RSS

Voici le MES… qui ne sera pas soumis à référendum

12 fév

Le Parlement va statuer sur le MES : ordre du jour du 21 février prochain via des procédures accélérées
http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl4336.asp
http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl4332.asp

About these ads
 
106 Commentaires

Publié par le 12 février 2012 dans Non classé

 

106 réponses à “Voici le MES… qui ne sera pas soumis à référendum

  1. Astimer

    12 février 2012 at 8 h 28 min

    Endetter de force des états endettés pour les désendetter ou pour désendetter en les endettant les « institutions financières » houlala y sont trop malins, j’arrive plus à suivre !
    Unanimité obligatoire et Conseil des gouverneurs + conseil d’administration dont les membres sont tous révocables à tout moment, ça peut aller ensemble ça ?… révocables par qui ? c’est pas précisé (remarque : ça m’a saoulé, j’ai pas tout lu).
    Quand le MES sera trop endetté à son tour, je prédis un MEUH mondial !

     
    • duc

      12 février 2012 at 11 h 36 min

      Il faut croire que tous ces politiques n’ont pas réfléchi sur la création monétaire….sur le pourquoi d’un impôt sur le revenu qui ne sert qu’à payer les intérêts de la dette. Il ferait mieux de statuer une bonne fois pour toute pour des banques centrales publiques pour que les intérêts servent à tout le monde.

      N’oublions pas que les habitants de la planète n’ont en moyenne que 2 $ par jour alors qu’une vache occidentale touche 3 $ par jour de subvention !

      Pendant qu’1/5ème des travailleurs (et non pas chômeurs) américains sont sous le seuil de pauvreté, les principaux responsables de cette plus grande arnaque de l’humanité qu’est le système monétaire actuel, demandent de 6.000 $ à plus de 80.000 $ de l’heure ! Même au niveau de la retraite, c’est ahurissant ! Par exemple, l’ancien PDG de Général Electric, l’ancien Dr de la New York exchange stock commission (celui qui doit surveiller ceux qui trichent !) et l’ancien patron de Carrefour France, touchent à eux 3 en prime de départ en retraite, 20.000 ans de revenu moyen américain. Ou si vous préférez 200.000 ans de revenu algérien, ou encore 600.000 ans de revenu béninois, 1.200.000 ans de revenu moyen du Bangladesh ! Vive la mondialisation !

       
      • quidam

        12 février 2012 at 16 h 32 min

        @Duc
        « Il faut croire que tous ces politiques n’ont pas réfléchi sur la création monétaire….sur le pourquoi d’un impôt sur le revenu qui ne sert qu’à payer les intérêts de la dette. »
        Il faut croire surtout que l’ensemble de la classe politique est entièrement corrompue. Croire qu’ils cherchent à défendre les intérêts du peuple mais font simplement fausse route me parait un raisonnement très naïf.

         
      • tien

        12 février 2012 at 19 h 50 min

        A Duc

        Qui a fait ce discours le 10 juin 1932 devant la Chambre des représentants et qui pourrait servir aujourd’hui ?

        « Monsieur le Président, nous avons dans ce pays une des institutions les plus corrompues qui ait jamais existé dans le monde. Je fais référence au Conseil de la Réserve Fédérale et aux banques de la Réserve Fédérale. Le Conseil de la Réserve Fédérale, un conseil gouvernemental, a trompé le gouvernement des États-Unis d’assez de monnaie pour payer la dette nationale. Les déprédations et les iniquités du Conseil de la Réserve Fédérale et des banques de la Réserve Fédérale agissant ensemble ont coûté à ce pays assez de monnaie pour payer plusieurs fois la dette nationale. Cette institution diabolique a appauvri et ruiné le peuple des États-Unis; s’est elle-même mise en banqueroute, et a pratiquement mis en banqueroute notre Gouvernement. Elle a fait ceci grâce aux défauts de la loi sous laquelle elle opère, grâce à la mauvaise administration de cette loi par le Conseil de la Réserve Fédérale et grâce aux les pratiques de corruption des vautours qui la contrôlent.

        Ce qu’il faut ici est un retour à la Constitution des États-Unis. Il nous faut un divorce complet de la Banque et l’État. La vieille lutte qui fut menée ici à l’époque de Jackson doit être à nouveau menée… L’Acte de la Réserve Fédérale doit être abrogé et les Banques de la Réserve Fédérale, ayant violé leurs chartes, doivent être immédiatement liquidées. D’infidèles fonctionnaires du Gouvernement qui ont violé leurs serments doivent être mis en accusation et amenés au tribunal. À moins que nous le fassions, je prédis que le peuple américain, outragé, volé, pillé, insulté et trahi comme il l’est dans son propre pays, se mettra en colère et enverra ici un Président qui expulsera les manipulateurs de la monnaie hors du temple. »

        Et bien Louis Thomas McFadden né le 25 juillet 1876 et mort le 1er octobre 1936. C’était un banquier et un homme politique américain. Il fut un représentant républicain de la Pennsylvanie (4 mars 1915 – 3 janvier 1935), président de la Pennsylvania Bankers’ Association (1914-15), président de la First National Bank of Canton (1916-25) et président du United States House Committee on Banking and Currency (1920-1931).

         
    • lambda

      12 février 2012 at 12 h 19 min

      @ astimer
      voir lien pour mieux comprendre la dictature européenne qui sera ratifiée par les parlementaire en mars et singé par les Etats Européens le 1er juillet prochain (ils ont avancé d’1 an la signature!!)
      C’est pour eux loutil qui leur manquait pour taper directement dans les caisses de chaque étét, en toute légalité et cela à l’insu des populations dont aucun médias alognés ne fait état,
      Ce qui est le plus tragique c’est la trahison des chefs d’Etat en signant ce scandaleux traité

      Demandez à vos députés ce qu’il feront en mars lors de la présentation à la ratification!!!

       
    • Raiford

      12 février 2012 at 17 h 10 min

      Le MES est une opération de cavalerie : créer un fond de solidarité européenne en demandant des sommes énormes aux états européens endettés, en les obligeant à s’endetter davantage, cela défie le bon sens.
      Pour un particulier, cela mène tout droit à la prison.

      Pour l’Europe, c’est contraire aux traités, mais on s’assoit dessus.
      Plus rien n’est légal en Europe. La triche se généralise…

      Combien de temps cela peut-il durer ?

       
      • Etchamendy

        13 février 2012 at 19 h 28 min

        Entre 3 et 4 mois, au plus.

         
  2. Astimer

    12 février 2012 at 8 h 59 min

    Mieux qu’imotus : une prédiction à 50 millions d’années.

    http://astroclick.kazeo.com/amasia-le-futur-supercontinent,a3065222.html

    Si la terre s’y met aussi, comment échapper au NOM ? :D

     
    • quidam

      12 février 2012 at 16 h 34 min

      @Astimer
      la fin du monde c’est pour 2169 ! suivez un peu ! sinon on va pas s’en sortir ! :-D

       
      • Astimer

        12 février 2012 at 17 h 38 min

        Meeeeeh c’était pour informer ceux qui survivront : leur abris sous-terrains risque de bouger un chouillat :D

         
      • marc153

        12 février 2012 at 20 h 28 min

        C’était pas 2070? car 2069, je m’en serais rappelé… ;-)

         
      • Astimer

        12 février 2012 at 22 h 44 min

        En fin de compte je suis le seul à suivre : c’est en 2 0 7 9 !!!
        Mais comme 300 ans sont passés à l’as dans le calendrier grégorien, ce sera en 2379.
        Oh ct’embrouille !! :D
        J’prefère pas savoir finalement…

         
      • Etchamendy

        13 février 2012 at 19 h 28 min

        109 balais que j’aurais……

         
      • marc153

        13 février 2012 at 19 h 50 min

        109 seulement? t’es un gamin Etchamendy ;-)

         
  3. Doyle

    12 février 2012 at 9 h 18 min

    Bande de P… et de c…, en… de sa… d’euroépéens

    Merci de m’avoir écouté.

     
  4. horatius

    12 février 2012 at 10 h 03 min

     
  5. Geraldine

    12 février 2012 at 10 h 23 min

    La MES est dite…

     
    • Fifi

      12 février 2012 at 14 h 16 min

      Excellent ! :)))

       
  6. Astimer

    12 février 2012 at 11 h 21 min

    Croyez vous que c’est pour aider la Grèce tout ça ?

    Si on fait un peu le point de la situation ce dimanche avec les points importants :
    – baisse drastique des salaires et des pensions grecques
    – effondrement du BDI
    – mauvaises perspectives pour l’économie chinoise, mais niveau de vie en hausse.
    – un MES qui ficelle tous les pays européens. Europe sans harmonisation sociale bien sûr.

    Ils veulent en venir où ? n’est ce pas de faire de la Grèce la nouvelle usine de l’Europe avec sa réserve d’esclaves ? des esclaves qui seraient des immigrés, réfugiés de Libye, Syrie et autres dont personne en Europe ne veut.
    Les grecs seront priés de dégager (avec les encouragements de david) ou bien pour les plus riches de créer leur entreprises (qu’elle opportunité ! ). Qu’elle opportunité aussi pour les entreprises de toute l’Europe. (J’ai envie de vomir).
    De plus la Grèce est super bien placée géographiquement pour desservir toute l’Europe. Les infrastructures sont opérationnelles, camion (d’ailleurs je me demande pourquoi les transporteurs ne pensent même à une grève avec la hausse des prix du carburant, bizarre, savent-ils que plein de contrats les attends ?), train, bateaux…
    Bref, si c’est ça, tout le monde politique fermera sa gueule (n’est ce pas déjà le cas ?), le monde industriel se frottera les mains et nous ? ben, on consomme, on est là pour ça ou bien on vira rejoindre les esclaves en Grèce et nous seront formés par l’état pour ça. Etat qui aura eu le vert grâce à un beau référendum de m…….
    Voilà l’Europe de Merkel et de Sarko ?

     
    • Biquette Pdt

      12 février 2012 at 14 h 16 min

      Aider la Grece ???
      On a donner 400 milliards d’aide à une économie qui en consomme 200 par années donc on a payé 200% du PIB et maintenant prévoit de décapité entre 50 et 70% de leur dette. J’espère qu’on ouvrira les yeux avant le trilliards.

       
      • tarci

        12 février 2012 at 22 h 07 min

        Une TV grecque pour se tenir au courant par l’image :

        http://fr.wwitv.com/tv/b6372-Zougla-TV-Greece.htm

         
      • Etchamendy

        13 février 2012 at 19 h 35 min

        Les colonels grecs vont nous mettre des Raybans sur les yeux, du même modèle que ceux de feu Jaruzelsky….ou celui des soudeurs de Gdansk ….à voir

         
  7. Geraldine

    12 février 2012 at 11 h 27 min

    http://greekcrisisnow.blogspot.com/2012/02/article-120.html

    Kastelórizo ou Megísti est une île de Grèce baignée par la mer Méditerranée orientale et située à moins de cinq kilomètres de la côte Sud de la Turquie, environ 110 kilomètres à l’est de Rhodes.
    Le 23 avril 2010, Georges Papandréou s’y rend, pour nous annoncer par un très mauvais direct télévisé et en moins de six minutes que « la Grèce accepte le Mécanisme de soutien économique, institué par le Fond Monétaire International, l’Union Européenne et la Banque Centrale Européenne (…) les marchés ne nous laissent pas le temps (…) Mais les partenaires de la Grèce, nous offrent cette possibilité, afin de conduire notre navire dans les eaux d’un port alors protégé, pour pouvoir ainsi le réparer, utilisant des pièces solides et fiables (…) ».

    Notre dernière île si loin au large a été depuis surnommée par les journalistes, «île du Mémorandum ». Mais plus maintenant, et de manière officielle.
    Car son maire, Pavlos Panigiris, vient de proclamer « le retour à la drachme et ainsi à l’indépendance » de son île : « Nous reviendrons à la drachme, car sous l’euro notre patrie n’est plus souveraine, pour rester libres et Grecs, il faut partir (…) Nous ne voulons plus les voir ici [ces politiciens] plus jamais » (journal des Municipalités – aftodioikisi.gr).

     
  8. michel

    12 février 2012 at 11 h 32 min

    Bonjour,

    Mécanisme (wikipedia)

    « Le mécanisme correspond à une révolution scientifique, souvent appelée révolution copernicienne en langage courant, survenue principalement au XVIIe siècle, en astronomie, en physique, en médecine et dans bien d’autres disciplines intellectuelles plus ou moins éloignées de la science, selon l’acception moderne du terme, et dont les conséquences se firent sentir jusqu’au XIXe siècle. »

    « Cette philosophie a abouti à la théorie de l’animal-machine de René Descartes, et à une conception souvent déterministe de la causalité : les mêmes causes produisent les mêmes effets »

    « Il étend à l’homme le principe de l’animal-machine de Descartes et rejette par là toute forme de dualisme animal-homme au profit du monisme. Ce déterminisme mécaniste l’amène à rejeter toute idée de Dieu, même celui des déistes, avec lequel il refuse de confondre la nature. »

     
    • Etchamendy

      13 février 2012 at 19 h 39 min

      Michel, pourrais-tu faire un effort d’explication pédagogique?
      Je crains que beaucoup sur ce site ne zappent cette approche qui mérite, effectivement, débat .

       
      • michel

        13 février 2012 at 21 h 35 min

        Bonsoir Etchamendi,
        Je trouvais étonnant de faire un rapprochement avec des idées anciennes prônées par les encyclopédistes et le raisonnement actuel de nos chères têtes pensantes(dominantes) pour tenter de nous déstabiliser.Un mécanisme est  » toute action concertée et machinée en vue de l’obtention d’un résultat  » selon Mirabeau. Mais je préfère Descartes qui nous montre l’animal-machine comme une apothéose de l’esprit humaniste.

         
  9. daniel

    12 février 2012 at 11 h 54 min

    crise financiére de 1907
    titanic

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Titanic

    a coulé le 14/04/1912 – 1 ére guerre le 28/06/1914 soit 2 ans après

    crise financiére de 1929
    hindenbourg lz129

    http://fr.wikipedia.org/wiki/LZ_129_Hindenburg

    détruit le 06/05/1937 – 2éme guerre le 01/09/1939 soit 2 ans après

    crise financiére de 2008
    costa concordia

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Costa_Concordia

    a coulé le vendredi 13/01/2012 – 3 éme guerre le xxxxx /2014 soit 2 ans après? l histoire va nous le dire

    bizarre quand même?

     
    • Doyle

      12 février 2012 at 11 h 57 min

      Mélanger des dirigeables avec des bateaux, c’est comme mélanger des frites avec des pâtes

       
      • quidam

        12 février 2012 at 16 h 35 min

        ou mélanger Doyle avec Jovanovic ? :-D

         
    • Kikoolool

      14 février 2012 at 19 h 53 min

      Non.
      Un certain Franklin D Roosevelt a dit qu’en politique, rien n’arrive qui n’ait été prévu en avance.

      Mais considérez la chose sous un certain angle.
      Non pas que vous ou moi ni quelque personne logique pense qu’il y a un rapport direct de cause à effet entre un accident ou un naufrage. et une crise..

      Mais supposez par exemple un club d’illuminés satanistes (banquiers internationaux descendant du patriarche Mayer Amschel R.) qui s’enrichit à chaque crise et à chaque guerre…. qui cherche un moyen de désigner les vaincus d’une crise… qui joue cela à l’augure (selon le rite sataniste)… et qui influence le cours des choses pour que cela concorde avec le résultat de leur augure.

      Quand on regarde les choses avec les bons filtres, vos « coincidences » n’en sont plus.

       
  10. Sierranevada

    12 février 2012 at 12 h 12 min

    Personne ne va stopper ces politiciens de M…de ??

     
    • lambda

      12 février 2012 at 12 h 22 min

      @ <Sierranevada

      On peut, sinon les stopper, leur faire savoir en écrivant tous,chacun à nos députés pour leur demander de ne pas ratifier ce traité au mois de mars
      Pour ma part, je l'ai fait – pas de réponse à ce jour

       
      • Nicolas

        12 février 2012 at 13 h 18 min

        la grève des impots. plus personne ne paie, tout le monde retire ses économies, on ne consomme que le stricte nécessaire (nourriture, eau, chauffage) et pas le dernier écran plat ou la dernière voiture, on créée autour de nous des petits réseaux (pas par internet mais par la parole).
        personne ne peut nous forcer de consommer. personne ne peut nous forcer de payer. sans l’argent ils ne peuvent rien. même plus payer les policiers ou les militaires censés les protéger. quand les gardiens crèveront la dalle ils seront seul et impuissant.

         
    • ylan

      12 février 2012 at 14 h 41 min

      si l’armée, faut-il qu’il change d’opinion et n’écoute plus ces élites politiciennes

       
  11. yackfr

    12 février 2012 at 12 h 15 min

    Astimer,

    La prise de décision est à l’unanimité des membres participants au vote, l’abstention n’empêche rien. L’absence encore moins. Bref, c’est une machine à tamponner : vote pour/oui + abstention + absence = facilement majorité qualifiée 80 ou 85% en procédures d’urgence.
    Il faut voter « non » pour faire capoter un vote (en europe ça veut dire faire revoter) et cela n’est utile qu’en cas de vote à l’unanimité. Admettons qu’un vote à l’unanimité soit cassé par un « non » allemand ou grec, on fait revoter mais le temps a passé, la situation est pire, urgente : il ne faut plus que 85%, ceux qui voulaient négocier davantage voient leur vote méprisé! Pas content du déficit démocratique du MES EURO, l’Allemagne et la Grèce sortent ensemble de la zone euro. Pour se faire la guerre… Arrrgh! :)

    Si le gouverneur est révocable à tout moment par celui qui l’a désigné (gouvernement de l’etat membre du MES, le ministre des finances), son suppléant prend sa place au vote (voir DSK « révoqué » et Lipsky qui a gardé le manche avant Lagarde).
    Il n’y a pas de durée de mandat à ces gouverneurs, mais comme il s’agit a priori des ministres des finances, ils suivent le mandat de leur gouvernement.
    Donc, un Président français ou un 1erMin peut révoquer son ministre des finances du poste de gouverneur au MES avant un vote à l’unanimité qu’il pourrait vouloir seul faire capoter.

     
  12. yackfr

    12 février 2012 at 12 h 24 min

    En tout cas, il a l’air moins fasciste que la première mouture donnée l’été dernier, ce MES! Ce n’est qu’un Traité de plus. Qu’en dites-vous?

     
    • michel

      12 février 2012 at 13 h 07 min

      La démocratie est une forme d’organisation politique traditionnellement définie, selon la formule d’Abraham Lincoln, comme le « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». Comme dans tout système politique, « le peuple », c’est-à-dire la population des citoyens regroupée dans le cadre d’un territoire, y est gouverné. La spécificité d’un système démocratique est que les gouvernés sont censés être en même temps des gouvernants, associés aux principales décisions engageant la vie de la cité. Et c’est parce que le peuple est à la fois sujet (c’est-à-dire soumis au pouvoir politique) et souverain (détenteur de ce pouvoir) que les systèmes démocratiques sont supposés agir dans l’intérêt du peuple. (universalis)

       
      • quidam

        12 février 2012 at 16 h 38 min

        en application vous avez un exemple? :-D
        Sur le papier je pense qu’on doit pouvoir voler avec des ailes de mouches ;-)

         
      • michel

        12 février 2012 at 19 h 38 min

        A quidam, M Lincoln est très précis, seul le peuple est concerné

         
    • lambda

      12 février 2012 at 14 h 30 min

      @ yack

      ça fait déjà un moment qu’on essaie d’expliquer que le MES est le dernier outil nécessaire aux Banksters pour vider en toute légalité les caisses des états et ce traité dès le 1er juillet leur permettra de le faire, alors ce n’est pas un traité de plus, c’est le traité de trop

       
    • Astimer

      12 février 2012 at 23 h 13 min

      Un traité de plus oui mais un traité pour les enchaîner tous.

      Je ne sais pas vous, mais moi quand je signe un truc je regarde à quoi je m’engage, qu’est ce ça va me rapporter et surtout COMMENT SORTIR DE LA. Il ne semble pas y avoir de sortie.

      ÇA ne s’appelle pas « mécanisme » pour rien je pense… ils n’ont pas osé le nommer « moulinette à hacher menu » mais ça y ressemble beaucoup.

       
      • Zappata

        13 février 2012 at 2 h 03 min

        FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL (FMI) | Le cheval de Troie de Washington en Europe

        Cela a été décidé juste avant les fêtes de Noël, les Etats européens qui s’interdisent à eux-mêmes de se prêter de l’argent ou de monétiser leurs dettes via la Banque Centrale Européenne (BCE) vont offrir cette prérogative au Fonds Monétaire International (FMI).
        Le 19 décembre dernier, les Etats européens ont ainsi pris la décision d’augmenter leur contribution au sein de l’institution financière, sise à Washington, de 150 milliards d’Euros.

        En cadeau de Noël, les Etats de la Zone Euro ont renforcé les prérogatives du FMI qui sera désormais le seul à piloter les programmes d’ajustement structurels en lieu et place de la Troïka FMI, BCE et Commission européenne. Par ailleurs, la pratique des prêts bilatéraux des pays au FMI sera généralisée. Ces avances se feront sur la base d’accords de swap («échanges») à partir des réserves en devises et en or des banques centrales.

        Le MES confie le pouvoir exécutif européen au FMI

        Le Mécanisme Européen de Stabilité (MES), qui doit être ratifié tout prochainement, garantit par traité les nouvelles prérogatives exorbitantes reconnues au FMI, et donc à Washington, le plus gros détenteur de droits de vote au sein de l’institution financière

        En effet, un article du traité impose un recours systématique au FMI pour toute aide allouée également par le futur MES. Si cette disposition n’a pas, stricto sensu, force de droit positif pour le moment, elle pourrait devenir opposable aux Etats membres par la force du droit international coutumier, et ce faisant, d’une éventuelle décision en ce sens de la Cour de justice de l’Union européenne.
        Une règle est qualifiée de « coutumière » si elle reflète une pratique étatique étendue, représentative et pratiquement uniforme et acceptée comme étant le droit.
        Rappelons que la Common law et le droit coutumier sont particulièrement prépondérants dans le monde anglo-saxon et en particulier dans la sphère financière.

        Le rôle hégémonique du FMI n’est pas une fatalité

        Pour s’en prémunir, les États membres du MES, dont la France fait partie au premier plan, devraient emmètre, lors de la ratification du traité, une réserve ou une déclaration interprétative montrant clairement qu’ils s’opposent à tout recours systématique au FMI lorsqu’une aide du MES est demandée.
        Sinon, le FMI aura, par la maîtrise des Programmes d’ajustement structurel, quasiment tout pouvoir en Europe. Et il risque fort que les pouvoirs régaliens européens ne s’exercent plus ni à Paris, ni à Luxembourg, ni à Bruxelles, mais bien à Washington.

        Nos élites plébiscitent le MES

        Nos élites n’ont décidément pas été avares en cadeaux pour Washington et, indirectement, pour la finance anglo-saxonne, pour ce Noël 2011.

        Un collectif budgétaire, préparé par le gouvernement pour approbation du parlement, est prévu pour le premier semestre 2012, afin que le MES puisse entrer en vigueur avant la mi-2012.
        Le Conseil européen des 1er et 2 mars fera le point sur les capacités de prêts du MES pour les réévaluer, sans nul doute à la hausse sous la pression des marchés, a déclaré jeudi dernier le Premier ministre, François Fillon

        Bienvenue aux Etats-Unis d ‘Europe…………….

        Nouvelle version janvier 2012:

        http://www.european-council.europa.eu/media/582311/05-tesm2.en12.pdf

         
  13. temolo

    12 février 2012 at 12 h 31 min

    sarkozy est finit
    hollande se la glande
    bayrou creuse le trou
    lepen fait de la peine
    melenchon leche les nichons
    ….
    ….
    Seule solution: bloquer les bureaus de vote, mais faudra commencé par défoncé les caméra installé « pour notre » sécurité devant tous les lieux de vote, mais attention, anonymous étant considéré comme terroriste, je vous déconseil de vous déguisé le jour venu. Rien ne sert de ce caché puisque eux ne le font pas (politiciens, banquiers…)
    L’avenir est notre choix, le passé nous a été imposé, j’ai des doigts pour écrire ici, mais des pieds pour leur botté le cul làbas!!!!!
    La peur paralyse, l’amour vous fait grandir
    La seul chose qui me fait peur, c de perdre l’usage de mon corps, mon esprit ne leur est pas accessible, ma liberté n’a pas de limite!!!

     
  14. imotus

    12 février 2012 at 13 h 10 min

    On mange quoi demain .?

    ici l’explecation sur le pourquoi de ce qu l’on mange n’a plus de valeur energetique et que la production mondiale alimentaire ne peut que baisser.
    .°.

     
    • michel

      12 février 2012 at 15 h 46 min

      Je connais ces personnages, fervents défenseurs d’une terre pour tous. Quelle beauté de construction, de forme et de vie. La nature est prolixe et n’est pas avare; les hommes qui veulent la maîtriser et l’assujettir forment leur propre aridité.

       
    • quidam

      12 février 2012 at 16 h 39 min

      imotus qui relaye Bourguignon… une fois n’est pas coutume… je valide :-)

       
    • wendy

      12 février 2012 at 17 h 19 min

      Merci imotus !

       
  15. michel

    12 février 2012 at 13 h 19 min

    Pour Aristophane, qui critiqua notamment le passage à trois oboles du misthos sous Cléon dans sa pièce les Guêpes, mais aussi Aristote, les pauvres, de plus en plus impliqués dans l’exercice du pouvoir, sont plus sensibles aux arguments des démagogues. Ainsi la foule des citoyens, sous l’influence de la vindicte populaire, prend des décisions irréfléchies comme la condamnation à mort de l’exemplaire Socrate, le populisme est né. Il n’est donc pas étonnant que la critique intellectuelle de la démocratie apparaisse d’abord, sous une forme particulièrement sévère, chez le principal disciple de Socrate : Platon. Celui-ci hiérarchise dans la République les régimes politiques en plaçant la démocratie juste devant la tyrannie et derrière l’aristocratie, la timocratie, et l’oligarchie.(wikipedia) République – res publica – la chose publique

     
  16. imotus

    12 février 2012 at 17 h 06 min

    Analyse de meissand i,terressante. echec de l’occident sur le developpement de la guerre.
    faut dire que kadafi ecarté, le 3ieme bloc ne pouvait plus exister.regroupement des brebis a choisir entre le borgne ou l’aveugle.

    .°.

     
  17. néo coralie

    12 février 2012 at 17 h 54 min

    bonjour, je viens de découvrir un blog intéressant parlant d’événements à venir pour les 6 prochains mois, plus précis que imotus !

    http://revelations4.blogs.fr/

     
  18. Vincit Omnia Veritas

    12 février 2012 at 18 h 02 min

    @ néo coralie

    Les commentaires sur ce blog sont… comment dire… édifiants !

     
    • Geraldine

      12 février 2012 at 18 h 40 min

      Je suis d’accord… ça plane souvent.

       
  19. néo coralie

    12 février 2012 at 18 h 04 min

    Grèce : 25.000 manifestants devant le Parlement, premiers incidents

    ATHENES – La police grecque a fait usage dimanche de gaz lacrymogène contre des manifestants massés devant le Parlement à Athènes où doit être voté dans la soirée un nouveau plan d’austérité imposé par l’UE et le FMI, a constaté un journaliste de l’AFP.

    A 18H00 heure locale (16H00 GMT), la police recensait 25.000 personnes dans le centre d’Athènes, qu’elle a fermé à la circulation.

    Un groupe de manifestants massés devant le Parlement a fait pression sur l’important cordon policier disposé autour du bâtiment et la police a aussitôt riposté en tirant du gaz lacrymogène.

    Ce n’est pas facile de vivre dans ces conditions, d’ici à 2020 on va être des esclaves des Allemands, a dit à l’AFP Andréas Maragoudakis, 49 ans, ingénieur.

    Nous sommes là pour nos parents et nos enfants, pour tous ceux qui ne peuvent pas venir, a dit Stella Maguina, une comptable de 33 ans. A côté d’elle, Dimitris, un employé de 40 ans, s’exclame : les nouvelles mesures signent ma mort.

    Les manifestants ont commencé à affluer sur la place de Syntagma en début d’après-midi afin de protester à l’appel des deux grandes centrales syndicales grecques, la GSEE pour le privé et l’Adedy pour le public, ainsi que de la gauche radicale contre l’adoption prévue après minuit heure locale d’un plan de rigueur.

    Celui-ci prévoit une dérégulation du marché du travail, condition que posent UE et FMI pour maintenir la Grèce sous perfusion et au sein de la zone euro.

    La manifestation a drainé des familles entières, un grand-père portant masque à gaz et lunettes de piscine se frayant un passage au milieu de la foule, tandis qu’un vendeur ambulant de masques en papier (destinés à se protéger du gaz) faisait aussi ses affaires en vendant des drapeaux grecs.

    Quelque 3.000 policiers ont été déployés pour sécuriser le rendez-vous, les rassemblements contre la politique d’austérité de ces dernières années ayant souvent été émaillés d’affrontements violents entre des groupes de contestataires et la police.

    (©AFP / 12 février 2012 17h22

     
  20. david

    12 février 2012 at 18 h 08 min

     
    • david

      12 février 2012 at 18 h 37 min

       
    • marc153

      12 février 2012 at 22 h 34 min

      David,
      Merci beaucoup :-) Je ne sais pas ce que c’est ton lien car ils refusent mon adresse IP pour l’instant… (j’habite au fin fond de l’Afrique, ils doivent pas aimer). Je vais essayer de trouver un truc pour changer d’IP adresse pour leur faire croire que je suis dans un pays civilisé ;-)

       
      • marc153

        13 février 2012 at 20 h 16 min

        David, j’ai eu beaucoup de mal pour y accéder mais j’y suis arrivé. Très interréssant en effet, merci ;-)

         
  21. néo coralie

    12 février 2012 at 18 h 10 min

    à VOV, effectivement je n’avais pas lu les commentaires qui sont loin d’être à la hauteur du blog contrairement à la qualité des interventions ici ! dommage car le blog est pas mal !

     
  22. néo coralie

    12 février 2012 at 18 h 48 min

    Finalement, l’agence de notation économique Standard and Poor’s n’a pas opté pour la transmission d’un  » cadeau empoisonné  » adressé à nicolas Sarkozy en dégradant dès l’année 2011, avant les voeux présidentiels du 31/12/2011 le triple A de la France. Malheureusement, ce n’est évidemment que partie remise et maintiens d’ailleurs ma fourchette initiale (au niveau du timing) allant de décembre 2011 à février 2012.

    En cette année 2012, outre une aggravation très nette sur le front financier-économique (éclatement de la zone Euro,…), l’on assistera également à une crise d’ordre énergétique (dossier Moyen-Orient : Iran, Nord Afrique) où le prix du carburant oscillera aisément dans une fourchette comprise entre 2,5 et 3 Euros le litre !

    Mais ce n’est pas le plus grave dans la mesure où l’élite de la franc-maçonnerie est toujours résolue à activer la guerre bactériologique (plan de réduction drastique de la population mondiale avant l’émergence du Nouvel Ordre Mondial).

    Je rappelle que la date du 21/12/2012 constitue (aux yeux de l’élite de la franc-maçonnerie) la date butoir avant laquelle les dernières opérations menant au Nouvel Ordre Mondial doivent être activées. Cela explique la raison pour laquelle un tel tapage, véritable bourrage de crâne médiatique se déroule autour de cette date (films, documentaires, articles,…). Comme je l’ai indiqué il y a de cela 1 an et demi, l’élite de la franc-maçonnerie instrumentalise la date du 21/12/2012. Le but de la manoeuvre consistant à ce que des millions de personnes soient focalisées sur cette date précise et ainsi ne réalisent pas la gravité des opérations la précédant. Ainsi, le peuple est  » anesthésié  » !

     
  23. néo coralie

    12 février 2012 at 18 h 49 min

    Au menu du programme concocté par l’élite de la franc-maçonnerie à l’égard de la population mondiale pour l’année 2012 (avant la date butoir du 21/12).

    1 er trimestre 2012: les dettes souveraines de la zone Euro sur la sellette impliquant dégradations des notes économiques dont le triple A de la France (cela est effectif par Standard and Poor’s et ce, depuis pas n’importe quelle date puisque le vendredi 13 janvier 2012) et attention, en arrière plan la dette souveraine grecque ett la perspective (d’ici au 20 mars 2012) d’une situation de faillite de la Grèce. Dans la foulée, l’Italie en grosse difficulté (par-rapport à sa dette souveraine), faillites bancaires puis éclatement de la zone Euro effectif avant la période estivale. Pour revenir à la France, il y aura au moins une autre intervention d’agence de notation (Standard and Poor’s ou Moody’s) avant les Présidentielles.

    Pour la suite des évènements, sur le front géostratégique cette fois-ci, les tensions iront crescendo entre l’Iran et l’Occident jusqu’à la période estivale ayant (dans un 1 er temps) pour conséquence une flambée du prix du baril de pétrole et donc une hausse substantielle du tarif du carburant à la pompe (dépassant les 2,5 euros le litre !) Et pourquoi précisément la période esivale 2012. Tout simplement, parce qu’elle correspond à la tenue des Jeux Olympiques à Londres. Inutile de vous rappeler que Londres n’est autre que le quartier général de l’élite de la franc-maçonnerie et constitue donc un cadre idéal pour générer une situation chaotique généralisée. Londres où siège la City, le quartier d’affaires contrôlant la Finance Internationale. Et ce n’est également pas un hasard si l’on retrouve à Londres le dôme du Millénaire ( dôme du Millennium et pour la petite histoire sort ce 18/01/2012 au cinéma le film « Millénium) qui est implanté près de l’observatoire de Greenwich, sur le méridien zéro à partir duquel on calcule le temps terrestre. C’est à partir ce point dans le monde que toutes les montres, les horloges et les fuseaux horaires sont synchronisés, ce qui nous fait percevoir l’univers à partir d’une même perspective temporelle.

    Des Jeux Olympiques à Londres en 2012 et rappelez-vous il y a 4 ans , en août 2008, ce sont tenus les J.O de Pékin. 1 mois auparavant ( à partir du 13/07/2008), j’ai activé une cellule de crise (cf. : http://revelations4/page_39.html) où j’évoquais, sur la foi d’une source de haut niveau (ex officier de l’Armée et ami), la volonté des néoconservateurs de déclencher simultanément une guerre bactériologique avec une intervention militaire en Iran autour du 10/08/2008 dans le contexte des Jeux Olympiques de Pékin. Résultat des courses : le 08/08/2008, (soit le jour précis de l’ouverture des J.O de Pékin), une source initiale non française faisait part du déplacement (sans précédent de par son ampleur depuis la guerre du Golfe en 1991) d’une armada navale composé de navires américains en direction du Golfe Persique. Information relayée par plusieurs sites français (dont  » alterinfo.net) autour du 13 août 2008. Entre ces 8 et 13/08/2008, un communiqué daté du 11/08/2008 indiquait que la Fao, en d’autres termes l’organe des Nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture faisait état d’une nouvelle souche de grippe aviaire décelée au Nigéria :  » une souche de l’influenza aviaire hautement pathogène, inconnue auparavant en Afrique subsaharienne, vient d’être décelée au Nigeria pour la 1 ère fois, annonce aujourd’hui la Fao. Les résultatss de laboratoire du Nigéria et un laboratoire de référence de la Fao situé en Italie montrent que la nouvelle souche du virus est génétiquement différente des souches qui avaient circulé au Nigéria lors des flambées précédentes en 2006 et 2007. Cette nouvelle souche n’avait jamais été signalée auparavant en Afrique : est est plutôt similaire à des souches précédemment identifiées en Europe (Italie), en Asie (Afghanistan) et au Moyen-Orient (Iran) en 2007 « , fin de citation.

    Tiens tiens, vous remarquerez que les Nations concernées par cette souche spécifique de la grippe aviaire sont sujets à des tensions géopolitiques. Après les attentats du 11/09/2001, l’intervention militaire occidentale en Afghanistan. Nigéria et Iran concernés actuellement par des tensions géostratégiques. Le Nigéria, 1 er producteur d’or noir (pétrole) du continent africain et dont des églises chrétiennes ont été la cible d’attentats islamistes. Les islamistes émettant la volonté de chasser les chrétiens du pays. Le Nigéria servant donc de laboratoire et ce, à 2 titres. Primo : à l’activation de la guerre bactériologique (cf. souche grippe aviaire au cours de l’été 2008) et secondo, à l’activation du Choc des Civilisations islamisme-occident (sanctions liées au dossier du nucléaire iranien). Et quant à l’Italie, bien évidemment pas de tensions géostratégiques mais  » comme par-hasard » un organe des Nations-Unies, en l’occurrence la Fao, qui utilise (au sein de cet Etat) l’un de ses laboratoires référents afin d’identifier la souche spécifique du virus de la grippe aviaire qui a sévit au cours de l’été 2008 au Nigéria et dont les résultats montrent qu’elle est similaire à celle qui a précédemment sévi en Italie. Cherchez l’erreur ! Vous constaterez une nouvelle fois que l’on retrouve les Nations-Unies en arrière-plan. Cela a été par-exemple le cas avec le mouvement des Insurgés (cf. site internet, http://www.15october.net activé depuis des bureaux de l’Onu à New-York par l’épouse de l’ambassadeur d’Equateur.)

    RESUME – CONCLUSION : Comme je l’ai indiqué le 07/06/2011, la faction atlantiste (Rockefeller) liée à l’oligarchie financière, émet la ferme volonté d’un effondrement financier-économique de l’Europe qui soit effectif avant les Etats-unis. Dans la foulée de la faillite de la Grèce, de grosses banques européennes et de l’éclatement de la zone Euro, surveillez dans la foulée (d’ici à la saison estvale 2012) l’activation d’une série de catastrophes « naturelles » (dont le séisme « the big one » en Californie) su le territoire des Etats-unis. A ce moment là (contrairement à la saison estivale 2008 sur fond de J.O. à Pékin), toutes les conditions seront alors réunies pour une intervention militaire en Iran (catalyseur du 3 è conflit international) où l’état d’Israël est mandaté (comme je l’ai indiqué depuis plusieurs années) pour être placé en 1 ère ligne (à la place des Etats-unis) dans le conflit. En marge de ce conflit international, activation de la guerre bactériologique dans la mesure où l’élite de la franc-maçonnerie émet toujours la volonté de supprimer environ 90 % de la population mondiale (voulant la ramener de 7 milliards à 500 milliards d’individus !!!) avant l’instauration du Nouvel Ordre Mondial et d’un Gouvernement mondial dictatorial.

     
    • Hector

      12 février 2012 at 22 h 09 min

      Grippe = désinformation (comme ds le cas de la grippe aviaire avec comme objectif de flinguer ou recenser les petits élevages).

       
  24. néo coralie

    12 février 2012 at 18 h 50 min

    françois Hollande ne remportera pas les Présidentielles 2012 !

    Soyez-en certains, les élections Présidentielles françaises 2012 se dérouleront dans un contexte et surtout un timing bien particulier. Ayez en mémoire les 3 principaux pions politiques, en l’occurrence mr Netanyahu ( Israël), mr Obama ( Etats-unis) et mr Sarkozy ( France) installés à la tête de leurs Etats respectifs car étant choisis par l’élite de la franc-maçonnerie pour diriger les nations jusqu’à la phase chaotique menant au nouvel Ordre mondial. Et pour cause, dans la mesure où ces 3 personnalités politiques correspondent aux 3 initiales de l’inscription latine  » novus ordo seclorum  » (nouvel ordre séculaire) inscrite sur le billet de 1 dollar américain. Et par-rapport à cette donnée, ce n’est évidemment pas « pour des prunes » si mr Netanyahu ( Israël) symbolisant la base, le pivot conspirationniste, a respectivement rencontré messieurs Obama et Sarkozy les 9 et 11/11/2009 (09/11, les chiffres du nouvel Ordre mondial). Messieurs Netanyahu, Obama, Sarkozy représentent les 3 pions du bloc de commandement russe (d’où l’inscription latine inscrite sur le billet de 1 dollar américain et associée à la pyramide maçonnique intégrant l’oeil d’Horus, qui voit tout). Face à ce bloc de commandement ouest et se tenant en embuscade, le bloc de commandement russe impliquant cette fois-ci la coalition trotskiste-communiste, son représentant à la Présidentielle française 2012 étant mr jean-luc Mélenchon.

    Donc, par-rapport aux Présidentielles françaises 2012, en tenant compte de cette configuration, déjà une information pour le moins très importante dans la mesure où l’actuel favori aux sondages, à savoir mr françois Hollande (représentant le parti Socialiste ne remportera pas la palme !

    En conséquence, 3 options possibles : les élections se dérouleront aux 2 dates programmées, à ce moment là, une seule alternative : soit nicolas Sarkozy remporte la palme pour un second mandat présidentiel qui sera très écourté (pour quelques mois au plus), soit jean-luc Mélenchon (représentant le bloc de commandement russe) succédera à nicolas Sarkozy (conséquence de la situation financière-économique de la zone Euro et/ou l’activation d’une série de scandales impliquant les 2 pricipaux partis de gauche et de droite que constituent le Ps et l’Ump. 3 è et dernière option : les Présidentielles ne peuvent se dérouler aux dates programmées : soit nicolas Sarkozy est maintenu au pouvoir sous un régime d’Exception avant d’être éjecté (avant la fin 2012) par la coalition trotskiste-communiste, soit nicolas Sarkozy ne peut plus exercer ses fonctions de Chef de l’Etat avant la seconde quinzaine d’avril 2012, le président du Sénar mr Bel assurant alors l’intérim avant la prise de pouvoir par la coalition trotskiste-communiste.

    N.B. : mr olivier Delamarche (président de Platinium Gestion) a confirmé le 17/01/2012 ce que j’annonçais le 03/11/2011, en l’occurrence que le Fonds Européen de stabilité financière ( Fesf) est mort-né. Quant à la directrice générale du Fmi christine Lagarde,elle était invitée au journal de 20 heures sur France2 ce 24/01/2012 et ce, par-rapport au dossier financier-économique grec. Et n’oubliez pas que le Fmi a tenu une réunion d’urgence exceptionelle de crise sur la Grèce précisément le 14/09/2011, soit le jour de la Sainte Croix ( cf. faillite de la banque Lehman Brothers un certain 14/09/2008). Autre info à retenir : alors même que la Grèce n’est pas encore et officiellement annoncée en état de faillite, voilà que les Marchés financier (cf. taux très élevés de ses Obligations) considère déjà, cette fois-ci, le Portugal en situation de quasi faillite. En d’autres termes, l’on prépare actuellement et activement le terrain à l’effet domino de l’éclatement de la zone Euro !

     
  25. néo coralie

    12 février 2012 at 18 h 51 min

    48 heures après l’émission de mon dernier message écrit (daté du 26/01/2012), illustration a été faite du fait que le bloc de commandement russe (qui, je le rappelle, est constitué de l’Allemagne et de la Russie) se tient plus que jamais en embuscade. Ainsi, ce 28/01/2012, la chancelière allemande angela Merkel a annoncé qu’elle assistera à des meetings électoraux du candidat nicolas Sarkozy pour la Présidentielle française 2012. Et voilà que plus récemment puisque ce 06/02/2012, nicolas Sarkozy au côté de la chancelière allemande angela Merkel, depuis l’Elysee, ont accordé en commun une interview aux télévisions françaises et allemandes France 2 et Zdf. Dans cette droite ligne, toujours ce 6 février 2012, l’un des sujets traîtés lors de l’émission « mots croisés » sur la même chaîne France2 était : faut-il copier le modèle allemand ? Quant à  » Ce soir ou jamais  » ce 07/02/2012 sur France3, le 1 er sujet traîté était :  » Présidentielle : le pouvoir est-il encore à l’Elysee ?  » (par-rapport à l’ingérence d’angela Merkel dans la future campagne présidentielle de nicolas Sarkozu qui va démarrer le 16/02/2012).

    Côté Russie cette fois-ci, ne pas oublier qu’à l’occasion des Législatives du 04/12/2011, le parti communiste a doublé son score avec près de 20 % des voix et reste plus que jamais la 1 ère force d’opposition face au régime des oligarques. Quant au front géostratégique, il va de pair avec la situation d’ordre météorologique qui prévaut cette 1 ère quinzaine de février 2012 dans l’Europe toute entière. Ainsi, ce 04/02/2012, alors que l’Europe toute entière subit de plein fouet une intense vague de froid en provenance de Russie, cette dernière pose son véto sur une résolution émanant du Conseil de Sécurité des Nations-Unies par-rapport au dossier syrien et la volonté occidentale de lourdes sanctions à l’égard du régime d’El Assad. Cette décision russe (à laquelle s’associe la Chine) jettee un froid dans les relations entre la Russie et l’Europe. Des relations également glaciales sur le front climatique, météorologique, dans la mesure où le directeur adjoint alexandre Krouglov du géant gazier russe Gazprom a déclaré ce 04/02/2012 que sa société ne peut assurer les livraisons des volumes supplémentaires de gaz que l’Europe occidentale demande en raison de la vague de froid. Priorité est donnée à la Russie.

    Parallèllement et simultanément à la montée en puissance du bloc de commandement russe, le front islamiste en nord Afrique et Proche-Orient accentue et étend son rayonnement. Ainsi, qui tire les marrons du feu suite au drame daté du 1er février 2012 au stade de Port-Saîd en Egypte ? Réponse : les frères musulmans qui dénoncent l’inertie des forces de l’ordre, évoquent l’agissement d’une main invisible, un complot organisé par l’armée et redoutent que certains officiers punissent le peuple à cause de la révolution. Pendant ce temps là, les islamistes remportent les élections législatives anticipées du 02/02/2012 au Koweit. Et finalement, toujours ce 02/02/2012, au travers d’un article publié au sein de l’organe de presse américain  » Washington post « , le secrétaire américain à la Défense léon Panetta estime qu’ Israël pourrait déclencher des frappes militaires contre des installations nucléaires iraniennes entre avril et juin 2012 (je rappelle qu’une intervention militaire en Iran sera synonyme de catalyseur du 3 è conflit international.

    En marge de cette perspective d’une intervetion militaire en Iran, voilà que le ministre français de l’Intérieur claude Guéant déclare ce 05/02/202 que toutes les civilisations ne se valent pas, pointant du doigt les régimes islamiques, de quoi attiser un peu plus le choc des civilisations Occident chrétien – Islam. Une fois de plus, vous ne serez pas surpris de la tenue de tels propos car préparant encore un peu plus le terrain à l’activation de la guerre civile européenne (réseaux islamistes associés à la coalition trotskiste-communiste) qui sera effective dans la foulée de l’intervention militaire israélienne en Iran. Inutile de vous rappeler que ce même mr claude Guéant a, et ce, quelques jours après le déclenchement de l’intervention militaire en Libye (effective un certain 19 mars 2011, jour anniversaire de l’éxécution du grand maître templier jacques de Molay) déclaré que nicolas Sarkozy a pris la tête de la croisade pour mobiliser le Conseil de Sécurité des Nations-Unies (le terme de croisade a une forte connotation historico-religieuse puisqu’il s’agissait au Moyen-Age pour les occidentaux de libérer Jérusalem du joug musulman). Ces propos émanant du ministre français de l’Intérieur ont été tenus alors que la France présidait les G (maçonniques) 28 (templiers).

    A SUIVRE : La période allant précisément du 24 février au 23 mars 2012 car elle sera prépondérante par-rapport à la Présidentielle française 2012 (cf. situation financière-économique en zone Euro et d’ordre géo-politico-stratégique au Proche-Orient et nord Afrique).

    Malgré tout, pour conclure, une note un peu humoristique : le fait que mr françois Hollande (candidat Ps à la Présidentielle) ait été enfariné ce 01/02/2012 (soit à 24 heures de la Chandeleur) laissait-il augurer qu’il ait été choisi pour servir de préparation à l’élaboration d’une crêpe ? A vous de juger.

     
  26. néo coralie

    12 février 2012 at 19 h 01 min

    hollande va se faire rouler dans la farine, une fois de plus !

     
    • michel

      12 février 2012 at 19 h 18 min

      Bonsoir,
      Les Hollandais sont un peuple très conservateur qui n’oublient pas leur passé colon du libre échange

       
    • david

      12 février 2012 at 19 h 20 min

      t’inquiètes pas pour lui , inquiète toi plutôt pour toi , pour nous , le bétail….la farine c’est pour nous …tant qu’il y en aura……….

       
  27. Alcide

    12 février 2012 at 20 h 20 min

    Des forces spéciales françaises, arrêtées, en Syrie ?
    350 éléments armés, dont certains ressortissants français et de certains pays africains, ont été arrêtés, aujourd’hui, lors d’une opération, dans le centre du pays», ont indiqué des sources d’information syriennes. Selon cette dépêche, les Français arrêtés sont des tireurs d’élite appartenant à des forces spéciales françaises. Les Africains arrêtés, aussi, ont été transférés, en Syrie, en coordination avec la France.

    http://www.wikistrike.com/

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/169723-des-forces-speciales-francaises-arretees-en-syrie

     
    • tarci

      12 février 2012 at 22 h 02 min

      Honte à ces militaires français !

      On les paye pour défendre notre pays, pas pour attaquer un autre !

       
  28. Alcide

    12 février 2012 at 20 h 29 min

    Les banques seraient-elles combustibles ?

    http://www.zerohedge.com/news/athens-burning-police-runs-out-tear-gas

    Les grecs le vérifient .
    Ce n’est que le début , après c’est la séance avec les cordes et les représentants de la troïka et du FMI qui s’y agitent lorsqu’ils sont suspendus.
    On va bien rire.
    Lundi bank holiday ?

     
  29. néo coralie

    12 février 2012 at 20 h 49 min

    témoignage sur geekcrisisnow
    Athènes ce soir…

    Mikis Theodorakis Place Syntagma – 12/02/2012 (photo eurokinisi)

    Le Mémorandum II c’est la guerre. On le savait de toute façon. La Place de la Constitution devient ce soir un champ de bataille, pas le seul. Les journalistes sur les lieux désignent déjà plusieurs « fronts » autour et sur la Place de la Constitution. La terminologie est guerrière, comme il se doit, « attaque, replie, tactique, blessés ». Tout a commencé au moment où Mikis Theodorakis et Manolis Glezos (héros de la Résistance – 1940) s’apprêtaient à rejoindre les milliers de manifestants devant le « Parlement ». En ce moment précis, les colonels-bancocrates ont alors donné l’ordre d’attaquer les citoyens. Tel fut leur plan. Provoquer des « incidents » pour « annuler » la marche citoyenne. Plan rodé et connu. Je remarque que son exécution a été davantage précipitée qu’en juin dernier. Faire voter un texte anticonstitutionnel ayant en face plusieurs milliers de citoyens en train de manifester (pacifiquement) n’est pas supportable, c’est une image cauchemardesque, comportant de surcroit, le risque de « déstabiliser » également les opinions publiques ailleurs qu’en Grèce.

    Mikis Theodorakis et Manolis Glezos ont voulu pénétrer dans hémicycle, pour « regarder les députés droit dans les yeux et leur dire : Vous vous apprêtez à voter la mort de la Grèce » (selon leurs propres déclarations).

    Le personnel médical de « l’Assemblée Nationale » a aussitôt conduit au dispensaire Manolis Glezos, car il a subi un malaise. Vers 19h48, alors rétablis, ils sont restés dans le bâtiment. Nombreux sont les manifestants qui ne quittent pas le centre de la ville, certains tentent leur retour sur la Place de la Constitution.

    Ce midi, une première expertise juridique émanant des juristes du « Parlement » faisait état de l’inconstitutionnalité du Mémorandum II. Mais nos députés… Merkoziens veulent passer outre.

    A l’intérieur du « Parlement » le ton monte. Un député communiste, a fait du Mémorandum II (700 pages), un projectile, alors jeté sur le ministre Venizelos en pleine séance.

    Cette nuit sera longue (elle ne sera pas la seule), de plus en plus de citoyens tentent à reprendre leur place et notre… Constitution.

     
  30. néo coralie

    12 février 2012 at 20 h 53 min

    40 000 Grecs décrient les mesures d’austérité
    12 février 2012 | Auteur: Jo ^^

    Les manifestants aspergés de gaz lacrymogènes faisaient pression sur l’important cordon policier disposé autour du bâtiment où les députés ont commencé à débattre du texte en début d’après-midi.

    Photo: AFP

    Agence France-Presse
    ATHENES

    Quelque 40 000 personnes ont manifesté à Athènes et Salonique contre le programme de rigueur que s’apprêtent à voter les députés au Parlement, bâtiment devant lequel des incidents ont éclaté entre des groupes de jeunes et des policiers.
    La police a fait usage de gaz lacrymogène dimanche pour repousser les manifestants, massés par dizaines de milliers devant le parlement à Athènes. Les premiers incidents ont éclaté quand des groupes de contestataires ont fait pression sur un cordon des forces antiémeutes devant l’esplanade du soldat inconnu, en contrebas du parlement, selon les images en direct du site internet Zougla.
    Près d’une heure après le début du rassemblement, à 18H00 heure locale (16H00 GMT), la police évaluait le nombre des manifestants à quelque 25 000. Une estimation pouvant laisser augurer, si l’afflux se poursuivait, d’une très importante mobilisation rappelant celle des grands sursauts contestataires de juin et octobre, lorsque 50 000 à 100 000 personnes s’étaient massées sur la place Syntagma.
    La police a aussi dénombré 15 000 manifestants à Salonique, la deuxième ville du pays.
    Dans la foule à Athènes, repliée sur le bas de la place, les syndicalistes côtoyaient jeunes aux cheveux ras brandissant des drapeaux grecs, militants communistes et sympathisants d’extrême gauche, dont beaucoup portaient des masques pour se protéger des gaz irritants.
    À l’intérieur du parlement, dont les abords étaient gardés par quelque 3000 policiers, les discussions battaient leur plein, marquées par de fréquents incidents de séance entre les rangs gouvernementaux et l’opposition de gauche.
    «D’ici à dimanche soir, le parlement doit avoir adopté» le nouveau programme de redressement, sous peine sinon d’une «faillite» de la Grèce, a lancé, visiblement tendu, le ministre des Finances, Evangélos Vénizélos.
    Il a souligné que l’Eurogroupe, qui pourrait se réunir mercredi, réclamait cet aval en préalable au déblocage du deuxième plan de sauvetage du pays, combinant renflouement via des prêts publics de 130 milliards d’euros et désendettement via l’effacement de 100 milliards d’euros de créances.
    Le pays espère entamer cette dernière opération avec ses créanciers privés d’ici au 17 février, a précisé M. Vénizélos. Le représentant des créanciers privés, Charles Dallara, a lui aussi appelé les députés à voter oui, et prévenu que la Grèce n’avait plus une minute à perdre, dans un entretien avec le quotidien Kathimérini.
    Le premier ministre Lucas Papademos avait aussi averti samedi que la Grèce jouait sa survie financière et son maintien dans l’euro, pour empêcher le «chaos».
    Son gouvernement de coalition socialiste-conservateur dispose d’une majorité théorique de 236 députés sur 300, qui pourrait être réduite par une vingtaine de dissidences annoncées ou présumées, mais sans qu’un rejet ne soit dans l’immédiat jugé probable.
    Sans cet aval, la Grèce n’a aucune chance de recevoir le moindre centime d’aide pour éviter un défaut de paiement incontrôlé en mars, à l’échéance de créances de 14,5 milliards d’euros.
    Les dirigeants socialistes, Georges Papandréou, et conservateur, Antonis Samaras, ont également prévenu leurs députés que tout écart vaudrait exclusion, à un moment où la dureté de la cure prescrite craquelle le système politique.
    Le plan ouvre notamment la voie à une chute brutale des salaires dans le privé censée redonner de la compétitivité au pays.
    La Grèce «à l’heure du jugement», titrait Kathimérini, tandis que To Vima (centre-gauche) estimait que le pays était secoué par un «séisme» mettant «politique, économie et société en morceaux».
    Les syndicats ont jugé que ce plan faisait le «tombeau de la société», tandis que la gauche communiste et radicale a réitéré au parlement sa demande d’élections immédiates, considérant que la Grèce n’a rien à perdre à mettre ses créanciers au défi de la lâcher.
    Entravée par le débrayage des transports, la mobilisation avait été limitée à l’occasion des premières manifestations qui ont rassemblé jusqu’à 20 000 personnes en marge de grèves générales mardi, puis vendredi et samedi.
    Les députés devront se prononcer pour un texte qui prévoit notamment un abaissement de 22% du salaire minimum, ramené à 586 euros brut sur 14 mois, la suppression dans l’année de 15 000 emplois publics et de nouvelles coupes dans certaines retraites.
    Le vote portera aussi sur les modalités du programme d’échange d’obligations avec les créanciers privés pour réduire la dette souveraine à 120% du PIB d’ici à 2020, ainsi que sur le schéma de recapitalisation des banques grecques.
    L’accord gouvernemental affiché jeudi sur ce plan s’est vite fissuré, avec la démission dès le lendemain de six membres du gouvernement: deux socialistes et quatre cadres de la formation d’extrême droite Laos, qui avait rallié en novembre le gouvernement de coalition.
    Le Laos a appelé ses 16 députés à voter non, accusés par ses ex-partenaires de vouloir ainsi tirer son épingle du jeu en vue des élections législatives anticipées prévues pour le printemps.
    La Presse.ca

     
    • david

      12 février 2012 at 21 h 41 min

      586 euros….brut…ça fait pas lourd…on sait ce qui nous attend…..

       
      • Zappata

        13 février 2012 at 2 h 11 min

        1) suppression des conventions collectives, tout le monde à la même enseigne, élargissement de la dérégulation, emploi à temps partiel, conditions d’embauche spéciales pour les – de 25 ans (voir + bas)

        > > 2) baisse de 22% du salaire minimum (le portant à 600 euros bruts ; soit env. 480 nets)
        > > cela influe sur TOUTES les primes (enfants, mariage, diplômes…) qui s’ajoutent éventuellement au salaire de base et sont calculées à partir du salaire min.
        > > 3) 10% de baisse en plus pour les – de 25 ans (donc salaire de base à 527 euros bruts pour eux, moins de 400 euros net, à condition bien sûr de travailler à plein temps).
        > > 4) gel du salaire minimum pour 3 ans (jusqu’en 2015)
        > > 5) gel des primes à l’ancienneté tant que le chômage ne sera pas à moins de 10% (les calendes grecques, quoi)
        > > 6) baisse de 2% des cotisations sociales en 2012, et de 13% en 2013
        > > 7) baisse des grilles des salaires dans la fonction publique (et bien sûr ce n’est pas la première)
        > > 8) baisse de 15% des retraites complémentaires (pour toutes les retraites complémentaires, quel que soit le montant total perçu par les retraités)
        > > 9) la question des retraites principales reste ouverte
        > > 10) baisse de 15% des retraites principales à DEI (équivalent d’EDF), OTE (le téléphone) et dans les banques nationalisées ou semi
        > > 11) suppression directe de 15.000 postes dans la fonction publique, et de 150.000 (par non reconduction de postes après retraites, etc…) d’ici 2015.

         
  31. néo coralie

    12 février 2012 at 21 h 05 min

    Une dizaine de bâtiments en feu dans le centre d’Athènes

    ATHENES – Une dizaine de bâtiments vides étaient en flamme dimanche soir dans le centre d’Athènes, incendiés pour la plupart par des jets de cocktails molotov en marge des manifestations anti-austérité, ont indiqué les pompiers à l’AFP.

    Une dizaine de bâtiments sont en flammes, dont la plupart par des cocktails Molotov, a indiqué à l’AFP Nikolaos Tsongas, porte-parole des pompiers selon lequel les véhicules de pompiers ne peuvent pas s’approcher des lieux des sinistres en raison du nombre de gens dans les rues.

    Dans la rue Stadiou, un bâtiment d’un étage, siège d’un magasin de cristaux de luxe et le cinéma voisin brulaient encore vers 19H45 GMT malgré l’intervention de deux brigades de pompiers, a constaté un journaliste de l’AFP. Le magasin à l’enseigne Kosta Boda, voisin d’un cinéma, brûlait depuis une heure lorsque les pompiers sont arrivés vers 19H00 GMT.

    Le toit en céramiques s’est effondré, les flammes passant au dessus et gagnant le cinéma Attikon, un des plus connus de la ville.

    Dans la soirée, la rue Stadiou où se trouve le magasin en feu et le cinéma, qui part de la place Syntagma, a été le théâtre d’affrontements entre la police et des groupes de manifestants. Le sol de la rue est jonché de bouts de marbre utilisés comme munitions par les manifestants.

    source : romandie

     
  32. néo coralie

    12 février 2012 at 21 h 09 min

    ALERTE – Grèce: 100.000 manifestants à Athènes et Salonique dimanche

    ATHENES – Environ 80.000 personnes ont manifesté dimanche soir à Athènes et 20.000 à Salonique (nord) contre les mesures de rigueur, dictées par l’UE et le FMI, que les députés s’apprêtaient à voter dans la soirée au Parlement, a-t-on indiqué de source policière.

    A Athènes, des dizaines de milliers de manifestants ont commencé à affluer à 15H00 GMT sur la place Syntagma devant le Parlement et continuaient d’affluer sur les lieux jusqu’à 18H00 GMT malgré les gaz lacrymogènes tirés par la police pour disperser la foule.

    (©AFP / 12 février 2012 20h06)

    source : romandie

     
  33. sco24

    12 février 2012 at 21 h 42 min

    Bravo aux grecs qui se battent contre les forces de goldman sachs (« police »).

     
  34. pourquoi29

    12 février 2012 at 21 h 46 min

    l

    lhttps://www.facebook.com/AnoNews?sk=wall
    la police grecque en grève … alors Merkel a envoyé la police allemande et EUROGENDFOR qui est des milices. Pour l’explication de la police Allemande. dit un anonymous

     
  35. pourquoi29

    12 février 2012 at 21 h 46 min

     
  36. andthomas

    12 février 2012 at 21 h 53 min

    merci pour les liens live , je vais suivre ça avec beaucoup d’intérêt

     
  37. andthomas

    12 février 2012 at 21 h 57 min

    le vote doit avoir lieu vers 0:00 gmt

     
  38. DESPERADOS

    12 février 2012 at 22 h 07 min

    Quelques jours de violence, et tout rentrera dans l’ordre grâce à la police anti-émeutes aidée peut-être par les polices d’autres pays européens.
    A moins que cette fois-ci le peuple grec veut en venir à bout. Dans ce cas là, quelle sortie de crise ?? Car les autres pays voisins touchés par les mesures d’austérité viendront imiter les grecs. Donc révolution européenne ?

     
    • Zappata

      12 février 2012 at 22 h 39 min

      Le Mémorandum II c’est la guerre. On le savait de toute façon. La Place de la Constitution devient ce soir un champ de bataille, pas le seul. Les journalistes sur les lieux désignent déjà plusieurs « fronts » autour et sur la Place de la Constitution.

      La terminologie est guerrière, comme il se doit, « attaque, replie, tactique, blessés ». Tout a commencé au moment où Mikis Theodorakis et Manolis Glezos (héros de la Résistance – 1940) s’apprêtaient à rejoindre les milliers de manifestants devant le « Parlement ». En ce moment précis, les colonels-bancocrates ont alors donné l’ordre d’attaquer les citoyens.

      Tel fut leur plan. Provoquer des « incidents » pour « annuler » la marche citoyenne. Plan rodé et connu.

      Plan assez réussi pour l’instant. Faire bruler la ville par les « casseurs », toujours prêts à « rendre service », montrer que « la rue » est « dangereuse », rejoignant le chef de l’extrême droite dans ses déclarations. Et surtout dissuader les citoyens à manifester.
      Ainsi au moment du vote la place sera vidée, et on peut parier que ce lundi, les médias vont se focaliser sur les destructions en ville, et non pas sur le sens du vote.

      Je remarque que son exécution a été davantage précipitée qu’en juin dernier. Faire voter un texte anticonstitutionnel ayant en face plusieurs milliers de citoyens en train de manifester (pacifiquement) n’est pas supportable, c’est une image cauchemardesque, comportant de surcroit, le risque de « déstabiliser » également les opinions publiques ailleurs qu’en Grèce.

      http://greekcrisisnow.blogspot.com/2012/02/athenes-ce-soir.html#comment-form

      Selon Athensnews il y avait 500 000 personnes qui devaient  » faire une marche citoyenne  » et se rassembler devant le parlement

      23:12 Nouvelle Démocratie chef Antonis Samaras condamne les émeutes. Dit Athènes est témoin des scènes qu’il doit éviter. Les appels à plus de patriotisme.

      23:11 Coalition de la gauche radicale (Syriza) chef de file Alexis Tsipras: 500.000 personnes ont manifesté. La police a attaqué les manifestants, mais n’a pas empêché l’incendie criminel. Émeutiers réclamations sont « parastate » éléments.

      23:07 Skai TV rapporte que 35 citoyens ont été hospitalisés.

      23:04 de la Gauche Démocratique chef de file Fotis Kouvelis dit que l’opposition aux mesures est légitime, mais la destruction d’Athènes n’est pas.

      22:47 Athènes maire Yorgos Kaminis parle sur Skai TV. Il dit que les gens ont essayé d’occuper l’hôtel de ville, mais cela a été arrêtée.

       
  39. andthomas

    12 février 2012 at 22 h 11 min

    je pense que le peuple se résignera si les parlementaires approuvent le nouveau plan de rigueur

     
  40. tarci

    12 février 2012 at 22 h 16 min

    Les tensions au Parlement grec samedi dernier :

    Dimanche, la police envoie des gaz lacrymogènes aux manifestants grecs :

     
  41. pourquoi29

    12 février 2012 at 22 h 29 min

    Rendez-vous spontané de soutien à la révolte grecque devant l’ambassade de Grèce 17 rue Auguste Vacquerie. Métro Kleber

     
    • pourquoi29

      12 février 2012 at 22 h 35 min

      un coup d’épée dans l ‘eau mais saluons le geste…

       
  42. Kikoolool

    13 février 2012 at 0 h 01 min

    Vu que les dates du NOM sont choisies sur les calendriers sataniques… on peut anticiper leurs idioties… (C’est le point faible de tout malfrat qui suit un schéma calqué sur un truc défini)

    par exemple, la Grèce doit rembourser 14 milliards pour le 20 Mars (Oui, ils ont emprunté 1 milliard à 1400%…)

    or, le 20 Mars est le Crépuscule (Saison Satanique, remplace le Printemps).
    Oui, une date importantissime pour les satanistes du monde entier.

    Donc la grèce paiera pas. et 666 is back en grèce. les chevaliers de l’apocalypse vont déferler :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Quatre_Cavaliers_de_l%27Apocalypse_%28Bible%29

    « Le passage se termine par ces mots : « Alors, on leur donna pouvoir sur le quart de la terre, pour exterminer par l’épée, par la faim, par la peste, et par les fauves de la terre ». L’immense majorité des commentateurs rapporte ceci à l’ensemble des cavaliers et non pas seulement au dernier. De fait l’épée correspond au second cavalier, la faim au troisième et la peste au quatrième. Il semble en découler qu’ils exercent leur mission simultanément et non successivement. L’ajout dans ce contexte des « bêtes (grec thèria) de la terre » reste énigmatique, même s’il reprend un lieu commun des prophéties de catastrophes dans l’Ancien Testament. »

    Les grecs vont être exterminés par l’épée, la faim, la peste ( comprenez la maladie) et par les fauves de la terre (les spéculateurs qui vont dépecer le pays du peu d’actif qu’il reste)

     
  43. realinfos

    13 février 2012 at 0 h 14 min

    23h50 : Grèce: le parlement vote pour l’austérité et le sauvetage financier du pays

    ATHENES – Le Parlement grec a voté dimanche en faveur du programme économique d’austérité permettant de déclencher un sauvetage financier du pays et son maintien immédiat dans la zone euro comme demandé par les créanciers du pays, selon un décompte des voix réalisé par l’AFP.
    A l’issue d’une soirée marquée par de violentes manifestations anti-austérité à Athènes, le programme économique, qui comporte un paquet de mesures d’austérité en échange d’un nouveau renflouement financier du pays par ses créanciers institutionnels et d’une opération d’effacement de dette supportée par ses créanciers privés, a été adopté à la majorité des voix, peu avant 23H00 GMT.

    En dépit des divisions politiques suscitées ces derniers jours par la perspective de cet ajustement économique drastique, le gouvernement de coalition socialiste-conservateur dispose en principe d’une confortable majorité de 236 voix sur 300 au parlement

    L’esclavage continu……..!

     
    • stef

      13 février 2012 at 9 h 46 min

      Ben ouais, c’était bien prévu comme cela, je le répète « comme une lettre à la Poste ».
      Bon moi, je vais arrêter de regarder les prévisions du Net sur « cette enfilade des Peuples », vivement le Printemps Français = Pêche (no kill) & jardinage .

       
  44. Zappata

    13 février 2012 at 0 h 37 min

    Lundi 13 février
    01:19 Dans le décompte final, 199 députés ont voté en faveur et 74 contre le mémorandum de sauvetage seconde.

    01:05 Le Parlement a voté en faveur du projet de loi d’austérité. Tout du KKE, SYRIZA et démocratique des députés de gauche ont voté non, ainsi que 21 députés de la Nouvelle Démocratie (un sur quatre-ND dispose de 83 députés au total) et 13 députés du PASOK. Laos députés ont voté Non, chef absent, les deux anciens ministres ont voté Oui. Tous, sauf un députés de l’Alliance démocratique ont voté Oui.

    00:56 Till maintenant 19 députés de ND, 13 députés ont voté Pasok de n °
    00:49 Jusqu’à présent, 12 députés de la Nouvelle Démocratie, 11 députés de Pasok n’ont pas voté Oui.
    00:20 Le vote a commencé
    00:15 Laos et l’Alliance démocratique demande la démission du ministre de la protection des citoyens Papoutsis Christos. Des sources indiquent que la Nouvelle Démocratie suivront.

    http://www.athensnews.gr/portal/1/53244&usg=ALkJrhglANPLxj1Lm0ZNUJHZ2FSoEequ7Q

     
  45. sco24

    13 février 2012 at 0 h 57 min

    La pendaison, la chambre à gaz ou encore la chaise électriques est beaucoup trop douce pour ces « députés » représentants de goldman sachs.
    J’espère du fond du coeur que certains le plus possible se retrouverons nez à nez devant le peuple grec.
    Dieu bénisse et aide les grecs.
    Révolte !!!

     
  46. Al

    13 février 2012 at 1 h 15 min

    En France, nous avons une tradition ancienne qui s’appliquerait bien à ces « députés » grecs . Ils seraient d’abord tondus . Ils seraient ensuite marqués du signe de leur infamie (€). Pour finir, ils seraient un peu promenés en ville, avant d’être amenés au gibet . Le côté « événement public » est très important, surtout pour l’éducation des jeunes générations . J’éspère que le parti Laos sera en mesure, rapidement, de prendre le pouvoir dans ce pays . Lorsque nous commencerons à néttoyer l’Europe, les rats auront bien du mal à traverser l’Atlantique à la nage . J’éspère juste qu’il n’y aura pas un second De Gaulle pour amnistier tout le monde . A défaut, il faut recommencer tous les cinquante ans .

     
  47. seb

    13 février 2012 at 9 h 32 min

    Du goudron et des plumes, voila ce qui mérite. Pas besoin de violence pour punir les traite du peuple!!!
    De toute façon, le plan doit aller trés loin avant « qu’il » nous sauve. J’était persuadé que ce plan de m… serait voté tellement ils sont aveugles tous ces sois-disant élu.
    Les vrai élu ne sont pas désigner par « l’homme » mais par la main de Dieu.
    Tous ces « faux prophètes » n’échaperont pas à leurs destin le moment venu.
    Compasion et courage a tous ces « hommes » punis par le mal aujourd’hui, ils seront sauvés
    Trop d’hypocrisi dans ce monde!!! Le reveil viendra!!! On a pas fini de souffrir avant la délivrance!!!

     
  48. seb

    13 février 2012 at 9 h 41 min

    Il n’y a pas de perdant et de vainqueur, il ya juste des « mort » et des « vivant »
    Carpe Diem

     
  49. chalouette

    13 février 2012 at 9 h 56 min

    Les deux premiers liens sont importants (au départ il n’existait qu’une version en anglais de ce traité, et c’est courtfool qui le premier nous a informé)

    MÉCANISME EUROPÉEN DE STABILITÉ (MES)

    Mail d’information reçu concernant le MES

    Veuillez trouver ci-dessous une mise à jour sur le traité du MÉCANISME EUROPÉEN DE STABILITÉ (MES)

    MES, le nouveau dictateur européen & MES, un coup d’état dans 17 pays

    http://www.courtfool.info/fr_MES_le_nouveau_dictateur_Europeen.htm

    http://www.courtfool.info/fr_MES_un_coup_d_etat_dans_17_pays.htm

    Une nouvelle version du traité MES a été signée le 2 février 2012

    en français :

    http://www.european-council.europa.eu/media/582863/06-tesm2.fr12.pdf

    Traité associé, pas encore signé

    en anglais :

    http://www.european-council.europa.eu/media/579087/treaty.pdf

    Tout comme ce fût le cas pour la première version du traité du Mécanisme Européen de Stabilité, la presse a apparemment décidé que le public ne doit pas être informé sur la signature de la nouvelle version de ce traité.

    TRAITÉ INSTITUANT LE MÉCANISME EUROPÉEN DE STABILITÉ (MES)

    http://www.european-council.europa.eu/eurozone-governance/esm-treaty-signature

    Une grande différence avec la première version c’est que les signataires s’obligent à payer, mais pour pouvoir être bénéficiaire en cas de besoin, ils doivent signer également un autre traité, qui n’est pas encore prêt, le TREATY ON STABILITY, COORDINATION AND GOVERNANCE IN THE ECONOMIC AND MONETARY UNION

    http://www.european-council.europa.eu/media/579087/treaty.pdf

    Ce traité transférera encore beaucoup plus de pouvoirs vers Bruxelles.

    Le MES devra encore être ratifié par les parlements nationaux avant de prendre effet le 1er juillet 2012, si les pays qui représentent au moins 90 % des actions l’ont ratifié à ce moment-là.

    Si la presse passe ce traité sous silence il sera difficile d’organiser des débats publics sur l’utilité et les conséquences du MES, comme le transfert de pouvoirs parlementaires et ministériels vers le MES dictatorial.

    NOUVEAU TRAITÉ DU MES

    french :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582863/06-tesm2.fr12.pdf (if unavailable, here a copy)
    short video: http://www.youtube.com/watch?v=rFTbIGahzhU

    spanish :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582869/01-tesm2.es12.pdf (if unavailable, here a copy)
    short video: http://www.youtube.com/watch?v=A9zrxk9N4e4

    german :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582866/02-tesm2.de12.pdf (if unavailable, here a copy)
    Short video: http://www.youtube.com/watch?v=d6JKlbbvcu0

    estonian :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582876/03-tesm2.et12.pdf (if unavailable, here a copy)

    greek :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582879/04-tesm2.el12.pdf (if unavailable, here a copy)

    english :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582311/05-tesm2.en12.pdf (if unavailable, here a copy)
    short video: http://www.youtube.com/watch?v=rxMOW94V6xQ

    irish :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582886/07-tesm2.ga12.pdf (if unavailable, here a copy)

    italian :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582889/08-tesm2.it12.pdf (if unavailable, here a copy)
    short video: http://www.youtube.com/watch?v=D0YM-2r8mcA

    maltese :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582892/09-tesm2.mt12.pdf (if unavailable, here a copy)

    dutch :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582895/10-tesm2.nl12.pdf (if unavailable, here a copy)
    Short video: http://www.youtube.com/watch?v=1GaH2MqXfxM

    portuguese :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582898/11-tesm2.pt12.pdf (if unavailable, here a copy)
    Short video: http://www.youtube.com/watch?v=EIHC34exwZ4

    slovak :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582901/12-tesm2.sk12.pdf (if unavailable, here a copy)

    slovenian :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582908/13-tesm2.sl12.pdf (if unavailable, here a copy)

    finnish :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582911/14-tesm2.fi12.pdf (if unavailable, here a copy)

    swedish :
    http://www.european-council.europa.eu/media/582914/15-tesm2.sv12.pdf (if unavailable, here a copy)
    Short video: http://www.youtube.com/watch?v=myzgAHVBg_s
    bulgarian, short video: http://www.youtube.com/watch?v=0RbVSPIFsI8
    russian, short video: http://www.youtube.com/watch?v=G50-slShDKs

    Dans beaucoup de pays la presse n’informe pas les citoyens.
    Faites circuler cette information le plus largement possible, aussi bien en France qu’à l’étranger !

    Rudo de Ruijter
    http://www.courtfool.info

     
  50. Geraldine

    13 février 2012 at 15 h 04 min

    Le peuple se détourne des « élites » corrompues :

    « Sûre de sa popularité, Nathalie Koscisuko-Morizet avait fait mettre en place un véritable dispositif de star à la Fnac Montparnasse pour la signature de son livre anti-FN « Le Front antinational ».

    Hélas, l’évènement planétaire que constituait la présence de la prêtresse de la droite bobo auprès du petit peuple n’a pas attiré les foules… et NKM s’est discrètement éclipsée après cinq minutes ! »

    Le bide intégral…

    http://24heuresactu.com/2011/06/11/dedicace-le-livre-anti-fn-de-nkm-fait-un-bide-a-la-fnac/

     
  51. Geraldine

    13 février 2012 at 21 h 34 min

    La Boutin se rallie finalement à Sarko. Elle lui avait promis le feu nucléaire si elle n’avait pas les 500 signatures….

    Vraiment elle n’a pas peur du ridicule, cette perruche gonflée à l’hélium.

    http://www.20minutes.fr/presidentielle/879236-presidentielle-christine-boutin-annonce-rallie-nicolas-sarkozy

     
  52. pourquoi29

    13 février 2012 at 21 h 48 min

    des sarcomes et du boudin c’est le grand luxe en France ! :)

     
  53. chalouette

    14 février 2012 at 0 h 21 min

    Patrick Buisson
    est un journaliste français, né le 19 avril 1949 à Paris. Spécialiste des études d’opinion,
    conseiller du président de la République Nicolas Sarkozy

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Buisson

     
  54. chalouette

    14 février 2012 at 1 h 04 min

    L’encre du traité du MES n’est qu’à peine sèche, qu’Alain Juppé a mis en route une procédure accélérée pour faire ratifier le traité par l’Assemblée Nationale. La séance est prévue pour le 21 février 2012. [*]

    Cela ne laisse que très peu de temps pour faire circuler les informations très importantes, que la presse a délaissées jusqu’ici.

    Également, il faudrait tout faire pour informer les députés eux-mêmes, pas seulement par courriel (qui hélas ! ne sont souvent pas lus) mais si l’on peut, en leur téléphonant ou en allant les voir. Je pense qu’il est utile qu’ils comprennent que ce traité n’est pas qu’un traité comme les autres, mais qu’il transfère des pouvoirs énormes vers le MES et vers Bruxelles.

    Quelle que soit la décision des députés – ratifier ou ne pas ratifier – il est certain, qu’elle entraînera des changements qui vont se faire sentir durant de très longues années.

    MES, ratification accélérée en France

    Par Rudo de Ruijter,
    Chercheur indépendant

    le 13 février 2012

    Le 2 février 2012 la nouvelle version du Traité du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) a été signé par les représentants légaux (Ambassadeurs de CoRePer) des 17 pays de la zone euro. [1]

    Déjà Alain Juppé à déposé une loi en procédure accélérée pour faire ratifier ce traité par l’Assemblée Nationale [2].

    La séance de ratification est prévue le 21 février 2012

    Fin du pouvoir suprême du parlement

    Comme j’ai dénoncé dans mes articles sur le MES, ce traité met fin à la souveraineté nationale des pays membres et réduit de façon significative le pouvoir des parlements nationaux, en particulier leur pouvoir suprême, celui de décider du budget de leur pays. Le traité qui sera associé au MES réduira encore davantage les possibilités des gouvernements nationaux pour gérer leur pays et pour faire face aux problèmes.

    S’engager financièrement sans connaître les conditions

    Si les pays de la zone euro ratifient le traité du MES [3], ils s’engagent à contribuer financièrement. Cependant, ils ne pourront pas bénéficier des contreparties, car celles-ci seront conditionnées par un autre traité qui n’est pas encore définitif (et donc ni signé, ni ratifié.) Curieux? Oui. Cette contribution financière n’est pas qu’un petit montant. Avec les chiffres actuels il s’agirait, au démarrage, d’un montant assez comparable aux impôts sur les revenus annuels. Le montant est dû en cinq tranches annuelles. Mais il est déjà prévu, que seulement quelques jours après la ratification française, au mois de mars, les nécessités financières pour le MES seront réévaluées. Des montants plusieurs fois supérieurs ont déjà été annoncés.

    Procédure accélérée, information incomplète

    En raison de la procédure accélérée on a toutes les raisons de craindre que les députés n’aient pas assez de temps pour prendre connaissance de quelques informations essentielles, qu’on leur a cachées.

    En particulier on peut craindre que la plupart des députés ignorent toujours,

    1. que l’euro ne peut pas fonctionner dans une zone si hétérogène;

    Voici la raison:

    Rien n’empêche les consommateurs dans des pays à faible productivité de préférer des produits meilleurs et moins chers venant de pays à plus forte productivité. Cela entraîne un flux permanent d’euros des pays faibles vers les pays forts. Il en suit, que les pays faibles manquent en permanence d’euros et doivent emprunter toujours plus pour pouvoir disposer d’euros. (Avant l’euro, ces pays pouvaient dévaluer leur monnaie de façon à rendre les produits d’importation plus chers pour leurs habitants et rendre les produits d’exportation moins chers pour les acheteurs étrangers. Cela freinait les importations, augmentait les exportations et rétablissait la productivité du pays.)

    Dans la zone euro les pays participants ont beaucoup trop de différences dans les conditions qui déterminent la productivité, comme par exemple le climat local, la situation géographique, la fertilité du sol, le volume d’eau douce disponible, la présence ou non de sources d’énergie, les distances à couvrir et les difficultés de transport. Ces conditions déterminent en grande mesure l’échec ou la réussite d’activités économiques. La Grèce, l’Italie, l’Espagne, le Portugal (pour n’en mentionner que quelques uns) ne ressembleront jamais à l’Allemagne.

    En outre, la Banque Centrale Européenne ne dispose que d’un seul taux d’intérêt pour 17 économies différentes. Un changement de ce taux, dont on a toujours dit qu’il est si important pour guider l’économie, ne peut que profiter à certains pays, tandis que les autres devront en subir les conséquences. Monétairement cette zone n’est pas gérable.

    2. que la méthode des « fonds de secours », qui consiste à charger plus de dettes sur des pays qui en ont déjà trop, ne rime à rien;

    Les projets que les prêteurs financent ne profitent pas à la population dans les « pays bénéficiaires ». Ces projets sont généralement exécutés par des entreprises étrangères, qui viennent le plus souvent avec leur propre personnel. L’argent n’entre même pas dans ces pays, mais va à ces entreprises étrangères. Et comme l’argent n’est pas dépensé dans ces pays, ces pays ne disposent pas de cet argent et donc ne pourront pas le rembourser. En fait, les pays « bénéficiaires » ne se noient que davantage dans les dettes.

    3. que le MES, en tant que traité international, a priorité sur la législation nationale, ce qui veut dire, en particulier, que le parlement ne dispose pas d’un droit de véto lors des rehaussements de capital du MES;

    Il convient de lire très soigneusement l’article10, qui est rédigé de telle façon qu’un ignorant peut croire que les « procédures nationales applicables » signifient un droit de véto. Cependant, même si cela était le cas, ne pas accepter les hausses du capital du MES signifierait sortir du MES, et par définition sortir de l’euro, et par définition sortir de l’Union Européenne. (Bruxelles, dans son insolence, a ficellé tous les traités ensemble pour vous faire peur de dire non. Le Général De Gaulle n’est plus là, alors qui ose?

    4. que les coupes budgétaires détruisent inutilement l’économie et les acquis sociaux;

    La discipline budgétaire n’a rien à voir avec une quelconque nécessité pour chaque pays pris individuellement. Aucun des pays membres de la zone euro n’avait des problèmes insurmontables au moment de son adoption de l’euro, malgré ses dépassements budgétaires et malgré ses dettes.

    Dans tous les états membres le gouvernement est à la base de beaucoup d’activité économique. Les coupes budgétaires réduisent cette activité et mettent les gens au chômage. Apparemment, ces têtes du Troïka pensent que miraculeusement ces chômeurs trouveront un emploi plus productif. Au contraire, le plus prévisible sera, qu’on devra soutenir des millions de gens en détresse avec une population active de plus en plus réduite. Viendront s’y rajouter tous les expatriés des autres pays en difficulté, qui espèrent trouver un emploi – même mal payé – dans les pays réputés plus riches.

    5. qu’il existe une solution saine qui rapporte gros…

    Vous connaissez l’alternative, qui consiste à retourner au franc d’antan. C’est une possibilité. Comme la création de francs ne coûte quasiment rien et qu’on les échange contre tous les euros en circulation dans le pays, cela fait une jolie cagnotte d’euros. L’histoire qui dit que quitter l’euro coûte cher est archi-fausse. Il en va de même pour les histoires effrayantes que la coopération européenne s’arrêterait, si l’on quitte l’euro.

    Réintroduire le franc c’est un bon pas. Mais si l’on veut éviter que les crises financières continuent à ravager notre société, il faudra aller un pas plus loin. La cause profonde de ces dérapages du monde financier, c’est la croissance démesurée et exponentielle de la masse d’argent. Elle est causée par la multiplication de l’argent par les banques privées. Les banques privées créent de l’argent sous forme d’avoirs chaque fois qu’elles émettent des prêts. Et plus elles émettent des prêts, plus elles gagnent des intérêts.

    La solution est donc de créer une Banque Centrale de l’État (il ne faudra pas l’appeler BCE, mais Banque de l’État Français), qui sera seule habilitée de créer de l’argent. (C’est d’ailleurs la façon dont la majorité des gens pensent que cela fonctionne, ce qui hélas! n’est pas le cas actuellement.) Dans ce nouveau système, les banques privées actuelles n’auront plus le droit de créer de l’argent du néant et elles pourraient – si elles veulent – devenir des guichets de la Banque d’État. Elles ne recevraient plus d’intérêts, mais, à la place, un dédommagement pour leurs services. Si elles acceptent, les usagers pourraient même garder leurs comptes actuels.

    Pour une explication facile, lisez l’article Des dettes d’État au franc d’État.

    Parlementaires sous pression

    Normalement les représentants du peuple doivent pouvoir voter librement et sans être mis sous pression. Si l’on juge les informations très subjectives et alarmistes qui leurs sont données et le peu de temps qui leur est laissé pour s’informer plus correctement, il y a un risque évident que le vote du 21 février 2012 ne respecte ni l’éthique, ni les règles démocratiques. Il en va de même pour l’absence de référendum pour connaître l’opinion du peuple sur le transfert de souveraineté vers le MES.

    Et si l’on refuse le MES?

    Si nos représentants refusent le MES, nous devons quitter l’euro. Va-t-on perdre des marchés? Non, au contraire, on devient plus compétitif sans les coûts démesurés de l’euro. Est-ce que cela met fin à la coopération européenne? Bien sûr que non, l’Europe ne peut pas se passer d’une forme de coopération et cela continuera, quel que soit la monnaie de ces membres.

    Vive l’Europe

    Si l’Europe veut être une communauté de gens qui travaillent ensemble en respectant les différences de chacun, elle ne devra plus laisser le monde financier détourner ses aspirations. Nous n’accepterons pas une dictature Bruxelloise, ni sous prétexte qu’il faut sauver l’euro, ni sous prétexte qu’il faut sauver les banques, ni sous quelque prétexte que ce soit.

    Références:

    [1] Texte du nouveau Traité du MES (du 2 février 2012)
    http://www.european-council.europa.eu/media/582863/06-tesm2.fr12.pdf (si pas disponible, copie ici)
    video de 3’51 »: http://www.youtube.com/watch?v=rFTbIGahzhU

    [2]. Projet de loi d’Alain Juppé en procédure accélérée pour la ratification française du traité.

    http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl4336.asp

    [3] Selon l’article 48 du traité il n’y a pas besoin que tous les pays membres ratifient le traité. Il suffit que ceux qui détiennent ensemble 90% des souscriptions du capital se déclarent d’accord. Le nombre de souscriptions par pays est dans le tableau II sous le texte du traité. (Ils ont donc déjà tenu compte de l’éventualité que la Grèce et/ou un autre petit pays quitteraient l’euro ou refuserait de se rendre.)

    Reproduction:

    Cet article peut être publié librement dans des journaux, magazines ou sites web.

    Contact:

    L’auteur, Rudo de Ruijter, peut être contacté via courtfool@orange.nl

    Rester informé?

    Cliquez: J’aimerais recevoir un message dès qu’il y aura un nouvel article en français.

    http://www.courtfool.info/fr_MES_Ratification_acceleree_en_France.htm

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 673 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :