le nouvel ordre, mondial :D

       
  31. avril44

    17 juillet 2012 at 17 h 43 min

    Ramina Grobis

    Exact le partage est fait, à moins d’engager une frappe nucléaire, contre l’Otan, ils n’ont pas les moyens de déclencher un guerre conventionnelle ( Chine et Russie) . De plus, ils n’ont pas envie. Si les Russes sont surs de garder leur bas navale en Syrie et c’est cela que négocie POUTINE, ils se laveront les mains sur le costume d’ASSAD. Quant aux Chinois ce sont des opportunistes, seul le commerce et le pétrole sont leurs motivations. Bref, n’oubliez KISSINGER ET POUTINE qui se rencontrent régulièrement………lettre de LIESI……

     
    • Raminas Ggrobis

      17 juillet 2012 at 19 h 41 min

      Et oui…! voilà le résumé de la situation, pour ceux et celles qui n’auraient rien compris !!!!!

       
    • emigrdsouche

      17 juillet 2012 at 21 h 38 min

      C’est bien connu, les russes yzon que des pistolets à eau.
      Le gaz, les russes, aucun rapport.
      Le chinois, eh ben sa survie, eh ben il s’en fout, c’est bien à ça qu’on le reconnait.
      Et si la Syrie tombe, eh ben Israël n’en sera pas le bénéficiaire immédiat, que néni.

       
  32. zapatta

    17 juillet 2012 at 18 h 07 min

    Refondation énergétique du Moyen-Orient

    La plaque tectonique syrienne

    par Chems Eddine Chitour

    Mondialisation.ca, Le 16 juillet 2012

    «Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent.»

    Jean-Paul Sartre (Extrait du livre Le Diable et le Bon Dieu)

    Un conflit qui dure depuis seize mois et qui aurait fait des milliers de morts selon une comptabilité tenue soigneusement par les médias des pays occidentaux qui attribuent insidieusement les morts uniquement au régime de Damas et non aussi aux insurgés armés lourdement par les Occidentaux avec l’argent des roitelets du Golfe. Les chrétiens ont peur de servir de variables d’ajustement d’un conflit qui les dépasse. Ce conflit, un siècle après les accords de Sykes-Picot, met en jeu les mêmes acteurs avec en plus, les Etats-Unis, la Russie et la Chine et…Israël. Les dépouilles sont toujours les mêmes, les dirigeants arabes faibles, lâches qui continuent à s’étriper pour le plus grand bien de l’Empire et de ses vassaux. Avec cette fois-ci, un coup d’arrêt à la tentation d’Empire, de la part de puissances asiatiques qui s’affirment.

    Que se passe t-il réellement, et pourquoi Assad ne tombe pas malgré les communiqués triomphalistes présentant des personnalités qui ont lâché le pouvoir, le général Tlass, l’ambassadeur de Syrie en Irak qui s’enfuit au Qatar… Un autre round de négociations sur le règlement pacifique en Syrie s’est tenu dernièrement à Moscou. Cette fois, le ministère des Affaires étrangères de Russie a invité le président du Conseil national syrien (CNS) Abdel Basset Sayda. Mais il n’y a pas eu de rapprochement de positions. D’autre part, l’émissaire international Kofi Annan, qui poursuit sa tournée en Iran, a rencontré Bachar el-Assad en Syrie pour tenter de trouver une issue au conflit dans le pays. Il a annoncé lundi 9 juillet 2012 être tombé d’accord avec le président Bachar el-Assad sur une «approche» qu’il soumettra aux rebelles syriens.

    La diabolisation des médias occidentaux

    Et si la version matraquée tous les jours par les médias français n’était pas la bonne? C’est en tout cas l’avis du politologue Gérard Chalian, sur le plateau de «C dans l’air» du 14 juin 2012, sur France 5: ce qu’il dit c’est que ce n’est pas uniquement un méchant contre des gentils et que la volonté d’intervention et les hésitations des Occidentaux ne sont pas forcément liées à des sentiments purement humanistes. Il dit qu’une intervention impliquerait beaucoup de conséquences géopolitiques. Pour lui, ce qui se passe en Syrie est avant tout une affaire politique et non humanitaire. C’est en fait, l’exacerbation du conflit artificiel sunnite /chiite avec d’un côté pour les sunnites l’Arabie Saoudite, le Qatar, l’Union européenne, les Etats-Unis et Israël et de l’autre, les chiites, c’est-à-dire les Alaouites aidés par l’Iran. Le but de la manipulation est de casser l’Iran et de réduire le Hezbollah.

    Nous verrons qu’il existe aussi l’argument énergétique. Le témoignage d’une Française, épouse d’un Franco-Syrien, qui a séjourné en Syrie du 19 mai au 12 juin 2012, est édifiant: «Alors que ce pays offrait une totale sécurité, les «Amis de la Syrie» y ont semé la violence. À Alep, des bandes armées ont fait leur apparition dans le 2e semestre 2011: kidnapping, demandes de rançons… Une mafia très lucrative. Nous avons eu connaissance de nombreux récits d’enlèvements à toute heure et à tout endroit à Alep à un rythme quasi quotidien. Les enfants ont pris l’habitude de téléphoner à leurs parents dès leur arrivée et départ de l’école. Les militaires et policiers sont les cibles privilégiées pour ceux qui sont payés pour tuer. Ainsi, un commandant de 35 ans a été abattu de 2 balles dans la tête un matin à 8 h 30 alors qu’il achetait du pain. Les commerçants ferment sur ordre d’hommes armés qui menacent de brûler leur boutique. Ainsi, le 2 juin, à la Médine (anciens souks) tout était fermé. Les médias français parlent alors de grève générale anti-régime. Lors de manifestations pro Bachar, des hommes armés s’infiltrent et se mettent à tirer dès que la foule est dense. Ceci est filmé et envoyé aux chaînes de télévision. Le pouvoir conseille de ne pas faire de manifestations de soutien pour éviter ces tueries. La population, qui est confrontée aux kidnappings, bombes, asphyxie des commerces, connaît des difficultés d’approvisionnement en fuel, essence et gaz. Il n’y a pas pénurie en Syrie, mais les véhicules de transport sont attaqués et brûlés sur les routes.» (1)

    «Pour ceux qui à l’étranger souhaitent apporter leur aide, il est impossible de virer de l’argent et impossible d’en retirer sur place (d’un compte en France par exemple). À Damas, tout semble comme avant, vie diurne et nocturne, malgré la menace des bombes. Cependant, beaucoup d’hôtels ont fermé, le tourisme est inexistant. À Homs, un seul quartier reste occupé par les rebelles. Les habitants se sont réfugiés dans les villages alentour chez la famille ou des amis. Sur les grands axes routiers, l’ASL effectue des contrôles et abat sur le champ un militaire présent. (…) Il n’y a pas de guerre civile en Syrie, les communautés continuent de vivre en harmonie. Il y a des actes de barbarie et de violence de la part de mercenaires et de l’ASL contre des minorités pour provoquer une guerre civile. (…) Monsieur Sarkozy a en son temps exprimé au patriarche maronite venu le rencontrer que les chrétiens d’Orient devaient laisser leur pays aux musulmans et que leur avenir était en Europe. L’Occident applique en Syrie le même scénario qu’en Irak et en Libye. (…) L’opposition en Syrie participe de façon légale au changement. Les gens sont écoeurés par le manque d’objectivité des médias français. La seule source, l’Osdh, basée à Londres, est animée par un Frère musulman, payé par les services secrets britanniques.»(1)

    L’argument énergétique

    Le professeur Imad Fawzi Shueibi analyse les causes et les conséquences de la récente position de la Russie au Conseil de Sécurité de l’ONU. Le soutien de Moscou à Damas n’est pas une posture héritée de la Guerre froide, mais le résultat d’une analyse en profondeur de l’évolution des rapports de force mondiaux. La crise actuelle va cristalliser une nouvelle configuration internationale, qui d’un modèle unipolaire issu de la chute de l’Union Soviétique, va évoluer progressivement vers un autre type de système qui reste à définir. Inévitablement, cette transition va plonger le monde dans une période de turbulences géopolitiques. L’attaque médiatique et militaire à l’encontre de la Syrie est directement liée à la compétition mondiale pour l’énergie, ainsi que l’explique le professeur Imad Shuebi: la Syrie, centre de la guerre du gaz au Proche-Orient. C’est ainsi que Imad Fawzi Shueibi analyse la situation actuelle. Il écrit: L’attaque médiatique et militaire à l’encontre de la Syrie est directement liée à la compétition mondiale pour l’énergie, ainsi que l’explique le professeur Imad Shuebi.(2)

    «Avec la chute de l’Union soviétique, les Russes ont réalisé que la course à l’armement les avait épuisés, surtout en l’absence des approvisionnements d’énergie nécessaires à tout pays industrialisé. Au contraire, les USA avaient pu se développer et décider de la politique internationale sans trop de difficultés grâce à leur présence dans les zones pétrolières depuis des décennies. C’est la raison pour laquelle les Russes décidèrent à leur tour de se positionner sur les sources d’énergie, aussi bien pétrole que gaz. (…) Moscou misa sur le gaz, sa production, son transport et sa commercialisation à grande échelle. Le coup d’envoi fut donné en 1995, lorsque Vladimir Poutine mis en place la stratégie de Gazprom. (…) Il est certain que les projets Nord Stream et South Stream témoigneront devant l’Histoire du mérite et des efforts de Vladimir Poutine pour ramener la Russie dans l’arène internationale et peser sur l’économie européenne puisqu’elle dépendra, durant des décennies à venir, du gaz comme alternative ou complément du pétrole, avec cependant, une nette priorité pour le gaz. À partir de là, il devenait urgent pour Washington de créer le projet concurrent Nabucco, pour rivaliser avec les projets russes et espérer jouer un rôle dans ce qui va déterminer la stratégie et la politique pour les cent prochaines années. Le fait est que le gaz sera la principale source d’énergie du XXIe siècle, à la fois comme alternative à la baisse des réserves mondiales de pétrole, et comme source d’énergie propre.(…) Moscou s’est hâté de travailler sur deux axes stratégiques: le premier est la mise en place d’un projet sino-russe à long terme s’appuyant sur la croissance économique du Bloc de Shanghai; le deuxième visant à contrôler les ressources de gaz. C’est ainsi que furent jetées les bases des projets South Stream et Nord Stream, faisant face au projet états-unien Nabucco, soutenu par l’Union européenne, qui visait le gaz de la mer Noire et de l’Azerbaïdjan. S’ensuivit entre ces deux initiatives une course stratégique pour le contrôle de l’Europe et des ressources en gaz.

    Photo: Deep Resource

    Le projet Nord Stream relie directement la Russie à l’Allemagne en passant à travers la mer Baltique jusqu’à Weinberg et Sassnitz, sans passer par la Biélorussie. Le projet South Stream commence en Russie, passe à travers la mer Noire jusqu’à la Bulgarie et se divise entre la Grèce et le sud de l’Italie d’une part, et la Hongrie et l’Autriche d’autre part.»(2)

    «Pour les États-Unis, poursuit le professeur Imad, le projet Nabucco part d’Asie centrale et des environs de la mer Noire, passe par la Turquie et devait à l’origine passer en Grèce, mais cette idée avait été abandonnée sous la pression turque. Ce projet, écrit le professeur Imad, bat de l’aile. À partir de là, écrit-il, la bataille du gaz a tourné en faveur du projet russe. En juillet 2011, l’Iran a signé divers accords concernant le transport de son gaz via l’Irak et la Syrie. Par conséquent, c’est désormais la Syrie qui devient le principal centre de stockage et de production, en liaison avec les réserves du Liban. C’est alors un tout nouvel espace géographique, stratégique et énergétique qui s’ouvre, comprenant l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban. Les entraves que ce projet subit depuis plus d’un an donnent un aperçu du niveau d’intensité de la lutte qui se joue pour le contrôle de la Syrie et du Liban. Elles éclairent du même coup le rôle joué par la France, qui considère la Méditerranée orientale comme sa zone d’influence historique, devant éternellement servir ses intérêts, et où il lui faut rattraper son absence depuis la Seconde Guerre mondiale. En d’autres termes, la France veut jouer un rôle dans le monde du gaz où elle a acquis en quelque sorte une «assurance maladie» en Libye et veut désormais une «assurance-vie» à travers la Syrie et le Liban. (…) L’empressement de la coalition Otan-Etats-Unis-France à mettre fin aux obstacles qui s’élevaient contre ses intérêts gaziers au Proche-Orient, en particulier en Syrie et au Liban, réside dans le fait qu’il est nécessaire de s’assurer la stabilité et la bienveillance de l’environnement lorsqu’il est question d’infrastructures et d’investissement gaziers. La réponse syrienne fût de signer un contrat pour transférer vers son territoire le gaz iranien en passant par l’Irak. Ainsi, c’est bien sur le gaz syrien et libanais que se focalise la bataille, alimentera-t-il.» (2)

    «De plus, poursuit le professeur Imad, la coopération sino-russe dans le domaine énergétique est le moteur du partenariat stratégique entre les deux géants. Il s’agit, selon les experts, de la «base» de leur double veto réitéré en faveur de la Syrie. Parallèlement, Moscou affiche sa souplesse concernant le prix du gaz, sous réserve d’être autorisé à accéder au très profitable marché intérieur chinois. (…) En conséquence, les préoccupations des deux pays se croisent au moment où Washington relance sa stratégie en Asie centrale, c’est-à-dire, sur la Route de la soie. (…) Cet aperçu des mécanismes de la lutte internationale actuelle permet de se faire une idée du processus de formation du nouvel ordre international, fondé sur la lutte pour la suprématie militaire et dont la clé de voûte est l’énergie, et en premier lieu le gaz. La «révolution syrienne» est un paravent médiatique masquant l’intervention militaire occidentale à la conquête du gaz. Quand Israël a entrepris l’extraction de pétrole et de gaz à partir de 2009, il était clair que le Bassin méditerranéen était entré dans le jeu et que, soit la Syrie serait attaquée, soit toute la région pourrait bénéficier de la paix, puisque le XXIe siècle est supposé être celui de l’énergie propre. Selon le Washington Institute for Near East Policy (Winep, le think tank de l’Aipac), le Bassin méditerranéen renferme les plus grandes réserves de gaz et c’est en Syrie qu’il y aurait les plus importantes. La révélation du secret du gaz syrien fait prendre conscience de l’énormité de l’enjeu à son sujet. Qui contrôle la Syrie pourrait contrôler le Proche-Orient.» (2)

    L’argument religieux: sunnite versus chiite

    Un autre argument de basse intensité est le conflit artificiel sunnite-chiite. Le conflit en Syrie est devenu, écrit Bernard Haykel spécialiste du Moyen-Orient à l’université Princeton, une guerre par procuration entre Riyadh et Téhéran. Pendant de longues années, le salafisme a été le vecteur d’influence de l’Arabie Saoudite. Mais cette doctrine a créé des monstres, notamment Al-Qaîda, qui se sont retournés contre le régime des Al Saoud. Aujourd’hui, l’anti-chiisme et le discours contre l’Iran sont utilisés par la monarchie pour que les Saoudiens, à 90% sunnites, fassent bloc derrière le régime. Cela pourrait devenir aussi la nouvelle base des relations avec les États-Unis. Il a montré comment le régime saoudien tente de tirer son épingle du jeu dans le grand chambardement du printemps arabe.» (3)

    «Mais c’est la Syrie qui est au centre de l’attention de l’Arabie Saoudite. Le roi s’est prononcé contre le régime de Bachar Al Assad. Il a rappelé son ambassadeur à Damas. Les Saoudiens estiment que l’Iran est aujourd’hui une menace réelle pour leur pays. Ils jugent que si Bachar Al Assad est renversé, ce sera un revers important pour l’influence de l’Iran dans la région. Il y a donc un flot d’argent saoudien qui vise à radicaliser les sunnites syriens, comme en 2006-2007 au Liban quand il s’agissait de radicaliser les sunnites locaux contre le Hezbollah. Riyadh ne considère plus qu’un changement dans la région est mauvais. «Enfin, elle tente de promouvoir cette approche à Washington.» L’Arabie Saoudite est sous protection militaire des Etats-Unis», conclut Bernard Haykel.» «Ces deux pays entretiennent aussi des relations commerciales fortes, dominées par les hydrocarbures et les ventes d’armes.» (3)

    Le résultat de cette anomie

    Quels sont les perdants et quels sont les gagnants? Le grand perdant est d’abord et avant tout le peuple syrien qui paie le prix fort d’une guerre qui le dépasse. Il devient clair que la clé de la réussite économique et de la domination politique réside principalement dans le contrôle de l’énergie du XXIe siècle: le gaz. C’est parce qu’elle se trouve au coeur de la plus colossale réserve de gaz de la planète que la Syrie est sur une plaque tectonique énergétique. Une nouvelle ère commence, celle des guerres de l’énergie. Le grand gagnant dans tous les cas est Israël qui réussit – sans y participer – à affaiblir ses adversaires, l’Iran, les pays arabes qui ne comptent plus et le Hezbollah. On l’aura compris, la paix en Syrie n’est pas pour demain. Hélas!

    1. http://www.afrique-asie.fr/nous-ecrire/27-actualite32/3216-desinformation-mais-que-se-passe-t-il-en-syrie.html3/07/12
    2. Imad Fawzi Shueibi http://www.voltairenet.org/La-Syrie-centre-de-la-guerre-du 8 mai 2012
    3. Bernard Haykel: Le conflit en Syrie est devenu une guerre par procuration entre Riyadh et Téhéran. Conférence École des Hautes études en sciences sociales, Paris, mardi 22 mai 2012

    Professeur émérite Chems Eddine Chitour

    Ecole Polytechnique Alger enp-edu.dz

    Chems Eddine Chitour est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca. Articles de Chems Eddine Chitour publiés par Mondialisation.ca

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=CHI20120716&articleId=31933

     
  33. imotus

    17 juillet 2012 at 20 h 12 min

    http://www.franceonu.org/la-france-a-l-onu/espace-presse/declarations-presse/interventions-publiques/article/27-juin-2012-colloque

    alors que le FRERE musulman Mohamed Morsy vient d’être élu président de l’Egypte, pays le plus peuplé de la région, la physionomie de celle-ci a changé en profondeur. Oui, il y a à l’évidence un « nouveau monde arabe » et la France doit se situer par rapport à lui.

    hum fabius,le sang contaminé ne te suffit pas comme couleur de peau, il te faut parler de ton frere?
    pretentieux, ton ame va souffrir a la prochaine reincarnation, et dire que tu trouveras une ame charitable pour te plaindre.
    Cette logique n’a de sens que si les ames modeste actuelle ont fait pire comme toi.Tel est le karma de notre evolution
    Mais tu ne sera jamais mon frere car tu sera toujours loin de moi.
    .°.

     
    • emigrdsouche

      17 juillet 2012 at 21 h 40 min

      Imotus,
      La réponse à ma question stp ?
      Enfin, si tu sais répondre.
      sainclou.

       
  34. fifa 13

    17 juillet 2012 at 21 h 26 min

    hahaha trop fort

     
  35. Michèle DRAYE

    18 juillet 2012 at 4 h 33 min

    @ fred

    Tu écris: "Ton lien ne fonctionne pas!!!! (www.mathaba.net/nouvelles/Afrique/fr.)

    Il ne fonctionne plus, mais il a fonctionné

    Séchez vos larmes et continuez la lutte, celui qu’on vous a montré n’était pas Mouammar Al-Kadhafi

    L’opération de déstabilisation psychologique de l’OTAN doit être retenue pour toujours, par les citoyens du monde entier, comme une leçon.

    Selon des rapports qui viennent de nous parvenir, le martyre humilié et présenté comme étant Mouammar Al-Kadhafi, dans les vidéos et photographies qui ont fait le tour du monde, a été identifié et s’appelle en réalité Ali Majid Al Andalus, il était un habitant de Syrte et était célèbre en Libye pour sa ressemblance avec le frère guide de la révolution El Fateh.
    Nous publions ce communiqué afin de mettre fin le plus rapidement possible à la confusion qui sert la guerre psychologique de l’OTAN qui a innondé la toile de fausses nouvelles, de faux communiqués, de faux documents, de faux sites libyens, contaminant les reseaux sociaux et, malheureusement, aussi certains sites amis de la Libye.
    L’homme sur la photo, avec le trou de balle dans la tête, n’est pas Mouammar al Kadhafi, mais son sosie, il se faisait appeler "Ahmid", Regardez son nez et comparez-le avec celui du vrai Mouammar Al-Kadhafi:

    Nous demandons aux populations européennes et américaines ainsi que tous les peuples du monde de multiplier leurs actions de toutes leurs forces avec tous leurs moyens à disposition et de mettre en place toute initiative concertée pour faire en sorte que l’OTAN et tous leurs complices à travers le monde soient mis définitivement "echec et mat". Il en va de l’avenir de l’humanité. Ne laissez pas votre avenir et celui des générations futures entre les mains des dangereux psychopathes criminels.
    Obama, Sarkozy, Cameron et l’ignoble Albellajil savent très bien que celui qu’ils ont fait assassiner n’était pas Kadhafi Mouammar. Ils ont utilisé cet innocent uniquement pour leur opération psychologique en le faisant lyncher par les voyous armés du CNT devant les caméras. Cela sert plusieurs objectifs dont ceux de salire l’image du Guide d’une part et salir l’Islam d’autre part.
    La raison pour laquelle Jalil s’est empressé de déclarer la sharia en Libye est de faire porter la responsabilité des crimes des pays de l’OTAN sur le dos des musulmans et de l’Islam, alors qu’en réalité ce sont des types drogués par les services secrets des pays de l’OTAN qui n’ont rien à voir avec l’Islam qui ont commis ces crimes.
    C’est une guerre contre l’Islaam. Une fois que ces monstres de mercenaires de l’OTAN auront commis suffisamment de crimes devant les caméras du monde entier, avec l’aide des pays de l’OTAN, ces derniers auront alors toutes les excuses pour massacrer encore plus les populations et amplifier leurs guerres pour renforcer leur contrôle sur les pays musulmans qui seront vues comme des sociétés sauvages et barbares. L’islam aura été discrédité et ils pourront tranquillement proposer et faire accepter leur fameux projet du soit disant Nouvel Ordre Mondial.

     
  36. Jyves

    18 juillet 2012 at 9 h 44 min

    Les réserves françaises de pétrole : elles sont où ?
    Pourriez vous produire des preuves de ce que vous avancez ?

     
  37. rdeuro

    18 juillet 2012 at 14 h 03 min

    Obama birth certificate ‘definitely fraudulent’
    (Obama n’aurait pas le droit de présider les USA)

    http://rt.com/usa/news/obama-certificate-definitely-fraudulent-438/

     
  38. sarroub

    18 juillet 2012 at 16 h 22 min

    Reblogged this on msarroub.

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 675 autres abonnés

%d bloggers like this: