RSS

La trame de l’Euro

10 mai
Par Menthalo – Voilà un graphe qui peut vous sembler brouillon ou du moins encombré.
Cela m’amuse de partager avec vous le fait que l’Euro-Dollar évolue selon des parallèles et non pas des supports horizontaux.
Ce qui complique la lecture, c’est qu’il y a deux jeux de parallèles: les Long Terme et les MT
Les Moyen Terme ont défini la figure en Epaule-Tete-Epaule de ce rallye haussier de janvier à mai 2012, qui est en phase terminale.
Ces parallèles forment une trame sur laquelle est brodée le cours de notre monnaie.
Ce qui est amusant, c’est que ces parallèles jouent un rôle de résistance ou de support tour à tour.
Les cours se sont posés hier sur la 1ère parallèle qui a retenu la chute. Comme on le voit, elle a servi de résistance en janvier et février avant de devenir support depuis mars. Ce matin encore, les cours ont ouvert sur ce support.
La parallèle suivante est plus importante: elle croise la base de la figure vers 1,275. Un support qui pourrait résister quelques temps.
La géopolitique va jouer un rôle majeur à ce stade.
Ne vous y trompez pas. L’Euro et le Dollar vont conjointement s’effondrer par rapport à la seule valeur à regarder l’Or.
L’argent surperformera l’or pour ceux qui sauront être patient.

Le Drame de l’Euro ?

C’est officiel !
Le fonds souverain chinois CIC a cessé d’acheter des obligations d’Etats européens, échaudé par la crise actuelle de la zone Euro… Son patron, Gao Xiqing, a fait cette annonce dans un entretien publié par l’agence ‘Bloomberg’… "Ce qui se passe en Europe est bien sûr inquiétant… Nous cherchons encore des opportunités d’acquérir des actifs en Europe, mais nous ne voulons pas acheter des obligations d’Etat’, a ainsi déclaré M. Gao.
Si elle a un impact psychologique important, la décision de CIC pourrait toutefois avoir un effet limité sur les marchés, dans la mesure où le principal acquéreur chinois de dette européen est l’Etat chinois lui-même, à travers SAFE, l’administration qui gère les réserves de change du pays.
Or, SAFE n’a pour l’instant pas signalé son intention de ne plus investir dans des titres de dette de la zone Euro.
Rappelons que la création de la monnaie unique européenne (en 1999) a permis à Pékin de diversifier ses énormes réserves de change, essentiellement constituées jusque-là d’obligations d’Etat américaines. Sur un total de réserves de change estimé à environ 3.200 Mds$, à peu près un quart, soit 800 M$ (615 ME), seraient actuellement placés sur des titres libellés en Euros.

"Le CIC est un véhicule d’investissement chinois à l’étranger et ne représente pas forcément la position de l’Etat chinois", estime ainsi un stratégiste de la Société Générale basé à Hong Kong, interviewé par ‘Bloomberg’. Il n’en demeure pas moins que la position de CIC reflète la méfiance croissante de nombreux investisseurs vis-à-vis de la zone Euro, au rythme des crises successives de ses pays membres… Ainsi, Pimco, le plus important fonds obligataire du monde, n’investit plus que dans des obligations des pays jugés solides, dont l’Allemagne et la France.
Le fonds CIC, qui gérait environ 410 Milliards d’actifs à fin 2010, s’était déjà montré très réservé en mars dernier sur l’avenir de la zone Euro. Son vice-président Jesse Wang ayant alors affirmé que le fonds ne serait pas partie prenante dans l’apport promis par la Chine au fonds mis en place par le FMI pour soutenir l’Europe. Le gouvernement chinois s’est dit prêt a participer à cet effort, mais n’a pas chiffré son engagement, et négocie en échange des contreparties en termes d’accroissement de ses pouvoirs au sein du FMI…
- source Boursier.com
About these ads
 
13 Commentaires

Publié par le 10 mai 2012 dans Non classé

 

13 réponses à “La trame de l’Euro

  1. Clavreul

    10 mai 2012 at 17 h 09 min

    Quand les dirigeants européens se sont entretenus avec le président Hollande, n’ont-ils pas abordés la mise en place de la première réforme monétaire ?

     
  2. zapatta

    10 mai 2012 at 17 h 11 min

    Merci pour cet article Menthalo
    Lagourde au FMI doit se faire " des cheveux blancs " :)

    La note souveraine de la Grèce pourrait encore baisser-S&P

    Standard & Poor’s a annoncé que la note souveraine de la Grèce, déjà en catégorie hautement spéculative, pourrait être abaissée encore davantage si l’actuelle impasse politique dans laquelle se trouve le pays devait avoir pour conséquence une perte du soutien du Fonds monétaire international (FMI) ou de la zone euro.

    "Si la politique ou les intentions politiques sont en contradiction avec les objectifs du programme (d’aide international) et si les créanciers retirent leur soutien (…) nous envisagerions dans ce cas d’abaisser à nouveau notre note. Elle est actuellement à ‘CCC’", déclare Marko Mrsnik, analyste chez S&P, dans un point relatif aux notes souveraines diffusé sur internet.
    Evangelos Venizelos, du parti socialiste grec Pasok, va tenter ce jeudi de réussir là où la droite et la gauche radicale ont échoué avant lui: former un gouvernement sur la base du Parlement issu des élections législatives qui ont tourné au rejet des plans d’austérité. (voir )

    La note "CCC" de Standard & Poor’s est assortie d’une perspective stable. Moody’s Investors est à "C" sur la Grèce, note encore plus basse que celle de S&P, tandis Fitch est à B-, soit deux crans au-dessus de S&P.
    L’analyste de S&P a également déclaré que les prises par le gouvernement espagnol pour assainir le secteur bancaire du pays étaient "positives" et que l’Irlande devrait en mesure d’émettre de la dette sur le marché des capitaux en 2013.
    L’Espagne a pris mercredi soir le contrôle de Bankia , quatrième banque du pays, espérant ainsi rassurer les marchés et stabiliser un secteur financier rendu fragile par la crise immobilière.

    REUTERS

     
    • spark

      10 mai 2012 at 17 h 32 min

      Le leader de Syriza, Alexis Tsipras, a remis ce jeudi matin le mandat qui lui avait été confié par le président Carolos Papoulias pour former un gouvernement. Ce dernier a chargé Evangelos Venizelos, du parti socialiste grec Pasok, de tenter de définir une majorité de gouvernement issue de l’élection législative de dimanche.

      Si le pasok n’y arrive pas ils re-voteront dans 5 semaines ou jusqu’à ce que les partis pro-austérité dégage une majorité permettant la formation d’un gouvernement.

      http://www.humanite.fr/monde/grece-syrisa-passe-la-main-au-pasok-pour-former-un-gouvernement-496256

       
      • zapatta

        10 mai 2012 at 18 h 05 min

        Bonsoir spark

        Tout ça va mal finir :

        Grèce: la décision de l’UE de ne pas verser toute l’aide est injustifiée

        La décision de la Zone Euro de retenir une partie de la tranche d’aide qui devait être versée à Athènes jeudi est "injustifiée" et risque d’énerver davantage les électeurs grecs, qui pourraient devoir voter à nouveau au mois de juin, ont estimé des représentants de la coalition gouvernementale sortante.

        Les partenaires européens de la Grèce ont décidé de lui verser seulement 4,2 milliards d’euros, et non 5,2 milliards d’euros comme prévu initialement. Le milliard d’euros restant sera retenu au moins jusqu’au mois de juin et ne sera versé que si Athènes confirme ses engagements envers les mesures qui lui ont été imposées en échange du plan de sauvetage.

        La Grèce dispose d’environ 4 milliards d’euros de trésorerie en réserve, selon les responsables gouvernementaux. Si la totalité de la tranche d’aide était versée, le pays aurait suffisamment de fonds jusqu’à la fin juillet, à condition qu’il ne procède qu’aux paiements essentiels, comme les salaires et les retraites, ont-ils précisé.

        "Maintenant, avec 1 milliard d’euros en moins, nous estimons que notre trésorerie durera jusqu’à fin juin ou début juillet", a indiqué un ancien dirigeant socialiste. "Ca va être très juste."

        Il a ajouté que, si cela était nécessaire, la Grèce puiserait dans les 2 milliards d’euros qui restent dans le fonds de sauvetage des banques grecques, le Fonds hellénique de stabilité financière, qui doit en principe servir à la recapitalisation des banques.

        -Costas Paris et Alkman Granitsas, Dow Jones Newswires

         
    • Sully-Morland

      10 mai 2012 at 20 h 40 min

      Quelque chose me dit que "Lagourde" pourrait bien peser dans l’avenir désormais incertain de l’UMP.

       
  3. zapatta

    10 mai 2012 at 17 h 37 min

    Où sont passés les 1000 milliards prêtés par la BCE aux banques ?

    Bruxelles s’apprête à demander aux banques européennes ce qu’elles ont fait des 1000 milliards d’euros prêtés récemment par la BCE. L’heure des comptes a enfin sonné…
    Mario Draghi lors de sa première conférence de presse à Francfort en tant que président de la BCE le 3 novembre 2011.
    Mario Draghi lors de sa première conférence de presse à Francfort en tant que président de la BCE

    L’heure des comptes a enfin sonné: la Commission européenne s’apprête à demander aux banques ce qu’elles ont fait des 1000 milliards d’euros libérés par la BCE en décembre et février, à l’occasion des deux opérations de refinancement à trois ans. Ces dernières, qui avaient pour but de relancer l’économie et d’inciter les banques à continuer à financer les Etats en achetant de la dette, n’ont visiblement pas eu l’effet escompté.

    Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a en effet affiché sa déception mercredi dernier, reconnaissant qu’il espérait voir l’opération profiter davantage à l’économie réelle. Et selon Le Monde, Michel Barnier, le commissaire au marché intérieur, aurait demandé au président de l’Autorité bancaire européenne, Andrea Enria, de s’intéresser à l’usage qu’ont fait les établissements financiers de ces prêts bonifiés. Il a aussi déposé un amendement à la directive européenne sur les liquidités bancaires qui "impose aux banques d’isoler les profits qu’elles ont réalisés en investissant dans des titres rémunérateurs les liquidités à faible coût de la BCE, et oblige que ces bénéfices ne puissent être inclus dans le calcul des bonus".

    Encore plus récemment, c’est l’équipe du nouveau président, François Hollande, qui s’est intéressée sérieusement à la question. "Il va falloir revenir sur cette opacité des banques. Ce sujet peut-être traité dans une loi de régulation financière par exemple", indiquait Nicole Bricq, chargée des questions fiscales.
    Resserrement du crédit

    Alors à quoi ont servi ces 1000 milliards d’euros ? A priori, pas à renforcer le crédit bancaire, comme l’espérait, pas vraiment secrètement, Mario Draghi. Entre janvier et mars, les nouveaux crédits aux entreprises ont en effet fondu de près de 14 milliards d’euros en Europe (à 679 milliards), quand l’enveloppe des nouveaux prêts aux ménages s’est réduite de 5 milliards d’euros (à 236,5 milliards d’euros). Selon une récente étude de la BCE, 9% des banques ont encore resserré les conditions de crédit aux entreprises au premier trimestre, alors que 35% d’entre elles l’avaient déjà fait fin 2011.
    Détente sur les taux souverains

    En revanche, comme c’était prévu, une partie de la manne a permis de soulager -pendant un temps au moins- le niveau des dettes souveraines européennes. Cela a été très visible pour l’Espagne et pour l’Italie, qui ont vu la pression sur leur dette se réduire considérablement après les deux opérations.

    Il faut dire que financièrement l’affaire était plutôt juteuse pour les banques, qui ont emprunté à 1% auprès de la BCE pour refinancer des Etats avec des taux compris entre 3 et 6%. Les établissements espagnols notamment se sont jetés sur cette aubaine: ils ont acheté 32 milliards d’euros d’actifs publics en janvier et 22 milliards en décembre. Mais désormais les tensions sur les taux des obligations d’Etat des pays fragiles ont refait surface, et remettent donc en cause l’utilité de l’opération.
    Faire face à la dette obligataire des banques

    En réalité, aujourd’hui une grosse partie la somme allouée aux banques est revenue sagement dans les coffres de la Banque centrale européenne. Durant les quatre derniers mois, le montant des dépôts des banques auprès de la BCE est en effet passé de 413 à 801 milliards d’euros. Comme si celles-ci étaient terrorisées à l’idée de prêter ou de se prêter de l’argent. "Il ne faut pas oublier que les banques de la zone euro ont 600 milliards d’euros de dette obligataire qui arrivent à maturité en 2012, et les Etats de la zone euro 800 milliards. C’était d’ailleurs le principal objectif de la BCE: permettre aux banques de faire face à leurs engagements pour éviter qu’elles ne fassent faillite", explique Christophe Nijdam analyste chez AlphaValue.
    Manque de transparence

    Finalement, il est donc encore un peu tôt pour savoir si cet argent ira ou non financer l’économie. Tout dépendra surtout de ce que les banques feront de leurs dépôts à la BCE : rembourser leur dette obligataire ? Les placer à des taux supérieurs à ceux de la BCE ? Ou encore les affecter au crédit bancaire ?

    N’en ressort pas moins que dans cet exercice, les banques françaises n’ont pas brillé par leur transparence. A la différence de certaines de leurs homologues européennes, ces dernières n’ont jamais voulu révéler les montants qu’elles sont allées chercher au guichet de la BCE. Selon des rumeurs, c’est l’Autorité de Contrôle Prudentiel qui le leur aurait conseillé, pour éviter de nourrir la stigmatisation ambiante. Pas sûr que cette stratégie soit la bonne. Surtout quand on sait que certains établissements, comme la BNP, avaient annoncé dès le départ qu’ils n’avaient pas besoin de cette opération pour se financer !

    "Il semblerait que les banques françaises, qui ont encore des problèmes de liquidité, soient allées lourdement au guichet de la BCE, juste derrière les espagnoles et les italiennes", explique Christophe Nijdam. Dans ces conditions, la moindre des choses aurait été de les obliger à révéler la destination de cet argent. Au risque sinon de relancer une énième fois la polémique sur le rôle de la BCE…

    http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/ou-sont-passes-les-1000-milliards-que-la-bce-a-prete-aux-banques_293858.html

     
    • Sully-Morland

      10 mai 2012 at 20 h 51 min

      @zapatta;

      Soyons juste un peu pragmatiques. Parce que crier à n’en plus finir que tout va s’effondrer, ça n’a jamais aidé à relever un défi. Mettons nous dans la psychologie des détendeurs d’épargne. On leur dit ici notamment que leur fric ne va plus rien valoir d’ici peu. Et bien, voilà, c’est plus que jamais le moment d’investir à tout va dans des domaines innovants liés à l’énergie ou à la bouffe. Domaines incontournables même en temps de gros orages. Moi, par exemple, au lieu d’acheter de l’or, même si un petit quota ne soit pas des plus inutiles, je vais investir dans l’hydroélectricité. Projet que je mène in live. C’est plus que jamais le moment d’y aller à fond les manettes au lieu de spéculer sur le sexe des anges. Perdu pour perdu, autant que cela le soit les armes à la main !

       
      • Sully-Morland

        10 mai 2012 at 20 h 52 min

        Rectification : Des détenteurs…joli lapsus (détendeurs…. comme pour un gaz sous pression)

         
  4. duc

    10 mai 2012 at 18 h 33 min

    Les preuves d’une confrontation entre pays sionistes et pays musulmans :

    La police canadienne a ouvert une enquête sur l’école musulmane East End Madrasah de Toronto, dont le matériel tutorial enseigne aux garçons de s’entraîner pour être ”prêts pour le jihad,” et apprend aux élèves que les Juifs sont “perfides” et comparables aux nazis.

    Extraits traduits en français des textes ”éducatifs” de la madrassa: "L’islam permet aux garçons de pratiquer des sports…parce qu’il est nécessaire de prendre soin de son corps parce qu’il est un don d’Allah. Et pour que vous puissiez être physiquement prêt pour le djihad quand le moment sera venu…….L’islam est une dynamique universelle qui vise à rectifier les systèmes sociaux et économiques du monde d’une manière spéciale. Contrairement aux croyances des anciens Romains, des Juifs et des nazis, l’Islam ne se limite pas à une certaine communauté ou une certaine race, mais il est pour tous les êtres humains …

    http://news.nationalpost.com/2012/05/07/toronto-islamic-school-removes-parts-of-curriculum-casting-jews-as-treacherous-akin-to-nazis/

    Pendant ce temps en Grande Bretagne, comparaissaient neuf musulmans, (dont un qui enseignait la religion dans une mosquée locale), condamnés pour traite d’adolescentes infidèles (jeunes filles blanches aussi jeunes que 13 ans) à des fins sexuelles.

    La sentence des accusés, tous originaires du Pakistan sauf un, a été prononcée par la Crown Court de Liverpool après qu’ils ont été déclarés coupables d’avoir exploité pendant plusieurs années jusqu’à 47 jeunes filles à des fins sexuelles en les piégeant avec de l’alcool, des drogues, des repas et des taxis gratuits. L’une des victimes a subi un calvaire horrible : elle a été violée par 20 hommes au cours de la même nuit. « Il y a un problème particulier avec des groupes d’hommes pakistanais qui croient que les filles blanches n’ont aucune valeur », a déclaré Mohammed Shafiq, directeur de la Fondation Ramadhan.

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2141279/Rochdale-child-sex-trial-Police-hunt-40-suspects-promise-arrests.html#ixzz1uNTx4qOm

     
    • tarci

      10 mai 2012 at 18 h 40 min

      L’hypocrisie de certains musulmans est proverbiale ! Un exemple d’humour égyptien !

      نزل الشيخ الوهابي من سيارته الالمانية … ركب الاسانسير الفرنسي … فتح بابه الايطالي … رش قليلاً من عطره الهندي بسبب رائحة المريدين المزعجة … أدار مكيفه الكوري … رفع كم جلبابه التايواني … نظر في ساعته السويسرية … تذكر أن عليه الاتصال بخادمه البنغالي ومربية أولاده الاندونيسية … تحدث قليلاً من جواله الفنلندي … وضع أمامه ميكرفوناً هولندياً … أخرج قلماً صينياً غالياً … فتح أجندته السويدية …
      وقال : إياكم وربطات العنق – إنها رمز للغرب الكافر !!!!!!!!

      Traduction : L’imam wahhabi est descendu de son auto allemande… il a pris l’ascenseur français… a ouvert sa porte italienne… a aspergé une fragrance indienne pour masquer les mauvaises odeurs… a mis en marche son climatiseur coréen… a retroussé les manches de sa djellaba taïwanaise… a jeté un coup d’œil sur sa montre suisse… s’est rappelé soudain qu’il devait communiquer avec son serviteur bengali et la gardienne d’enfants indonésienne… il a donc appelé avec son portable finlandais… il a placé devant lui un micro hollandais… a tiré de sa poche un stylo chinois de valeur… a consulté son agenda suédois… et

      …s’est adressé à son auditoire en ces termes: "Il vous est défendu de porter la cravate car c’est le symbole des mécréants occidentaux ! "

       
  5. larevolutionpacifique

    10 mai 2012 at 18 h 56 min

    Reblogged this on la révolution pacifique blog libre and commented:
    La trame de l’Euro, le drame de l’Euro.

     
  6. Mardouk

    11 mai 2012 at 0 h 45 min

    Ca va faire plaisir à tous ses fans…JP morgan vient de se prendre une grosse boite d’au moins 2-3 milliards de dollars dans sa gueule (CDS grecs ?)…j’adoooore…!
    Jamie…tout le forum de LIESI compatit…;-(

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120510trib000697993/jpmorgan-victime-de-la-baleine-de-londres-.html

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 676 followers

%d bloggers like this: