RSS

L’Espagne passe sous la tutelle de la TROIKA… un pays de plus

11 juil

La crise poursuit sa chute de dominos. Mariano Rajoy, à la tête du gouvernement espagnol, promettait de maintenir l’indépendance de l’Espagne et de ne pas permettre à Bruxelles de rejouer le scénario grec avec lui. Il assurait que les fonds viendraient d’Europe sans aucune contrepartie. Eh bien, les Espagnols apprennent que si Madrid va recevoir  30 milliards d’euros pour recapitaliser les banques espagnoles, il va falloir relever la TVA, faire travailler plus les fonctionnaires et réduire les salaires des banquiers. Une austérité qui, bien sûr, n’a rien à voir avec tout processus de tutelle. Pourtant, les mesures que le gouvernement espagnol va annoncer ressemblent à s’y méprendre à celles dictées aux pays européens placés sous tutelle internationale (Grèce, Portugal, Irlande).

La tactique politicienne consiste à faire croire au citoyen que le gouvernement espagnol, en toute indépendance, a décidé cette cure d’austérité de son plein gré ! Quid des visites de la Troïka (FMI, BCE, Commission européenne) ? Et pour finir, Madrid va bien perdre le contrôle de la régulation de ses propres banques…

On voit donc l’intérêt de cette crise chirurgicale pour le moment sous contrôle : pousser les Etats nationaux à accepter de plus en plus d’intervention supranationale dans le domaine macro-économique ; la perte graduelle de toute souveraineté nationale.

Nous écoutions ce matin Alain Juppé vanter l’indépendance de la France dans le scénario de la mondialisation, ainsi que le courage de la France dans son intervention en Libye où la démocratie, dit-il, fait ses premiers pas avec un certain succès. Nous ne commenterons pas.

About these ads
 
10 Commentaires

Publié par le 11 juillet 2012 dans Non classé

 

10 réponses à “L’Espagne passe sous la tutelle de la TROIKA… un pays de plus

  1. Hervé

    11 juillet 2012 at 14 h 02 min

    Je crois effectivement qu’il est préférable de ne pas commenter les propos d’Alain Juppé…
    A chacun sa manière de gérer ses ordures.

     
    • oscar

      11 juillet 2012 at 16 h 44 min

      @Hervé
      ça veut dire que la France a une montagne d’ordures à gérer depuis des décennies et que cette montagne d’ordure ne cesse de grandir, d’empuantir et d’empoisonner notre pauvre pays qui n’en peut plus.

       
  2. kawa

    11 juillet 2012 at 14 h 03 min

    Bonjour à tous, voila une vidéo qui reprend bien tout ce que nous vivons avec la Syrie et aussi la situation économico-financière.http://www.youtube.com/watch?v=neqMGQiNz2I&feature=player_embedded#!

     
  3. Astimer

    11 juillet 2012 at 16 h 36 min

    La troika et les mineurs fous furieux en même temps à Madrid, c’est chaud l’ambiance en Espagne !

     
  4. oscar

    11 juillet 2012 at 16 h 38 min

    Bien sur grace à Juppé et Sarko les Libyens ont la joie et le bonheur de vivre sous la shari’a. Quel progrès n’est ce pas? Bientot les Syriens auront aussi le bonheur et le délice de vivre sous la shari’a des Frères musulmans une fois que le tyran Assad sera dépecé par les foules éprises des droits de l’homme selon Juppé, notre grand génie national.

     
    • kawa

      11 juillet 2012 at 19 h 56 min

      C PAS POUR DEMAIN.. Une localité libérée par l’armée Syrienne qui est acclamée par la foule.

       
  5. Leonidas

    11 juillet 2012 at 17 h 18 min

    prochain sur la liste de la troika …. l’Italie (quoique, avec Monti c’est déjà fait !) …..et puis après ???? La France . La destruction des états nations est en marche. La théorie du chaos s’accomplie , détruire pour reconstruire comme on le souhaite (ce que veux le NOM, le NOM l’obtient), et aucun peuple ne réagit. Personne ne voit rien, mis à part quelques irréductibles comme nous sur Liesi.
    Nous ne sommes que des esclaves, des morceaux de viandes, des veaux comme disait Le Grand.
    pauvre de nous.

     
  6. zapatta

    11 juillet 2012 at 17 h 41 min

    Espagne/budget: ajustement de 65 mds€

    Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a annoncé aujourd’hui des mesures qui visent à réduire le déficit de 65 milliards d’euros en deux ans et demi, dans le cadre d’un nouvel effort de rigueur imposé au pays, qui a obtenu de Bruxelles un assouplissement de son objectif de réduction du déficit.

    Premier volet de ce plan, une réforme de l’administration doit rapporter 3,5 millards d’euros d’économies. Cette réforme prévoit une réduction du nombre des entreprises publiques et une diminution « de 30% du nombre des conseillers » locaux, a-t-il affirmé devant le congrès réuni en session extraordinaire. Certaines primes des fonctionnaires et des hauts responsables seront réduites. « Etant donné les circonstances exceptionnelles de l’économie », la deuxième partie de la prime extraordinaire ne sera pas versée aux fonctionnaires et aux hauts responsables publics en 2012, a affirmé le chef du gouvernement. En outre, de nouvelles coupes sont prévues dans les budgets des ministères.

    Mariano Rajoy a par ailleurs annoncé une hausse de la TVA, qui passera de 18 à 21%, dans le cadre de ce nouveau plan d’économies. La TVA réduite sur certains produits augmentera de 8% à 10% tandis qu’elle sera maintenue à 4% sur les produits de première nécessité, a déclaré le chef du gouvernement devant les députés.
    En comptant les économies et les nouvelles rentrées, notamment grâce à la hausse de la TVA, les mesures représentent « un chiffre de 65 milliards d’euros sur les deux ans et demi à venir », a-t-il affirmé.

    En récession et confrontée à un chômage record, l’Espagne voit ses recettes fiscales baisser, ce qui compromet la réalisation des objectifs de réduction du déficit convenus avec l’Union européenne. Les ministres des Finances de l’UE ont accordé hier à Madrid un an de plus, soit jusqu’en 2014, pour ramener son déficit à 3% du produit intérieur brut (PIB). Pour cette année, l’objectif a été assoupli à 6,3% du PIB, ce qui semble encore difficile à atteindre.

    REUTERS

     
  7. dequoijmemêle

    12 juillet 2012 at 9 h 36 min

    Reuters complice des Bilderberg vous désinforme

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 675 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :