RSS

Vers un transfert de la crise financière à l’économie réelle

28 juin

En Europe, chaque nouvelle crise donne lieu à un déversement de milliards d’euros ! Jusqu’à quand cela peut-il continuer ? Les Etats n’ont pas le droit de soutenir leur croissance mais le Machin européen arrive toujours à créer de l’argent pour soutenir NON PAS LA CROISSANCE mais garantir le paiement des INTERETS DES DETTES des pays en difficulté aux bailleurs de fond.

Depuis des mois, on parle des problèmes des États, mais nous pensons que le sujet des entreprises ne tardera pas à faire la manchettes de la presse européenne. Nous allons très probablement assister à une transformation de la crise financière vers le domaine de l’économie pure… celui des entreprises et donc de l’EMPLOI.

On mettait en avant les problèmes du coût des matières premières, du coût de financement, mais on va constater que les ventes des entreprises déclinent… Cela commence seulement mais ces nouvelles sont mélangées parmi d’autres, comme les réunions de sommets qui se succèdent, affichant les dents bien blanches des dirigeants gouvernementaux ou eurocrates tout sourire ! Même quand tout va mal, ils sont contents. Même quand les sommets et réunions se succèdent sans aucun espoir de satisfaction pour les populations, ils sont contents. M. Hollande est contente parce que l’on a inscrit le mot « croissance » dans des documents officiels au niveau européen. En attendant, les seconds couteaux annoncent des moments difficiles… Des banquiers (cadres de direction) nous confient que personne n’est certain de garder toutes ses économies intactes…

Les entreprises, elles, ont des résultats qui déclinent désormais sérieusement. Récemment, « le géant américain Procter & Gamble a abaissé ses prévisions de croissance et de résultats pour la deuxième fois d’affilée. En Europe, le groupe de distribution britannique Kesa a vu ses comptes tomber dans le rouge au cours de l’exercice clos fin avril. Quant au champion français Danone, pénalisé par la chute de la consommation en Espagne, il a abaissé sa prévision de marge pour l’exercice 2012 », écrit Le Monde.

About these ads
 
64 Commentaires

Publié par le 28 juin 2012 dans Non classé

 

64 réponses à “Vers un transfert de la crise financière à l’économie réelle

  1. ampipeline

    28 juin 2012 at 13 h 01 min

     
    • quidam

      28 juin 2012 at 13 h 17 min

      @ampipeline
      HS? pas si sûr ;-)

       
  2. Hervé

    28 juin 2012 at 13 h 27 min

    Ben oui…

     
  3. Henry Véronque

    28 juin 2012 at 13 h 28 min

    a voir de tout urgence: «L’État et les banques, les dessous d’un hold-up historique» par Myret Zaki et Etienne Chouard

     
    • quidam

      28 juin 2012 at 14 h 44 min

      @Henry Véronque
      Merci ! très intéressant. Dommage qu’Etienne Chouard n’aborde pas la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 dont la constitution découle obligatoirement et qui naturellement se situe au dessus d’elle.

       
      • Antilluminati

        28 juin 2012 at 18 h 33 min

         
      • quidam

        29 juin 2012 at 1 h 00 min

        @Antilluminati
        Le texte(l’avez-vous lu?) est bien plus profond que l’analyse à 2 euros de cette vidéo sur fond de musique de supermarché ;-)
        J’en débattrais avec vous avec grand plaisir ;-)

         
  4. quidam

    28 juin 2012 at 13 h 45 min

    http://www.boursorama.com/actualites/euro-hollande-veut-des-solutions-tres-rapides-pour-les-pays-en-difficulte-90772d5426b152ff97d95d87f336fe19

    "Le sommet de Bruxelles doit trouver un accord sur les moyens de faire baisser les taux très élevés qui étranglent l’Italie et donner à Mario Monti les moyens de réformer son pays, ont estimé de leur côté les anciens chefs de gouvernement italien Romano Prodi et belge Guy Verhofstadt."
    – Laisser la BCE ou les banques centrales de chaque pays prêter à taux 0. D’autres questions? :-)

     
    • quidam

      28 juin 2012 at 13 h 56 min

      @François Hollande

      (aller directement à 3’11)
      Vous dites qu’il serait sans doute mieux que la banque centrale européenne prête sans intérêts aux Etats membres. Mais "que nous ne pouvons pas décider seuls".
      Profitez-en ! Ce sommet est l’occasion d’en glisser un mot ! :-D
      Nous sommes tous avec vous du fond du cœur ! Pourfendez la Finance, votre ennemi qui n’a pas de nom !
      Vas-y François fais leur voir ! ;-)

       
  5. Albert

    28 juin 2012 at 13 h 47 min

    Excellent article :

    Ben Bernanke et les économistes… Tous les mêmes !
    28 juin 2012 | Bill Bonner | Catégorie: Bill Bonner, Inflation, dettes souveraines et récession

    ▪ Quand exactement les économistes sont-ils devenus des charlatans ? Probablement au début/moitié du XXe siècle. C’est à ce moment-là qu’ils ont cessé d’écouter et ont commencé à commander. Au lieu d’essayer de comprendre comment fonctionnent les économies, ils ont voulu leur dire quoi faire.

    A présent, les économistes sont quasiment tous des charlatans et des escrocs.

    Ils prétendent savoir ce qu’ils ignorent absolument. Et ils prétendent être capables de faire ce dont ils sont incapables. Ils se mêlent des affaires des autres. Ils interviennent. Ils font des estimations et des prévisions précises. Ils émettent des opinions pompeuses. A les entendre, on croirait presque qu’ils savent ce qu’ils font.

    Le mois dernier, le magazine The Atlantic a prouvé qu’il était géré par des benêts. Il y avait une photo de Ben Bernanke sur la couverture, avec le titre : “Le Héros”.

    “Ben Bernanke a sauvé l’économie mondiale”, disait le sous-titre.

    Oh vraiment ? Et comment s’y est-il pris ? Ne vous donnez pas la peine de poser la question. Personne ne sait ce qui n’allait pas avec l’économie mondiale… si elle a été “sauvée”… ou comment — et encore moins les rédacteurs de The Atlantic.

    En tout cas, il est certain que Ben Bernanke l’ignore. La plus grosse bulle du crédit et de l’immobilier de toute l’histoire a explosé sous son règne… et n’importe quoi aurait pu le voir venir. Mais pas Ben Bernanke. Comment aurait-il pu “sauver” une situation qu’il n’a ni prévue ni comprise ?

    Nous donnons notre langue au chat.

    Notre point de vue sur Bernanke est plus proche de celui de Mike Shedlock :

    “Nous pouvons affirmer sans le moindre de doute que Bernanke est un crétin inflationniste, absolument sans le moindre bon sens. Il n’a aucune idée sur le commerce, la dette, l’histoire et l’or”.

    Shedlock est d’avis que la couverture de The Atlantic gagnera une place dans le Hall of Fame des couvertures de magazine contrariennes, juste à côté de la fameuse Une du TIME en 2005 : “Home $weet Home”, qui louait les avantages d’acheter une maison.

    Nous n’en savons rien. Mais nous savons que Bernanke est économiste. Et les économistes sont des fraudeurs. Peuvent-ils nous rendre plus riches ? Non. Peuvent-ils faire mieux fonctionner l’économie ? Non.

    Que peuvent-ils faire ? Ils peuvent causer des problèmes, puis trouver des solutions idiotes qui aggravent la situation.

    Les économistes sont vains et incompétents. Il en va de même pour pas mal de gens. Mais ce qui rend les économistes particulièrement répréhensibles, c’est qu’ils souhaitent imposer leurs préjugés au reste de la population — et qu’ils peuvent le faire, hélas.

    Comment s’y prennent-ils ? Ah… nous sommes sur le point de vous révéler le sombre secret des économistes, du PIB et autres sottises.

    Restez à l’écoute !

     
  6. alguay

    28 juin 2012 at 14 h 09 min

    HS mais début de bonne nouvelle :

    L’affaire François Pérol rebondit. La Cour de cassation ordonne mercredi l’ouverture d’une information judiciaire. Dans un mémoire, révélé lundi par Mediapart, l’avocat général de la Cour de cassation estime que la plainte pour prise illégale d’intérêt déposée par deux syndicats contre le patron de BPCE doit faire l’objet d’une information.

    (info Médiapart)

     
  7. luci2deluci2deluci2

    28 juin 2012 at 14 h 19 min

    Après un aveuglement stupéfiant dès le départ , d’une europe de l’argent (sans au prélable la base =
    union et harmonie fiscale ,sociale,)…Que vous souhaiteriez réaliser demain matin et dans une folle précipitation …!!!
    Allez ,tant qu’à faire ,fédérer votre monde pourri du fric qui est "moche" et sent mauvais.
    Mettez y par la force une capitale internationale usurpée et des religieux fantoches.
    ,Nous avons subi ,de façon antidémocratique mais stupide,toutes les avanies possibles et ce jusqu’à "leur crise" de foi(e)–confiance réciproque inexistante entre nous les Peuples,et eux–les imbéciles oligarques ,crétins et sanguinaires et jusqu’à ces jours.
    Avec tout le cortège de drames humains.
    A ce stade ,mesdames et messieurs,vous êtes découverts par des milliers,des centaines de milliers de Gens normaux , via internet ,ses sites que vous dénoncez en les taxant de "complotistes" …!!!
    P Jorion ,O Berruyer , et des sites comme celui ci étalent vos ignorances et incapacités ,vos querelles internes.
    P Roussel ne sy trompe pas et votre ange déchu se tord les boyaux :
    C’est VOTRE fin !!!
    Grâce à Dieu ,grâce à des Femmes et des Hommes courageux et clairvoyants. nous sortons des tunnels de l’ombre de la mort.
    Non je ne vous plains pas.
    Oui vous êtes fichus : dém…vous dans votre fange et invoquez vos "lumières" de l’Hadés.
    Nous suivrons ici ,entre autres ,vos misérables fins.

     
  8. Welly

    28 juin 2012 at 14 h 34 min

    L’or et l’argent vont se faire demonter … peut etre vers 1375 pour l’or …

     
    • el loco

      28 juin 2012 at 17 h 09 min

      super on va pouvoir se charger comme des bêtes yes. :mdr:

       
  9. phil44

    28 juin 2012 at 14 h 38 min

    Le Napoléon ne bouge pas depuis le début de la semaine ……! Le physique, il n’y a que cela de vrai.

     
    • quidam

      28 juin 2012 at 14 h 45 min

      @Phil44
      L’euro descend face au dollar donc le napoléon perd de la valeur même si sa cotation ne bouge pas en euros ;-)

       
      • phil44

        28 juin 2012 at 15 h 02 min

        je suis d’accord quidam,( comme tout descend), il n’en reste pas moins qu’il vaut mieux être en physique, non pas pour spéculer, mais pour sauvegarder le peu que l’on a.

         
      • quidam

        28 juin 2012 at 15 h 11 min

        @Phil44
        Tout à fait ;-)

         
      • byeuro

        28 juin 2012 at 15 h 14 min

        Il vaut mieux du physique que du savon made in China.

        Bonne soirée.

         
  10. jankry

    28 juin 2012 at 15 h 23 min

    HS mais bon……..
    28 juin 1712 / 28 juin 2012 : c est les 300 ans de Jean-jacques Rousseau !
    "Le plus grand bien de tous, qui devrait être la fin de tout système de législation, se réduit à ces deux objets principaux: la liberté et l’égalité."

     
  11. mdesouche

    28 juin 2012 at 15 h 30 min

     
  12. andthomas

    28 juin 2012 at 15 h 49 min

    ÉTATS-UNIS : la Cour suprême valide l’essentiel de la réforme de santé de Barack Obama

    a 4 mois de la présidentiel!!! c’est ti pas beau, sachant qu’il avait lancé le truc en début de mandat, ha le hazard fait vraiment bien les choses. Quelque chose me dit qu’il sera réélu…

     
    • quidam

      28 juin 2012 at 17 h 02 min

      à mon avis l’industrie pharmaceutique va grimper en flèche à la bourse. :-D

       
      • byeuro

        28 juin 2012 at 18 h 03 min

        D’accord avec toi Quidam.

         
  13. zapatta

    28 juin 2012 at 15 h 55 min

    Vrais chiffres chômage Mai 2012, + 34200 malgré 291500 radiations

    34 200 demandeurs d’emploi en +, malgré 291 500 radiés en Mai ( 64,8% des sorties de pôle emploi ).

    5 183 500 demandeurs d’emploi "officieux".

    8 500 000 minimum, en comptant les demandeurs d’emplois invisibles.

    Stages "parking" : + 37% en 1 mois.

    Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Mai 2012 :

    – Défauts d’Actualisation : 198 600, 43 % des sorties des listes
    – Radiations Administratives (les punis) : 40 700, 8,8 % des sorties

    – Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 52 200 , 11,3 % des sorties.

    soit 291 500 radiés des listes ( 63,1 % ) pour autres motifs que :

    – Stages parking : 45 500, 9,9 % des sorties. ( + 37% en 1 mois )
    – Arrêts maladie, maternité etc : 33 800, 7,3 % des sorties.

    – Reprises d’emploi déclarées : 90 900, ne représentent que 19,7 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..

    Demandeurs d’emploi par catégories :

    A : 2 922 100 +1,2% ( + 8% sur 1 an )
    B : 571 600 -0,7% ( +4,2% sur 1 an )
    C : 853 400 -0,1% ( +2,9% sur 1 an )
    D : 2478 900 +4,1% ( +7,4% sur 1 an )
    E : 365 000 -1,1% ( +5,3% sur 1 an )

    TOTAL : 4 960 000 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 6,3 % sur 1 an, + 34 200 en 1 mois.

    TOTAL données brutes, dom-tom compris : 5 183 500 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

    Quelques chiffres qui parlent :

    Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 2,3% sur 1 an
    Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 22,4% sur 1 an

    + d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 51%) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER …)

    Offres d’emploi collectées : -11,7 % sur 1 an

    Offres d’emploi dispo, dernier chiffre connu : 197 412

    le + scandaleux, LES DEMANDEURS d’EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques

    Ne sont pas comptés dans ces 5 211 800 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

    1 304 600 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 038 000 de foyers (chiffre sous estimé datant de l’an passé) , seuls 733 400 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein.

    + 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi.

    + des centaines de milliers, voire peut être + d’1 million de SANS-DROITS, principalement :

    – des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )

    – des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 600€ d’allocation chomage, ou 743€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 598€ par mois, si vous ètes NON SDF.

    – on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable

    – on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)

    – on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

    Faites le calcul vous même, on arrive au total, à environ 8,5 MILLIONS au bas mot, demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

    Sources : Rapport complet de la DARES de 19 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias )

    http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p

    par patdu49 mercredi 27 juin 2012

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-mai-2012-119108?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Agoravox-LeJournalCitoyenEconomie+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen+%3A+Economie%29

     
  14. Eusebius

    28 juin 2012 at 17 h 17 min

     
    • andthomas

      28 juin 2012 at 17 h 29 min

      5% parait plus résonable. Une fois les eurobond en place ça va repartir

       
  15. Eusebius

    28 juin 2012 at 17 h 19 min

    ALERTE :

    Va-t-on élire un président de l’Europe ?

    Le sommet européen de Bruxelles a débuté ce 28 juin en début d’après-midi. Selon un document émis par le Conseil européen, l’élection d’un président de l’Europe est envisagée.

    http://www.bfmbusiness.com/article/1/va-t-%C3%A9lire-un-pr%C3%A9sident-de-leurope-166445

     
    • lambda

      28 juin 2012 at 17 h 42 min

      @ Eusébius
      ce n’est pas nouveau – il y a déjà un moment qu’on nous a mis ça dans les oreilles pour nous y préparer
      Le fédéralisme étant en marche il lui faudra bien un président à la tête

       
  16. Geraldine

    28 juin 2012 at 17 h 38 min

     
  17. zapatta

    28 juin 2012 at 17 h 38 min

    Espagne: les YayoFlautas, ces "papys-mamys indignés" qui reprennent le flambeau

    Parce qu’ils refusent que leurs petits-enfants vivent moins bien qu’eux et paient "pour sauver une oligarchie", parce qu’ils sont devenus les piliers d’une société espagnole étranglée par le chômage, des retraités "indignés" ont repris les armes du combat social.

    Reconnaissables à leur gilet de sécurité fluorescent jaune et à leurs sifflets, les "YayoFlautas", inspirés du mot "iaio", papy en catalan, multiplient les actions contre les coupes budgétaires et le monde de la finance.

    Bankia, la banque espagnole récemment nationalisée, dont le sauvetage public de 23,5 milliards d’euros a précipité le pays dans une crise historique, est l’une de leurs cibles de choix.

    Occupations de succursales de Bankia, de la Deutsche Bank, plus récemment du consulat d’Allemagne à Barcelone: ils ne restent jamais longtemps, juste le temps d’arriver en fanfare, de rencontrer les responsables ou de lire leurs manifestes pour dénoncer "l’argent pour sauver une oligarchie, et non pour les citoyens".

    Leur message est gravé sur leurs gilets: "Non aux privatisations. Non à la corruption et à la spéculation".

    "Nous sommes directement issus des indignés", explique Felipe Aranguren, l’un des porte-drapeaux du mouvement né en mai 2011 en Espagne, qui dénonce une classe dirigeante incapable de sortir le pays de l’ornière.

    "On était 14 au départ. On se connaissait d’anciennes luttes contre (le dictateur Francisco) Franco et ensuite pour la démocratie", raconte ce retraité de 61 ans, issu de la gauche radicale.

    Nés à Barcelone, les "YayoFlautas" ont fait des émules dans d’autres villes dont Madrid, Séville, Cordoue, Valence ou Palma de Majorque.

    "L’idée de base, c’est que nous avons perçu que nos enfants et nos petits-enfants avaient comme perspective une vie pire que la nôtre. Et qu’il fallait reprendre la lutte pour défendre nos droits", explique Celestino Sanchez, 63 ans, un autre fondateur du groupe.

    Car "je connais beaucoup d’amis qui doivent aider leurs petits-enfants. Ils perdent leur travail et reviennent chez leurs parents, mais les parents sont aussi au chômage. Alors les grands-parents partagent leur maigre pension", témoigne Victoria Lillo, une "YayoFlauta" de 54 ans.

    Des retraités aident leurs petits-enfants

    Un retraité sur trois a aidé financièrement l’un des membres de sa famille avec sa retraite ces dernières années, et un sur quatre a dû récupérer un enfant à la maison, selon une étude récente de la Croix Rouge de Catalogne.

    Les personnes âgées sont devenues "un pilier indispensable pour pallier les séquelles de la crise", 20% d’entre elles apportant une aide financière à l’un de ses enfants, 10% une aide alimentaire et 6,5% ayant accueilli un enfant à la maison, selon cette étude.

    "Pourquoi YayoFlautas? L’idée est venue des insultes de la présidente de droite de la région de Madrid Esperanza Aguirre", qui a traité les indignés de "perroflautas", surnom péjoratif désignant de jeunes marginaux vivant dans la rue avec leur chien et jouant de la flûte, raconte Celestino Sanchez.

    "Elle nous a tellement énervés qu’on voulait se moquer d’elle. Et aussi, on voulait faire quelque chose pour la jeune génération", dans un pays où un jeune de moins de 25 ans sur deux est au chômage, ajoute-t-il.

    Le scandale Bankia qui a éclaté fin mai a décuplé la colère et les troupes.

    "Ici, personne ne prend jamais ses responsabilités. Il faut qu’ils paient pour leurs erreurs", s’enflamme Pilar Goytre, une retraitée de Madrid de 65 ans, venue soutenir le 14 juin le dépôt de plainte contre plusieurs dirigeants de Bankia, dont l’ex-président de la banque, Rodrigo Rato.

    "On ne peut pas tolérer que Bankia jette dehors des familles. Si elle est nationalisée, elle est à nous et ses logements aussi", s’insurge à ses côtés Victoria Lillo.

    Or "nous savons d’expérience qu’il faut agir car personne ne va bouger pour nous", poursuit Pilar. Elle est persuadée "qu’à la fin de l’été, ils vont couper les retraites aussi".

    AFP

    A quand en France ?

     
    • lambda

      28 juin 2012 at 17 h 51 min

      oui zapatta achetons tous des gilets fluo tant qu’il est encore temps avant qu’on ne soit complètement plumés et unissons nous aux espagnols, car ce sera notre tour dans très peu de temps et la seule force que nous avons c’est le nombre

      Je ne sais pas si les salariés de PSA qui manifestent connaissent tous ce qui règlemente le chômage à savoir – le Nairu

      http://lenairu.free.fr/pages/17alhomepag.html

       
      • zapatta

        28 juin 2012 at 19 h 18 min

        Bonsoir lambda

        Merci de remettre ce lien effectivement peu de gens savent ce qu’est le Nairu

        Le Nairu : Jean-Paul FITOUSSI, économiste, directeur de l’OFCE. Dans La politique de l’impuissance, page 43, Arléa, 2005.

        "Il est en effet beaucoup plus facile de réduire l’inflation que le chômage, et toute politique qui y parvient est réputée courageuse, en raison même des souffrances sociales qu’elle inflige. Pour terrasser l’inflation, il suffit en effet d’augmenter les taux d’intérêt et d’accepter un niveau de chômage élevé. [...] On inventa le concept de NAIRU (Non Accelerating Inflation Rate of Unemployment) pour dire précisément le danger inflationniste que comportait toute tentative de réduction du chômage. En somme, le chômage élevé était un phénomène équilibre ! "

        Et un peu plus loin, à son interlocuteur qui ajoute " vous êtes en train de dire qu’au fond, obsédé par la lutte contre l’inflation, on a littéralement consenti au chômage ", FITOUSSI répond :

        " Pis que ça ! On a dans une première phase instrumentalisé le chômage pour combattre l’inflation. Chaque " banquier central " de la planète sait que, dès qu’il augmente les taux d’intérêt, il met au chômage une partie des catégories les plus vulnérables de la population. "

        Et la phrase qui dit toute l’hypocrisie, le cynisme et au mieux l’ignorance des discours sur le chômage que ce site vise à dénoncer, mérite d’être écrite en capitales :

        " NON SEULEMENT IL LE SAIT, MAIS C’EST PRECISEMENT POUR ÇA QU’IL LE FAIT ".

        http://lenairu.free.fr/pages/citationspag.html

        Chômage des secrets bien gardés -La vérité sur L’ANPE :

        http://www.ubest1.com/?page=video%2F26177%2F-Ch%C3%B4mage-des-secrets-bien-gard%C3%A9s-La-v%C3%A9rit%C3%A9-sur-l-ANPE-par-Fabienne-Brutus#null

        J’ai bien peur que des gilets jaunes ne suffisent plus et qu’ils nous faudra "organiser des tribunaux populaires" ….

        Bien à vous

         
  18. byeuro

    28 juin 2012 at 18 h 04 min

    JP Morgan
    ttp://dealbook.nytimes.com/2012/06/28/jpmorgan-trading-loss-may-reach-9-billion/?hp

     
  19. byeuro

    28 juin 2012 at 18 h 19 min

     
  20. zapatta

    28 juin 2012 at 19 h 01 min

    Sarkozy planque un rapport gênant sur l’ Epad

    Avant de quitter le pouvoir, l’ équipe Sarkozy a fait un brin de ménage. Un rapport sur la folle gestion de l’ Epad ( Etablissement public d’aménagement de la Défense, devenu Epadesa) a été discrètement mis sous le tapis. Sans doute pour assurer la tranquillité de son directeur général, Philippe Chaix, un proche de Claude Guéant, qui dirige le plus grand quartier d’affaires d’ Europe

    Cette histoire rocambolesque commence en octobre 2010, un an après l’échec retentissant de la candidature avortée de Jean Sarkozy à la présidence de l’ Epad. Le statut juridique de l’ Epad, qui a encaissé des milliards d’euros en vendant des droits à construire aux promoteurs, est devenu si complexe que Philippe Chaix, empêtré dans ses dossiers, est contraint d’appeler à l’aide l’ Inspection générale des finances et le Conseil général de l’environnement et du développement durable. Avec la bénédiction de ses ministres de tutelle, François Baroin au Budget et Jean-Louis Borloo à l’ Environnement.

    Les inspecteurs travaillent durant un an et en profitent pour ouvrir tous les placards. En novembre 2011, ils rendent un pré-rapport, qui est aussitôt enfermé dans les coffres, ministériels et dans celui de Philippe Chaix. Le conseil d’ administration de l’ Epad est lui-même tenu à l’écart.

    Le 30 novembre 2011, le canard enchainé révèle pourtant l’existence de ce rapport, qui va jusqu’à envisager la dissolution de l’ Epad. L’un des rares hauts fonctionnaires ayant eu accès au dossier reconnaît alors que son contenu est « terrible » et qu’il « laisse penser que des erreurs assez graves de gestion ont été commises« . Interrogées le même jour par l’ AFP, les ministres Valérie Pécresse et Nathalie Kosciuski-Morizet ( qui ont remplacé Baroin et Borloo) assurent que la procédure suit son cours: le rapport est « en phase contradictoire » et il sera achevé « début décembre », puis « rendu public ». Mais le temps passe, et rien ne vient…

    En mai 2012, au lendemain de l’élection de François Hollande, le travail est toujours au point mort. Les nouveaux ministres de tutelle ne disposent même pas du document provisoire, qui a disparu de leurs cabinets. Et des membres de l’ Inspection générale des finances et du Conseil général de l’environnement font chou blanc quand ils recherchent la trace de ce travail dans les ordinateurs de leurs propres services.

    Mais le 25 juin, surprise ! Le dossier réapparaît. Le Conseil général de l’environnement assure que la rédaction du rapport définitif vient d’entrer dans sa phase finale et sera terminée « dans quelques jours ou quelques semaines ». De son côté, la directrice général de l’ Inspection des finances, Marie-Christine Lepetit, se montre encore plus optimiste: selon elle, le document a été « envoyé à la signature voici quelques jours » et sera communiqué à l’ Epadesa sans tarder…

    source: le canard enchainé

    http://www.impots-economie.com/sarkozy-planque-un-rapport-genant-sur-l-epad/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Impots-Utiles-com-Actualites-Des-Impots-Fiscalite-pression-fiscale+%28impots-economie.com%2C+actualit%C3%A9+des+imp%C3%B4ts%2C+argent+public+%29

    A suivre……

     
  21. byeuro

    28 juin 2012 at 19 h 29 min

     
  22. Libresinfos

    28 juin 2012 at 19 h 52 min

    ou alors un lapin crétin !

     
  23. Libresinfos

    28 juin 2012 at 19 h 53 min

    Au coeur de la Grande Conspiration Internationale ( partie 1, suite )

    Le 28/06/2012

    mohamed Morsi, 1 er président islamiste en Egypte

    Le 1er mars 2011 ( http://revelations4.blogs.fr/page_9.html ), je titrais : " Révolutions populaires Nations arabo-musulmanes : la marche en avant vers la 3 è guerre mondiale ! ", fin de citation. A ce moment là, j’indiquais que les révolutions populaires arabes n’ont nullement été activées pour aller dans le sens des aspirations de la jeunesse et de la démocratie. Bien au contraire car étant destinées à créer un front islamiste en nord Afrique et ainsi préparer le terrain à l’activation du 3 è conflit international effectif dans la foulée d’une situation financière-économique de banqueroute universelle (désintégration de la zone Euro, faillites bancaires et de banques centrales,…).

    A propos des révolutions populaires arabes et plus spécifiquement de la Présidentielle égyptienne, le quotidien " Libération " titrait ce 22/05/2012 à la Une, je cite : " le Printemps perdu ". Tout est dit !

    Comme vous pouvez le constater, " Révélations4 " a anticipé de plus d’une année le titre de " Libé ".

    Et voilà que ce 24/06/2012, les résultats officiels de la Présidentielle égyptienne proclament vainqueur de l’élection le candidat islamiste mohamed Morsi. Mr Morsi a alors tout de suite annoncé la couleur en prônant un renforcement des relations entre l’Iran et l’Egypte rompues depuis plus de 30 ans et annoncé qu’il souhaitait " réviser " les accords de paix avec Israël.

    Mohamed Morsi, le 1 er islamiste à la tête de la nation la plus peuplée du monde arabe et désignant l’Iran comme devant être son principal allié. Mohamd Morsi, le 1 er président non militaire en Egypte depuis une cinquantaine d’années.

    Parallèllement à cette nouvelle donne politique en Egypte mais cette fois-ci sur le front géostratégique-militaire, 48 heures avant l’annonce officielle de l’accession de mr Morsi à la tête de l’Egypte, un avion de reconnaissance militaire F4 turc a été abattu par la défense anti-aérienne de l’armée syrienne. Je rappelle ( comme je l’ai initialement indiqué le 06/03/2012, http://revelations4.blogs.fr/page_8.html ) que les 3 guerres mondiales programmées des 20 è et 21 è siècles sont calquées avec un cycle de 2160 ans sur les 3 guerres puniques ayant eu lieu entre Rome et Carthage. Qui dit Carthage, dit Tunisie et la 1 ère révolution populaire arabe est partie de Tunisie en 2011.

    Pour conclure, sur le front politique, économique, financier, l’élite de la franc-maçonnerie et surtout l’oligarchie financière oeuvrant sous sa coupe ont bien évidemment fait leur choix entre les 2 possibilités qui leurs sont offertes pour faire naître un super Etat dictatorial régi par des instances supranationales.

    Les 2 possibilités : par consentement ou alors par contrainte. C’est bien évidemment cette seconde option qui sera choisie car l’élite de la franc-maçonnerie est parfaitement consciente qu’elle aura toutes les difficultés du monde à obtenir l’aval des populations (par référendums,…) pour réaliser son objectif ( de constitution d’un super Etat dictatorial). De surcroît, cela prendra beaucoup trop de temps et l’élite de la franc-maçonnerie n’en a plus beaucoup pour agir.

    L’option par contrainte implique une situation de banqueroute universelle ( faillites d’Etats-nations, du système financier, effondrement des monnaies,…).

    A compter de la période liée à la vacance politique internationale estivale 2012, l’élite de la franc-maçonnerie a le champ libre pour agir et donc déclencher le chaos.

    Titre de l’émission " C dans l’air" sur france 5 ce 27/06/2012 : " israël – iran : la menace se précise ".

    source : révélation4

     
  24. DESPERADOS

    28 juin 2012 at 20 h 31 min

    Quelles étaient les prévisions de Menthalo sur le Silver ?
    Car celui-ci est en train de se casser la gueule…
    Faut-il encore attendre pour acheter ??

     
    • Nonolexpat

      28 juin 2012 at 20 h 48 min

      LE PRIX DU PHYSIQUE YA QUE CA QUI COMPTE

      depuis sa descente dePUIS 30$ jusqu’à aujourd hui le prix a peu changé en euro

      on oscille entre 30 ET 27,5 eur chez les vendeurs(ça fait quand meme de 30 à 40 % à payer en plus par rapport au cours officiel)

      si l optique c est pour sauver ses miches face à un effondrement monetaire probable faut pas trop hesiter et en prendre vite avant que tout soit bloqué.
      Si c est pour devenir riche , oublie.

      Si les cours devaient aller trop bas et l once se faire demonter, les vendeurs maintiendront les prix actuels ou alors arrêteront de vendre pour ne pas perdre de tune. le résultat sera le même tu paieras toujours autant si tu veux du physique

       
  25. unmar

    28 juin 2012 at 20 h 35 min

    attali sur france culture ce matin(réécoutable sur le site si vous voulez mais il n’en vaut pas la peine!) , il a dit a un moment il faudrait deux ou trois decideur pour l’europe , on arrivera a rien a 27 , il a pas faux mais on le vois bien venir ce benet.

     
    • Geraldine

      28 juin 2012 at 23 h 24 min

      Ce facho d’Attali qu’on le pende enfin pour menées contre la démocratie !

       
  26. zapatta

    28 juin 2012 at 20 h 39 min

    Renault va supprimer 300 postes sur son site de Flins

    Renault a déclaré jeudi prévoir de supprimer 300 postes sur les deux prochaines années sur son site de Flins (Yvelines), confirmant des informations de presse.
    Ces suppressions de postes se feront sans licenciement, par le biais de départs en retraite anticipés et de départs volontaires, a précisé une porte-parole.
    Le site de Flins, l’un des plus anciens du groupe automobile, assemble aujourd’hui la Clio 3 et se prépare à produire la Clio 4, attendue au second semestre, ainsi que le modèle électrique Zoé.

    REUTERS

     
  27. SaLuSa

    28 juin 2012 at 20 h 56 min

    feu vert ! Les arrestations massives commencent maintenant !!!!!!!

    Le pentagone et le militaire initié Drake a annoncé, ce soir le 27/06/12 à environ 20h30 (Nt :heure américaine), que la lumière verte longuement attendue a été donnée et que l’alliance militaire avec l’alliance du droit à la connaissance, connue parmi nous comme les « Alliés de la Terre » vont maintenant s’activer dans un délai de 72 heures pour commencer le balayage, dans le monde entier et les arrestations massives de milliers de membres et associés de l’organisation criminelle connue sous le nom de «cabale». Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, ces arrestations permettront de libérer, une fois pour toute, l’humanité entière de leurs sombres manipulations qui ont concouru à la faillite, rendu malade et enfin emprisonner chaque être humain de la planète.

    la suite ici :

    http://www.lapressegalactique.com/2012/06/feu-vert-les-arrestations-massives.html

    nous seront bientôt libre mes frères.

     
  28. zapatta

    28 juin 2012 at 21 h 34 min

    [Traduction exclusive]

    Le rapport Van Rompuy

    En exclusivité, et grâce au travail de 3 lecteurs du blog (Alban, Lisa et Olivier) que je remercie, voici en exclusivité le fameux rapport Van Rompuy sur le “fédéralisme”.

    Téléchargez le rapport Van Rompuy en cliquant ici.

    Au menu :

    L’union économique et monétaire a été mise en place pour apporter la prospérité et la stabilité en Europe.

    des mécanismes efficaces pour prévenir et corriger des politiques fiscales non-viables dans chaque État membre sont indispensables.

    pouvoir être compétitifs dans une économie mondialisée

    Les prises de décisions concernant les budgets nationaux sont le cœur des démocraties parlementaires en Europe

    Construire un soutien populaire en faveur des décisions au niveau européen qui ont un impact fort sur la vie quotidienne des citoyens est fondamental.

    les instances au niveau de la zone euro seront aptes à exiger le changement des enveloppes budgétaires…
    … tout en gardant à l’esprit qu’il faut assurer la justice sociale. [=> foutage de gueule, bien entendu]

    et croissance, croissance, croissance…

    Bonne lecture (c’est rapide et aisé, contrairement au G20)

    Et à suivre !

    http://www.les-crises.fr/rapport-van-rompuy/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+les-crises-fr+%28Les-Crises.fr%29

    On le paye combien " le cadavre " ? pour pondre cinq pages " d’inepties "…

     
  29. andthomas

    28 juin 2012 at 22 h 27 min

    Accord européen pour un pacte croissance de 120 milliards d’euros

    AFP – Les dirigeants européens se sont mis d’accord pour un pacte pour la croissance d’un montant de 120 milliards d’euros, a annoncé jeudi le président de l’UE Herman Van Rompuy.

    "Nous nous sommes mis d’accord pour améliorer le financement de l’économie à hauteur de 120 milliards d’euros pour des mesures immédiates de croissance", a déclaré M. Van Rompuy au soir du premier jour du sommet de Bruxelles.

    Il a précisé que ce programme passait par une augmentation de la capacité de prêt de la Banque européenne d’investissement (BEI) de 60 milliards, 60 autres milliards venant venant de la réaffectation de fonds structurels non utilisés.

    Il y aura aussi des project bonds "lancés à l’été" pour financer des infrastructures de transport et d’énergie, d’un montant de 5 milliards d’euros.

    Ce plan, depuis longtemps dans les cartons de la Commission européenne, avait été soutenu la semaine dernière par les quatre principales économies de la zone euro: Allemagne, France, Italie et Espagne.

    le ciel semble se dégager peu a peu n’en déplaise certain

     
    • zapatta

      28 juin 2012 at 22 h 47 min

      Consacrer 1 % du PIB Européen pour un pacte de croissance c’est sûr " le ciel se dégage " et ils vont les prendre ou ces 120 milliards d’après vous ?

       
      • lambda

        28 juin 2012 at 23 h 13 min

        Zapatta, vous avez raison , non seulement il faudra les trouver mais ce ne sera pas suffisant, c’est une miette
        Mais tant qu’il y aura des "mougeons", le Grand Théâtre pourra continuer ses représentations et le public applaudira
        c’est à pleurer :(

         
      • zapatta

        28 juin 2012 at 23 h 15 min

        @ andthomas

        Et en plus vous ne " reproduisez pas la totalité " de la dépêche de l’ AFP :

        L’Europe avance vers un accord sur le pacte croissance

        Le président de l’UE, Herman Van Rompuy, a annoncé jeudi soir un accord en faveur du pacte de croissance de 120 milliards d’euros. L’Espagne et l’Italie réservent leur réponse.

        Les dirigeants européens se sont mis d’accord pour un pacte pour la croissance d’un montant de 120 milliards d’euros, a annoncé jeudi le président de l’UE Herman Van Rompuy. « Nous nous sommes mis d’accord pour améliorer le financement de l’économie à hauteur de 120 milliards d’euros pour des mesures immédiates de croissance », a déclaré M. Van Rompuy au soir du premier jour du sommet de Bruxelles.

        Cependant, l’Italie et l’Espagne ont annoncé qu’elles réservaient leur accord à l’adoption des mesures pour la croissance en Europe à la mise en place de solutions d’urgence pour les pays en difficulté financière. « Ce n’est pas une réserve sur le fond, mais nous voulons que cela fasse partie d’une solution d’ensemble, le long terme doit être lié au court terme », a-t-on affirmé dans la délégation italienne. La délégation espagnole a dit soutenir cette position.

        Plus optimiste, Herman Van Rompuy. a précisé que ce programme en faveur de la croissance passait par une augmentation de la capacité de prêt de la Banque européenne d’investissement (BEI) de 60 milliards, 60 autres milliards venant de la réaffectation de fonds structurels non utilisés.

        Il y aura aussi des project bonds « lancés à l’été » pour financer des infrastructures de transport et d’énergie, d’un montant de 5 milliards d’euros.

        Ce plan, depuis longtemps dans les cartons de la Commission européenne, avait été soutenu la semaine dernière par les quatre principales économies de la zone euro: Allemagne, France, Italie et Espagne.

        AFP

        ————————————————————————————————————————————-

        UE: "un agenda de croissance"

        Le programme de soutien à la croissance de 120 milliards, que la France a arraché à l’Allemagne aurait dû être adopté formellement par les Vingt-Sept dans la soirée. Mais des réserves de dernière minute de l’Italie et de l’Espagne en ont bloqué la validation. Le président du Conseil Herman Van Rompuy a parlé d’un «agenda de croissance» qui reste à finaliser, et non pas d’un pacte comme on l’espère à Paris.

        http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/06/28/97002-20120628FILWWW00798-ue-120-mds-pour-la-croissance.php

         
    • lambda

      28 juin 2012 at 23 h 15 min

      @ andthomas
      je soumets à votre réflexion ce joli dessin tout rose

       
      • zapatta

        28 juin 2012 at 23 h 36 min

        @ lambda

        En tout cas ce soir la Merkel elle doit faire la gueule… ;)

        Se faire " éliminer par un cochon " du club Med

        Et voir une finale 100 % PiGS

        Quelle " claque " pour les " teutons " :)

         
      • quidam

        29 juin 2012 at 1 h 03 min

        @Lambda
        EXCELLENT ! :-D
        Merci

         
      • quidam

        29 juin 2012 at 1 h 15 min

        @Lambda
        A bien y réfléchir, le paysan dont il est question fait lui aussi un pacte sur la croissance des porcs… ;-)

         
    • Geraldine

      28 juin 2012 at 23 h 25 min

      Comme si la croissance se décrétait à coups de milliards publics… Ils n’ont rien compris les bougres.

       
      • quidam

        29 juin 2012 at 1 h 07 min

        @Géraldine
        "Ils n’ont rien compris les bougres."
        disons que leur compréhension ne se confrontent pas aux mêmes valeurs et intérêts que les vôtres ;-)

         
  30. Geraldine

    28 juin 2012 at 23 h 28 min

    Je suis d’accord avec Marc Faber : qu’on vire tous ces incompétents d’eurocrates de Bruxelles (et les technocrates de Paris par la même occasion).

     
    • quidam

      29 juin 2012 at 1 h 11 min

      "qu’on vire tous ces incompétents d’eurocrates de Bruxelles"
      Il faudra alors virer leurs maitres qui eux les trouvent compétents et parfaitement apte à remplir leur rôle ;-)

       
  31. tikehau

    29 juin 2012 at 7 h 08 min

    La dette publique française est de 1 800 milliards d’euros, la dette des entreprises françaises de 6 000 milliards.

    Je n’ai pas trouvé le chiffre détaillé de l’endettement des ménages français mais au niveau européen elle serait de près de 500 milliards (sous toutes réserves) ce qui me parait peu…

    Conséquences :

    Le con-tribuable rembourse la dette publique française et participe au remboursement de dettes contractées par "certains" états européens défaillants par le biais de ses impôts…
    Le con-sommateur rembourse la dette des entreprises en con-sommant les produits disponibles et rembourse ses propres dettes…
    … tout est normal…

    Il y a bien longtemps que la crise financière impacte l’économie réelle puisque le principe de fonctionnement de l’économie réelle est de rembourser (1) l’ensemble de toutes les dettes qui ont générées par le modèle de "croissance" dans lequel l’économie réelle évolue.

    Moi j’appelle ça de l’esclavage monétaire et vous ?

    (1) il faut bien comprendre la mécanique de la création monétaire PAR LA DETTE qui contraint à rembourser un capital ayant fait l’objet d’une création monétaire spécifique et un intérêt qui ne peut, selon le même principe, être remboursé qu’à partir d’un nouveau crédit. Ponzi, ce nom vous dit quelque chose ?

     
  32. JeH

    30 juin 2012 at 13 h 21 min

    Je reprends une phrase de votre article :
    “… Nous allons très probablement assister à une transformation de la crise financière vers le domaine de l’économie pure… celui des entreprises et donc de l’EMPLOI. …)”
    Donc et d’abord, lire “transfert” au lieu de “transformation” !
    C’est bizarre comme j’accroche pas à cet article qui pourtant est intéressant. Mais je n’arrive pas à m’y ancrer, l’encre est sans doute trop noir …
    Dans cet article, c’est comme si derrière la crise, il n’y avait pas vraiment de fautifs, il y en auraient plusieurs, pas vraiment identifiés, ou sous forme de sigles qu’on ne comprend pas toujours, tous un peu mis en vrac, dans un sac. On y mélange états et hommes d’états, finances et financiers, bourses , banques, des courbes graphiques qui traficotent, tricotent des histoires à dormir debout d’ennui. Comme si tout (futur,survie, …) dépendait uniquement d’eux. Et on parle très peu des gens, simples humains, ceux d’en bas … ceux qui en fait supportent tout ce/ceux-celles que j’ai énuméré(e)s ci-dessus. C’est tellement compliqué, et le monde s’est lui-même tant compliqué "les choses", qu’il n’y a plus que des experts qui auraient droit d’en parler …
    “Transformation, transfert”: mais par qui ? politiques, financiers, économistes, hommes/femmes d’états ??? lesquels ?
    “ de la crise financière vers le domaine de l’économie pure“ ??? c’est pas lié, alors ? l’argent et l’économie ? ou sont-ce les pratiques mises en cause ? la pratique depuis des 50 ans ? depuis le capitalisme ? Et “économie pure”, elle était sale, alors ? elle a perdu au fil des ans de sa candeur, de ses idéaux ? idéaux basés sur quoi ? sur le matériel, la consommation de biens/services ? y a-t-il, y aurait-il une Déclaration des Droits de l’Economie Pure (un autre sigle) ? à défendre ? et où se situe l’Homme dans tout ça ?
    On continue, “… celui des entreprises et donc de l’emploi …” : parce que le domaine de l’économie pure, c’est les entreprises ? et pas les entrepreneurs, les artisans, les associations, le service public, … ? et en découle “l’emploi” , et pas les travailleurs ? l’emploi découlerait des entreprises, et donc de l’économie pure ? comme si le travail n’existait pas avant l’économie ? comme si pouvoir manger à sa faim, boire à sa soif, respirer, pouvoir s’abriter, se protéger, et vivre collectivement ne dépendait que de l’économie ? Et des billets ?
    A force de parler de “choses” comme économie, entreprise, emploi, on en oublie les “personnes, les individus”, individu-individuel ? qu’on ne peut diviser, ni séparer de l’ensemble et encore moins couper de lui-même …
    C’est ainsi refouler sur des “choses” les responsabilités, les choses ne peuvent être coupables, puisque n’ayant pas de pensée, c’est pratique pour ceux qui ont la responsabilité de la gestion de tous ces domaines, espaces, rôles …
    Heureusement, que les “gens” se débrouillent et trouvent des solutions à leurs petits problèmes économiques, n’attendent pas des hautes sphères décisionnaires, les trop logiques et simples solutions, qu’ils ont à leurs portées. Portées ensembles, ces solutions sont pourtant méconnues des hauteurs, de ces “choses”, bien abstraites, loin du réel, basées sur des indices de plus en plus compliqués.
    Chaque territoire, ville, village trouvent des hommes/femmes par le biais de ce collectif, si peu pris en compte. Ils/elles proposent des solutions concrètes à des problèmes bien précis, pouvant éventuellement être reprises par d’autres, en les adaptant aux habitants, aux climats, aux Cultures, … Pas eu besoin d’experts, juste du "bon sens" et de "la logique", qu’on apprend pas forcément dans les écoles … il y a pas encore de diplôme pour ça …
    Pourquoi vouloir tout uniformiser ? Pourquoi baser les prévisions sur l’argent (ou ce qu’on va en faire), et non sur des compétences ?
    Et arrêtons de se polariser sur une sorte de sauvetage mondial venant de décisions qui sont bien trop loin de la particularité et réalité de ces zones territoriales, et culturelles dont je parlais.
    Toute cette agitation entre pays, banques, commissions, … c’est que du vent, brasser l’air, au lieu d’aérer, recouvrir encore d’une couche au lieu de dépoussiérer, changer carrément le point de vue de la photo !!! 
Le peuple, comme on l’appelle, il sera toujours le dernier de la chaîne qui va tout supporter, sans être “supporter” (voir taux d’abstention dernières élections), on lui demande d’ailleurs jamais son avis, et on lui ment constamment par l’intermédiaire des médias, même les blogs s’y mettent, je parle pas des réseaux sociaux qui ne le sont plus, sociaux, depuis un moment, servant juste à occuper les gens à des broutilles pour qu’ils évitent de penser.
    Il semble y avoir, à la base deux attitudes. Celles qui joue le jeu, et celle qui est consciente, pas dupe, laisse venir le bon moment. Les révolutions, les “transformations” qui ont réussies, ce ne sont pas celles émanant de grosses têtes, ce sont celles qui sont venues du “peuple” et au bon moment. Il y a dans l’esprit collectif comme une sorte d’intuition, peut être une notion de survie collective, qui fuit lorsqu’il ne se sent pas bien armé pour faire face, mais qui ré-agit et agit lorsqu’il se sent prêt à affronter.
    Je souhaite simplement que la “révolution” et non la transformation, (révolution implique un changement de position, de point de vue, alors que transformation viendrait comme un coup de baguette magique !) qui est entrain de mûrir soit la plus pacifiste possible, dans le respect des idées de chacun, et dans l’effort de compréhension que nous devront faire pour éviter des affrontements sanglants. Mais, j’y crois !

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 674 autres abonnés

%d bloggers like this: