RSS

Archives Mensuelles: janvier 2012

Vêpres siciliennes

Par Menthalo – Un mouvement a vu le jour le 16 janvier en Sicile, le « mouvement des fourches ». Ce soulèvement populaire de producteurs agricoles, de pêcheurs et de camionneurs a décidé un blocus de la Sicile. Durant deux semaines, rien n’est entré ou sorti de Sicile.
« Nous ne sommes ni de droite, ni de gauche », a expliqué Franco Calderone, agriculteur membre du « mouvement des fourches ».

Les manifestants veulent l’arrestation de tous les politiciens corrompus, réduire le nombre des parlementaires, supprimer la bureaucratie provinciales et notamment les fonctionnaires en place depuis 40 ans,  réduire drastiquement les salaires et avantages des parlementaires et sénateurs, limiter à deux mandats les postes des politiciens.

C’est une nouvelle taxe sur le carburant, décrétée par Monti, qui a déclenché la fronde. L’agriculture, qui ne représente que 2,5 % du PIB du Sud de l’Italie, emploie 20% de la population active. Cette hausse sur le carburant lamine les marges très minces des agriculteurs, dont les produits sont très affectés par l’augmentation du coût de transport.
Ce mouvement s’est propagé à toute l’Italie, les transporteurs routiers bloquant toutes les routes. Cela s’est traduit par une pénurie de carburants dans les stations-services, quand celles-ci n’étaient pas en grève et par une rupture d’approvisionnement de la grande distribution alimentaire.

Très peu de nouvelles dans les médias main-stream. Il semblerait que la police ait dégagé les blocus des camions mais la pénurie de carburant semble perdurer.
Les Vèpres siciliennes avaient chassé les Français en 1282, Français mal perçus par les siciliens écrasés de taxes.

Brève parue sur Euronews le 20 janvier

Brève parue sur Euronews le 23 janvier
http://fr.euronews.net/2012/01/23/greve-des-routiers-et-des-taxis-en-italie/

 
16 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans Non classé

 

Un petit message de CENTURY 21

Quel message veut-on donner au gens sur les perspectives prochaines de l’immobilier ?

http://www.wat.tv/video/century-21-galerie-3801l_2v421_.html

 
37 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 30 janvier 2012

L’indice E-mini SP 500 a cassé sur son support à 1307 points. Il ne s’agit pas encore de la grande chute, autrement dit du déclenchement d’un arc, mais si celui-ci ne parvient pas à se redresser en franchissant rapidement les 1327, nous pourrions assister à des prises de bénéfices.
Pour poursuivre sa hausse il faudrait que l’indice repasse au-dessus des 1327 points pour ensuite franchir les résistances 1337 avec un objectif majeur à 1400 points.
Le manque de dynamisme s’installe et nous surveillerons de très près le support cassé !
La Grèce pèse énormément, ajoutons à cela la flambée des taux du Portugal et la dégradation probable de l’Italie annoncée il y a quelques jours par une agence de notation.

Sur le Future CAC 40, synchronisé par l’indice Future E-mini SP 500, nous surveillerons attentivement le support pivot des 3290 points.
Si le cours ne se redresse par rapidement alors nous nous intéresserons aux prochains supports 3250-3150-3095-2980 et 2850 points (soit une correction de 15 % environ).

Dès que le cours cassera le support des 2800 points nous rentrerons dans le vif du sujet dans la concrétisation de l’ARC, les effets pourraient être dévastateurs.

En attendant, s’il n’y pas de rebond, nous assisterons à une correction.

Tendons bien l’oreille, les agences pourraient s’exprimer très prochainement pour donner des impulsions sur les arcs court terme !  C’est juste un jeu de dominos.

 
42 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans Non classé

 

Standard and Poor’s… de la suite dans les idées

Dans l’un de leur dernier communiqué, les employés de Standard and Poor’s traduisent l’inquiétude des investisseurs quant aux mesures d’austérité décidées par les politiciens européens pour tenter de satisfaire d’autres « investisseurs » sur les marchés. C’est un comble.
C’est ainsi que Standard and Poor’s précise que s’il ne faut pas, bien sûr, favoriser les déficits, on doit aussi, surtout en période de crise, savoir distinguer bonne et mauvaise dette, dépenses d’investissements productifs et gaspillage d’argent public.

Cette fois, l’agence de notation américaine parle au nom des « investisseurs ». Curieusement, ces dernières heures, Tim Geithner, un digne représentant des financiers américains de Wall Street, et proche du président Obama (si soucieux des pauvres comme chacun sait) a apporté la même « nuance » à Davos, dans son discours. Bref, si l’on doit lire entre les lignes, le message envoyé est celui d’œuvrer aux Etats-Unis d’Europe. Un programme conçu dans le milieu du XIX° siècle par des personnages dont les projets ressemblent étonnamment à ce que nous voyons appliquer par des organisations supranationales, comme le FMI.

Parmi les pays concernés par ce communiqué de Standard and Poor’s, on peut citer l’Italie qui, malgré des réformes d’austérité incroyables annoncées par ce responsable de la Commission trilatérale de haut vol qu’est Mario Monti, s’est récemment fait dégrader (en même temps que la France le 13 janvier dernier) ! Et bien, l’agence Fitch, qui s’exprime sur les réformes drastiques du gouvernement italien pour assainir ses finances publiques, et la volonté des autres pays européens qui « feront fructifier ces engagements lors du sommet » de l’UE, le 30 janvier 2012, n’écarte pas complètement « Un ‘éclatement’ de la zone euro ».

Le rapprochement de ces éléments d’information nous amène à une simple question : que veulent-ils, finalement ?

 
28 Commentaires

Publié par le 30 janvier 2012 dans Non classé

 

Timothy Geithner est sur un petit nuage

Le 27 janvier 2012, lors de la réunion des grosses têtes à Davos (42e Forum économique mondial – WEF), on a assisté à un beau discours du secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner. Il a expliqué que l’avenir était très clair : si les Européens progressent dans la résolution de leur crise et que les risques n’augmentent pas en Iran, les Etats-Unis connaîtront une croissance comprise entre 2 et 3%. Par conséquent, Européens et Iraniens ont de très lourdes responsabilités sur les épaules…


Dans sa bonté, le professeur Timothy Geithner a donné un conseil aux Européens : renforcer les pare-feux  financiers que vous voulez mettre en place. Bien sûr, cela va demander un plus grand engagement des Etats européens en matière de ressources. « C’est le maillon faible des Européens ».
Le parrain Timothy Geithner, qui était dans un grand jour de bonté, a même déclaré que la Chine faisait des efforts sur le sujet de « l’Iran afin de ne pas détruire le délicat équilibre de pouvoirs qui existe dans la région du Golfe ».

 
113 Commentaires

Publié par le 29 janvier 2012 dans Non classé

 

Les analyses de Menthalo

Par Menthalo – La semaine a été extrêmement riche en évènements favorables à l’envolée des métaux précieux.
A) l’Inde a annoncé qu’elle achèterait le pétrole iranien contre de l’Or. Cela abaisse la demande de Dollar sur les marchés de 12 Milliards/an tout en augmentant la demande d’Or de 200 tonnes. Cet événement marque la mise en place du système conçu par les BRIC, Chine et Russie en tête, d’un commerce international basé  sur le troc, au lieu d’un simple échange de devises comme actuellement. Marquez cette information d’une borne en argent massif.
B) Les Emirats Arabes Unis ont fait défection du camp américain en annonçant qu’ils échangeraient leur pétrole  avec la Chine contre des Yuan. Les échanges bilatéraux Chine- EAU représentent 3,9 Milliards de $.
C) L’Iran menace l’Europe de ne plus lui vendre son pétrole. Retournant la situation, après la menace de l’U.E. de suivre l’embargo américain sur le pétrole iranien, l’Iran menace à son tour l’Europe de couper le robinet, mettant l’accent sur le fait que peu de pays peuvent se substituer à l’offre iranienne. L’Iran peut très facilement faire monter le prix du baril dans le Monde, ce qui donnerait un violent coup d’accélérateur à la récession économique. Le cours du pétrole est lié au cours de l’or. Si l’un monte, l’autre suit.
D) Le Congrès américain a fini par donner son accord pour une nouvelle augmentation de 10% du plafond de la dette américaine, pour 1,2 Trillion de $ portant l’endettement US à 16.400 Milliards de $.
E) La FED par la voix de Bernanke, après la réunion du FOMC, a annoncé la politique monétaire américaine des deux prochaines années. Les taux ne monteront pas pour les deux ans à venir et la Réserve Fédérale pourra à son gré faire du Q.E. si le besoin s’en faisait sentir. Deux mesures qui encouragent les investisseurs à se placer sur les métaux précieux. La réaction des marchés a été immédiate et fulgurante. Baisse du Dollar et hausse de l’or et de l’argent.
Jim Sinclair lors d’un entretien sur KingWorldNews a déclaré que cette déclaration de la Fed va probablement être une date-clé dans l’histoire de l’or. Ces dernières années, le marché était animé par des joaillers, les banques centrales et quelques spéculateurs. Il considère que cette année, nous allons voir des compagnies de premier plan, il cite General Electric, des fonds de pension, des compagnies d’assurances, mais aussi une masse d’entreprises, qui vont placer leur trésorerie dans l’Or, pour que l’érosion monétaire ne vienne pas effacer leurs bénéfices. Ce flux de nouveau client va générer une demande énorme sur des marchés relativement étroits. Cela va marquer la défiance croissante dans la monnaie fiduciaire des principaux acteurs économiques. Il rajoute  » ce n’est pas l’Euro, qui est en danger réel en ce moment même mais bien le Dollar ».
Le DOLLAR
Changeons de perspective pour regarder le US Dollar Index au lieu d’analyser l’Euro.
On voit que les deux dernières semaines n’ont pas été favorables au billet vert. La première résistance est à 78, mais il pourrait aller chercher un appui plus bas.
Si nos chefs d’état européens ne se lancent pas dans des déclarations suicidaires, contradictoires et désordonnées, dimanche, le Dollar continuera de décliner.
La manière dont sera réglé le dossier grec décidera de la confiance des investisseurs internationaux.
Jim Rogers soulignait que la faillite de l’Illinois était autrement plus préoccupante que celle de la Grèce, et que malheureusement, les Etats Unis devaient faire face à celle de nombreux états comme la Californie ou comme la ville de New York. Les problèmes de l’Europe semblent plus faciles à surmonter que ceux des USA.
Georges Soros parlant de la crise européenne, a dit: « je pense que nous sommes venons de passer le cap, le plus sévère de la crise est derrière nous ». Il a même rajouté que les obligations italiennes étaient un produit spéculatif financièrement « très intéressant ».
John Embry, directeur de Sprott Asset Management, dans un interview sur mineweb, a exprimé son point de vue: « La faillite du système des monnaies fiduciaire a d’immense répercussion sur l’Or et l’argent »;  » Je pense que le prix de l’or et de l’argent pourrait en 2012 voir la plus forte hausse en pourcentage de la totalité de ce marché haussier. »
L’indice CRB est un indice calculé sur la base des contrats à terme sur 6 mois de 28 matières premières.
Il vient de sortir de son triangle de consolidation, confirmant la faiblesse du Dollar et une hausse à venir de toutes les Matières premières (MP).
Beaucoup d’analystes considèrent que les MP vont être un refuge en 2012.
COT SILVER
Chaque semaine, les positions respectives à l’achat ou à la vente des différents intervenants du Marché sont publiées, ce sont les C.O.T.
Sur le graphe ci-dessous, on voit que les gros investisseurs (à l’exclusion des commerciaux HSBC, JPM ..) ont minimisé leurs positions de vente à découvert sur les marchés. Le niveau de leurs positions short était début janvier plus bas qu’en octobre 2008, avant la grande remontée du silver, qui a amené les cours de 9$ à 48$. Une forte jambe de hausse était donc attendue. Elle a bien commencé et la force des acheteurs s’est amplifiée cette semaine.
Il est à noter que les Commerciaux ont, par contre, alourdi leurs positions de vente à découvert. Ils jouent soit une stratégie de retardement, soit l’effondrement général des marchés attendu en 2012, en pensant que le Krach entrainera les métaux précieux avec lui, leur permettant de sortir gagnant de leurs positions.
Alors que le CAC perdait 1,32% hier et 0,59% sur la semaine, l’Argent a gagné 1,53% hier et 4,4% sur 5 jours.
En quotidien, le RSi montre que l’argent semble sur-acheté et demande une temporisation de la hausse, mais ce n’est pas le cas en hebdomadaire.
Les cours se dirigent résolument vers les 35$, où les acheteurs vont trouver une première résistance, puis juste derrière, les 36,5$ (oblique rouge), limite supérieure d’un vaste triangle de consolidation (en mauve).
Si les cours réussissaient à casser l’oblique baissière, la hausse serait fulgurante vers des plus hauts.
A défaut, les cours de l’argent reviendraient dans un premier temps sur le support LT en vert aux alentours de 31$… à la merci des bears.
A noter que les 37$ et les 31$ sont des bornes essentielles dans le système de Gann.
Juste un mot sur l’Or, qui est en route pour les 1750 avant d’aller buter sur les 1.800$.
Martin Armstrong  dans sa dernière analyse est très prudent sur l’or, annonçant une consolidation horizontale au printemps.
Le FMI a annoncé que l’économie des Etats Unis et de l’Europe entraient dans une récession.
Le cas échéant, l’or est le meilleur des parachutes, quand les marchés s’effondrent.
N’oublions pas que le COMEX est totalement corrompu et que les autorités de marché peuvent à tout moment augmenter les dépots de garantie et les frais de marché, comme ils l’ont fait si souvent en 2011, provoquant des ventes forcées et une brutale chute des cours. Restez très prudents, ne jouez pas.
Cette analyse n’est pas une incitation à spéculer et n’engage que son auteur.
 
52 Commentaires

Publié par le 28 janvier 2012 dans Non classé

 

Poutine s’en sortira, mais qu’en sera t-il des dirigeants de l’Occident ?

Vladimir Poutine, crédité de 61 % d’opinions favorables, s’apprête à revenir au Kremlin pour un troisième mandat de six ans (au lieu de quatre ans) lors de la présidentielle du 4 mars 2012. Aux Etats-Unis, comme en Occident, les critiques fusent à l’encontre du personnage.

Commentaire du politologue Dmitri Orechkine: « Avant, on entendait : Poutine est malin, il remet l’Occident en place, augmente les salaires (…) et d’un coup, le sablier s’est retourné. » Selon lui, l’image du guide est entamée. A son arrivée au pouvoir, adoubé par Boris Eltsine en 2000, M. Poutine « était perçu comme un centriste. Les patriotes lui rendaient grâce pour le prestige retrouvé ; les communistes appréciaient qu’il ait rétabli l’hymne soviétique et mis les oligarques en prison ; aux yeux des libéraux, il incarnait la continuité de Boris Eltsine ». Désormais, « il est un libéral pour les patriotes, un oligarque pour les communistes, un dirigeant totalitaire pour les libéraux ».

Pourtant, l’économie du pays a décollé, le PIB est passé de 200 milliards de dollars (environ 150 milliards d’euros) en 1999 à 1 900 milliards de dollars en 2011.
Malgré cela, les Russes sont confrontés à des problèmes quotidiens et ne s’intéressent pas aux statistiques macro-économiques.Or, c’est sur ce point que les Occidentaux critiquent le pouvoir de Poutine.

On verra dans quelque temps, comment seront commentés les mouvements populaires en France ou ailleurs, quand les statistiques du chômage prendront une pente aussi haussière que celle des CDS des banques européennes ou des Etats européens.

Aujourd’hui, comment nos médias si démocratiques commentent-ils les manifestations, de plus en plus nombreuses aux Etats-Unis? Silence ou plutôt: CENSURE. Par contre, les clichés sur le Caire, la Syrie, tournent en boucle.

Mais revenons à Poutine : il est très silencieux. Comment va t-il réagir ? Il attend patiemment que l’Occident morde la poussière. Cela arrivera, il en a la certitude… nous aussi. Pour l’heure, nous pensons comme Elena Panfilova, qui dirige l’ONG Transparency international à Moscou: « Poutine et Russie unie sont deux choses différentes. Certains n’ont pas voté pour Russie unie avant-hier mais ils voteront pour Poutine en mars ».

 
95 Commentaires

Publié par le 28 janvier 2012 dans Non classé

 
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 675 autres abonnés