RSS

DES PATRONS DE BANQUES PAYES POUR NE RIEN VOIR… NE RIEN ANTICIPER ?

22 juin

Moody’s a abaissé hier soir les notes de crédit de 15 des principales banques mondiales, parmi lesquelles trois françaises, BNP Paribas, Société Générale et Crédit agricole.

"Toutes les banques concernées par la décision d’aujourd’hui ont une exposition significative à la volatilité et aux risques de pertes considérables induites par les activités sur les marchés de capitaux", a expliqué dans un communiqué Greg Bauer, directeur général de la division Global Banking de Moody’s.

La note de BNP Paribas a été abaissée de deux crans à A2 contre Aa3, celle de la Société Générale d’un cran à A2 contre A1, avec, dans les deux cas une perspective stable. Quant à Crédit agricole, sa note a été abaissée de deux crans à A2 contre Aa3, mais la perspective, dans son cas, est négative.

LE SCANDALE DES PATRONS INCOMPETENTS ET   S U R P A Y E S

Rémunération de Pierre Mariani, Président du comité de direction de Dexia

Pierre Mariani, Président du comité de direction

Rémunération fixe : 1 200 000 euros*
Rémunération variable : 600 000 euros*
Jetons de présence : 0 euro
Avantages en nature et autres : 9 411 euros

Total : 1 809 411 euros

* dont 200 000 euros de prime de fonction
** dont 40 % différés et sous condition

Rémunération de Frédéric Oudea, Président directeur général de la Société générale

Frédéric Oudéa, Président directeur général

Rémunération fixe : 850 000 euros
Rémunération variable : 3 200 000 euros*
Jetons de présence : 0 euro
Avantages en nature et autres : 300 000 euros**
Total : 4 350 000 euros

* dont 81% différés et sous condition de performance sur la base d’une action à 45 euros
** au titre de la rupture de son contrat de travail en 2008

Rémunération Jean-Paul Chifflet, Directeur général du Crédit agricole

Jean-Paul Chifflet, Directeur général (à partir du 1er mars 2010)

Rémunération fixe : 750 000 euros
Rémunération variable : 916 000 euros*
Jetons de présence : 51 000 euro
Avantages en nature et autres : 88 731 euros**

Total : 1 805 731 euros

* dont 550 000 euros différés et sous condition performance
** comprend des indemnités pour un logement de fonction

Rémunération de Baudouin Prot, Directeur général de BNP Paribas

Baudouin Prot, Directeur général

Rémunération fixe : 950 000 euros
Rémunération variable : 1 674 053 euros*
Jetons de présence : 84 907 euro
Avantages en nature et autres : 4 055 euros
Total  2 713 015 euros

* dont 60 % de différés                                   (Source)

Que penser du fait de verser des salaires aussi astronomiques à des marionnettes qui brillent par leur INCOMPETENCE à anticiper les crises ? A moins que le titre de notre article soit la triste vérité…

About these ads
 
34 Commentaires

Publié par le 22 juin 2012 dans Non classé

 

34 réponses à “DES PATRONS DE BANQUES PAYES POUR NE RIEN VOIR… NE RIEN ANTICIPER ?

  1. Hervé

    22 juin 2012 at 9 h 04 min

    Aujourd’hui toutes les sociétés cotées ont des patrons incompétents. Il faut être incompétent pour croire qu’il est possible de faire le plus de fric possible, dans le moins de temps possible, en investissement dans l’avenir. C’est la société qui est pourrie, pas les banquiers en particulier . Ils se trouvent que la société repose sur les banques.

     
    • michel

      22 juin 2012 at 9 h 26 min

      Bonjour,
      Hervé je ne dirais pas que ces dirigeants de maison mère sont incompétents. Tout au plus ils sont absents des scénarios en accord avec l’homme et sa fameuse évolution. L’écart de ces chemins nous apporta la déconnexion de la réalité. La nature n’est vue comme un jardin d’éden ou comme une poubelle.. La productivité remplace les saisons.

       
      • Hervé

        22 juin 2012 at 9 h 52 min

        J’en ai côtoyé quelques dans mon ancienne boîte (50 000 employés) et ce sont vrais idiots. Je reconnais ce niveau de crétinisme dans les discours des PDG des autres boîtes.
        Par contre, dans les PME c’est différent : il existe l’instinct de survie et l’intéressent à la réussite.

        Il ne s’agit pas seulement de vivre dans le monde de la productivité à court terme et d’être déconnecté de l’homme et de son évolution. Ils sont déconnectés tout court. Ils n’ont aucune notion de ce que produit leur société et ils sont aucune notion de comment éviter de couler la société. Évidemment, j’abuse sans doute un peu en disant tous, mais regardez une belle boîte comme Carrefour qui était dirigé par des hommes qui savaient ce qu’ils vendaient et qui ont été remplacés par des financiers qui s’y croyaient… Eh ben, ça marche pas. Quand on ne sait pas ce que l’on vend et que l’on s’en fout, c’est beaucoup plus difficile…

         
      • michel

        22 juin 2012 at 10 h 08 min

        oui Hervé, ils ont subi un formatage au "réseau" où les budgets, les objectifs ont été dissimulés pour qu’ils soient moins enclin de s’identifier à une "culture d’entreprise". Quand on regarde le ballet des chaises musicales, on se dit qu’ils sont ballotés dans un navire fou

         
      • Hervé

        22 juin 2012 at 12 h 19 min

        @Michel

        C’est un peu cela. Et c’est déprimant…

         
  2. Antilluminati

    22 juin 2012 at 9 h 34 min

    avec des salaires pareil, logique que des gens en viennent à souhaiter et orchestrer une réduction drastique de la population, on devient des fourmis pour eux, tout juste bon à être écrasé.

    "non mais regardez moi ces pauvres qui gagnent 1200€ par mois… tsss, augmentons nos prix pour ne plus les voir."

     
    • filibert

      22 juin 2012 at 11 h 15 min

      Ils n’augmentent pas les prix, ils baissent les salaires comme en Grèce passant de 1500 à 500€ par mois pour le même travail et j’ai même entendu à la radio qu’il y a en Grèce qui travaillent pour 200€ par mois !
      C’est pour cela qu’ils sont payés très cher, pour optimiser les coûts du travail !
      La mondialisation c’est l’alignement de tous les salaires sur les salaires les plus bas du monde !
      L’esclavage "démocratique" pour tous !

       
      • Antilluminati

        22 juin 2012 at 12 h 30 min

        je n’imitait pas les patrons de banques, mais les gens au dessus de nous en règle générale, ceux qui par exemple ( tout bête ) nous vendent 750cl de jus de fruit au prix ou il coutait en 1L y’a pas si longtemps, donc réduction du produit et stagnation du prix voir même augmentation très souvent.

        Donc il n’y pas que de l’inflation mais aussi réduction de produit et augmentation de prix.

         
  3. sand

    22 juin 2012 at 9 h 43 min

    Bonjour tout le monde.
    Pour satisfaire les grands actionnaires, un patron aujourd hui doit savoir faire une seule chose, maximiser les profits en minimum de temps.
    Comment ? en analysant les moyens de productions, minimiser les coûts liés a la production. font appel aux analystes comptables, et aux r&d pour transformer les outils de productions.
    apres analyses des coûts, ils decident de la voie a suivre : délocaliser certaines activités jugées trop couteuses, ou restructurer en diminuant la masse salariale.
    VOila ceux qui souhaitent postuler pour un poste de patron dans une grande multinationale, voila ce qu il faut faire! Bon c’est un résumé bien entendu.!
    Ces patrons ne sont pas incompétents, ils exécutent les ordres émis par les grands actionnaires.

    la phrases que l on entend souvent : " A fin de nous adapter dans un marché instable, et pour pérenniser nos activités, nous sommes dans l obligation de reduire nos couts:" ou quelque chose comme ca!

    C’est l’ Open Capitalisme….

     
  4. byeuro

    22 juin 2012 at 10 h 14 min

    Boule de neige : l’Etat espagnol précipite ses banques dans une crise à la grecque
    Les ministres des finances de la zone euro se réunissaient ce jeudi à Luxembourg avec au menu le programme des réformes en Grèce et la situation des banques espagnoles. L’occasion de faire le point sur l’Espagne dont la situation semble malheureusement se rapprocher de plus en plus de celle de la Grèce…
    http://www.atlantico.fr/decryptage/effet-boule-neige-comment-etat-espagnol-est-en-train-entrainer-propres-banques-dans-crise-grecque-philippe-herlin-397254.html

     
  5. Michèle DRAYE

    22 juin 2012 at 10 h 17 min

    Je ne pense pas "qu’ils ne voient rien" mais qu’ils ont été mis en place pour ça

     
  6. andthomas

    22 juin 2012 at 10 h 20 min

    quelqu’un a entendu parler de zeekrewards , arnaque ou pas?

     
  7. Alemic

    22 juin 2012 at 10 h 36 min

    C’est par an ou par mois les salaires ci-dessus?

     
  8. d

    22 juin 2012 at 11 h 11 min

    http://www.guardian.co.uk/business/2012/jun/22/mario-monti-week-save-eurozone

    une semaine maintenant …
    la rustine va arriver…….

     
  9. oyooyo

    22 juin 2012 at 11 h 12 min

    Salut,

    Quelqu’un pourrait m’expliquer par quel mécanisme étrange, à mon sens en tout cas, l’action de ces banques montent alors que leurs notes viennent d’être dégradées ?

    merci d’avance

     
  10. d

    22 juin 2012 at 11 h 50 min

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2161651/Starving-Greeks-food-thousands-politicians-finally-form-coalition-government–long-last.html

    là bas y a pas de rustine….je sais pas trop si les rustines grecques sont très comestibles….et rassasiantes…

     
    • d

      22 juin 2012 at 11 h 57 min

      à priori elles ne le sont pas…….enfin c’est ce qu’on va manger aussi à terme ….alors pour l’heure carpe diem et bonne vacances…du moins pour ceux qui en ont encore les moyens de partir en vacance …en grèce ou ailleurs…….

       
  11. Alcide

    22 juin 2012 at 12 h 08 min

    En plus , il faut recapitaliser le Moloch trisomique , aux frais du contribuable , comme de bien entendu :

    …Une recapitalisation directe des banques espagnoles est sur la table

    LUXEMBOURG – L’option de recapitaliser directement les banques espagnoles, sans passer par l’Etat, est sur la table, a indiqué vendredi le ministre espagnol des Finances Luis de Guindos, quelques heures après un appel en ce sens lancé par la directrice du FMI, Christine Lagarde.

    C’est une option ouverte en ce qui concerne l’Espagne, a affirmé M. De Guindos à son arrivée à une réunion avec ses homologues européens à Luxembourg….

    http://www.romandie.com/news/n/_Une_recapitalisation_directe_des_banques_espagnoles_est_sur_la_table__RP_220620121225-14-200488.asp

     
  12. larevolutionpacifique

    22 juin 2012 at 12 h 14 min

     
  13. jeance

    22 juin 2012 at 12 h 41 min

    Jean-François Gayraud, commissaire divisionnaire français spécialiste en géopolitique du crime organisé, qui a déclaré : « Nous voyons en Europe une criminalisation généralisée des structures financières au sein du marché intérieur. »

    http://www.dailymotion.com/video/xroryn_l-impact-du-crime-organise-sur-la-finance-europeenne_news?start=217

    source
    http://www.solidariteetprogres.org/Des-experts-denoncent-la-criminalisation-generalisee-des-structures_08864

     
  14. scratchy

    22 juin 2012 at 13 h 05 min

    les clients de la plus grosse banque de détail anglaise n’ont plus accès à leur compte: plus de retrait au distributeur, plus de virement et plus de paiement par CB possible pour une énorme majorité de client

    http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/news/article4387275.ece

     
  15. byeuro

    22 juin 2012 at 13 h 20 min

    Attention !!!!!!!
    Cela va arriver plus vite que l’on ne le pense en france dans trés peu de temps. Un ami bien informé m’a dit texto dés que les anglais ne peuvent plus retirer gros merdier mondial.

     
  16. quidam

    22 juin 2012 at 13 h 30 min

     
  17. Pili-Pili

    22 juin 2012 at 13 h 41 min

    @ quidam:
    Déjà que l’on sait (depuis près d’un siècle) que la guerre est une chose beaucoup trop sérieuse pour être laissée aux seuls militaires, que penser de laisser une économie de type soviétique aux seules mains des banksters … ?
    Pas d’autre issue, hélas !

     
  18. zapatta

    22 juin 2012 at 17 h 19 min

    Le Sénat français émet des « doutes » sur le travail de Moody’s

    La présidente d’une mission du Sénat français sur les agences de notation, la sénatrice socialiste des Pyrénées-Atlantiques Frédérique Espagnac, a émis des « doutes sur la qualité de l’analyse de l’agence » Moody’s.

    « A la suite de la dégradation de trois banques françaises par Moody’s le 21 juin 2012 », Mme Espagnac « rappelle ses doutes sur la qualité de l’analyse de l’agence », déclare Frédérique Espagnac, sénatrice socialiste des Pyrénées-Atlantiques, dans un communiqué.

    Frédérique Espagnac est par ailleurs présidente d’une mission du Sénat français sur les agences de notation.

    La mission commune d’information du Sénat sur le fonctionnement, la méthodologie et la crédibilité des agences de notation, dont le rapporteur est le sénateur centriste du Gers Aymeri de Montesquiou, a publié mardi un volumineux rapport à l’issue de trois mois d’auditions en France et à l’étranger.

    Mme Espagnac « appelle les agences de notation à améliorer la qualité de leurs notations, et à renforcer tout particulièrement leurs ressources humaines +en surchauffe+, en qualité et en quantité ».

    « Le rapport du Sénat montre que, chez Moody’s, les analystes dédiés aux institutions financières avaient en moyenne à traiter 15,2 dossiers, mais 36,2 dossiers en moyenne pour le décile supérieur », rappelle la sénatrice. « 66% de ces analystes ont une expérience de moins de cinq ans dans l’agence », poursuit-elle.

    « Distorsions de notation avérées »

    Contactée par l’AFP au sujet de ce communiqué, l’agence Moody’s a dit n’avoir « aucun commentaire à faire ». « L’autorité européenne des marchés financiers doit accentuer son contrôle sur ces questions cruciales », affirme Mme Espagnac.

    Dans son rapport, « la mission commune fait état de distorsions de notation avérées subies par les entreprises françaises », indique encore la sénatrice.

    « La rentabilité est devenue la seule priorité des agences de notation », poursuit le communiqué en citant une contribution écrite de la Fédération bancaire française évoquant « une dégradation importante de la qualité d’analyse ».

    L’agence Moody’s a abaissé jeudi les notes de quinze grandes banques occidentales actives sur les marchés mondiaux, dont celles des groupes américains Bank of America et Citigroup, reléguées à deux crans de la catégorie spéculative, et les celles des Françaises BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale.

    AFP

    Les sénateurs se réveilleraient- ils enfin ? J’ai un gros doute…

    En plus s’ils comptent sur L ‘autorité européenne des marchés financiers…

    Ou serait-ce juste un peu " d’ agitation médiatique " histoire de justifier leurs salaires :)

     
    • ylan

      22 juin 2012 at 22 h 24 min

      Ha le sénat ça existe toujours cette merde, les planqués de la politique. Quant je regarde à la TV les débats ils dorment tous. Le caniches du gouverne en place.

      J’aimerais une grande réforme, mettre dehors une majorité de sénateurs et députés. il faut un choc politique.

       
      • gwendoline1

        23 juin 2012 at 10 h 59 min

        c’est pas demain la veille…

        En septembre 2011
        le Sénat compte 343 Sénateurs. 5 Sénateurs supplémentaires seront élus en septembre 2011 afin de tenir compte des changements démographiques et territoriaux. Après le renouvellement de 2011, le Sénat comptera donc 348 Sénateurs, ce plafond étant désormais inscrit dans la Constitution à la suite de la révision du 23 juillet 2008.
        Ainsi, les Grands électeurs procèdent cette année à l’élection de 170 Sénateurs.

        Le mandat des sénateurs nouvellement élus commence à l’ouverture de la session ordinaire qui suit leur élection (le 1er octobre), date à laquelle expire le mandat des Sénateurs antérieurement en fonction.
        http://www.larcher78.fr/senat/

        De plus ,
        http://www.rue89.com/2012/04/04/ex-ministres-et-elus-deviendront-avocats-sans-examen-230842

         
  19. sentinel

    22 juin 2012 at 19 h 25 min

    C’est plus que honteux, la classe moyenne doit se serrer les coudes pour vivre, payer toujours plus de taxes et on paye pour eux car faut recapitaliser les banques avec l’argent public!!!!!!
    C’est un monde qui est plus que malade et surtout corrompu.

     
  20. thellier

    24 juin 2012 at 11 h 05 min

    suppression du sénat et divisons par 2 ,ministres et députes pour rembourser LEUR dette… qui peut faire l’addition merci

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 676 followers

%d bloggers like this: