RSS

Trader Noé – Analyse du 29 septembre 2011

29 sept

L’indice E-mini SP 500 montre toujours une zone de résistance très importante entre 1200 et 1230 points.
De même l’indice Future CAC 40 montre également une première zone de résistance entre 3090 et 3100 points.

Comme annoncé hier, les indices ont reculé et montrent une faiblesse tant que de vrais accords ne sont pas proposés pour sauver la Grèce.
De toutes les façons, c’est une histoire extrêmement délicate qui laisse penser que quel que soit la situation: « aider ou ne pas aider » ne changera pas le fond du problème. Il s’agit simplement de gagner du temps !

Encore une histoire de sous-marin, on pourrait penser au film « octobre rouge » par exemple ! A la recherche des CDS perdus…exploration dans les bas fonds…

Concernant Hermes que nous avions proposé cet été, le titre a pratiquement progressé de 60 % depuis.
Tant que le cours évolue au-dessus des 240-245, la tendance de fond reste haussière avec une résistance à 285 euros qui doit être franchie pour que le titre puisse poursuivre sa hausse. Actuellement, nous restons très attentifs sur le support des 240-245. Ceux qui ont profité de la hausse depuis 170 euros, pourront alléger en cas de rupture. Dans ce cas, nous attendrions un support plus bas pour renforcer la position.

Dans un article précédent, nous disions que le secteur bancaire n’était pas le seul à être attaqué. Le secteur industriel (automobile, pétrolier etc…) souffre également et si l’indice CAC 40 commence à se diriger vers les 2750-2350, de nombreuses valeurs pourraient subir ces différentes attaques.

Pour Peugeot, tant que le cours évolue sous les 24.5 euros, la tendance de fond reste malheureusement baissière. Pour échapper à cette baisse, il faut déjà repasser au-dessus des 18 euros. Tant que le cours évolue en dessous, le titre pourrait se rapprocher des 11.5 euros (points bas de mars 2009).

De même, pour Renault, tant que le cours évolue sous 26.5 euros, la tendance de fond reste baissière et le mouvement pourrait s’accélérer vers 21 et 10 euros. Pour échapper à cette baisse, il faut repasser au-dessus des 27 puis 30 euros.

Si les points bas de mars 2009 sont atteints nous referons un point.

About these ads
 
11 Commentaires

Publié par le 29 septembre 2011 dans Non classé

 

11 réponses à “Trader Noé – Analyse du 29 septembre 2011

  1. pourquoi29

    29 septembre 2011 at 9 h 25 min

     
  2. Melchissedech

    29 septembre 2011 at 10 h 09 min

    Le allemands vont voté oui,c’est cousu de fil blanc, les Cassandre nous prédisent ici et là une récession une économie dévastée, des populations révoltées, je ne doute pas des difficultés majeures actuelles, nous les vivons nous les observons.
    J’ai des doutes sur l’apocalypse annoncée par certains sur certains blogs ou forum, je crois sincèrement que nous continuerons d’avancer cahin-caha, si une catastrophe se produisait, alors je ferais amende honorable.

     
  3. pourquoi29

    29 septembre 2011 at 10 h 47 min

    nous nous faisons des petits scénarios avec le flot d’informations que l’on reçoit mais ceux-ci sont les reflets des leurs,les élites décident et nous subissons, nous irons où ils veulent qu’on aille…
    parfois je doute aussi…

     
    • spark

      29 septembre 2011 at 11 h 53 min

      évidemment qu’il n’y aura pas de chaos. Ils ne vont pas scier la branche sur laquelle ils sont assis !!!

       
  4. catena

    29 septembre 2011 at 12 h 17 min

    « on ira ensemble vers le nouvel ordre Mondial et personne ne pourra s’y opposer »

    Citation de Nicolas Sarkosi …

    tout est dit là, chercher la vidéo sur Youtube ou Dailymotion

     
  5. clavreul

    29 septembre 2011 at 12 h 38 min

    C’est très bien d’avoir un oeil sur le secteur auto trader Noé, car ci celui-ci va mal nous entrons dans le dur !

     
  6. pourquoi29

    29 septembre 2011 at 13 h 40 min

    pourquoi pas ! tout est possible …surprenant ! le 11/09

     
    • Walle2815

      29 septembre 2011 at 21 h 42 min

      Pas mal, le coup des hologrammes, mais j’aurais aimé qu’il explique alors comment selon lui ils ont procédé pour faire coïncider les explosions des tours avec les impacts d’avion et surtout pour découper la tour avec une forme d’avion… Ca paraît un peu énorme quand même !

       
  7. Benoit Cajetan

    29 septembre 2011 at 15 h 00 min

    ENQUÊTE-Le S&P-500 attendu en baisse sur l’année, le Dow en hausse
    Jeudi 29 septembre 2011, 15h31.

    ==> http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRWEA599920110929

    NEW YORK, 29 septembre (Reuters) – L’indice boursier Standard & Poor’s 500 devrait subir en 2011 une baisse annuelle, pour la première fois depuis trois ans, en raison du poids de plus en plus pesant de la crise de la dette européenne et du ralentissement économique américain, selon une enquête menée par Reuters auprès d’économistes.

    Le S&P 500 devrait toutefois légèrement progresser par rapport à son niveau actuel pour atteindre 1.250 à la fin de l’année, selon la prévision médiane des 47 analystes interrogés ces dix derniers jours et dont les estimations allaient de 974 à 1.425. La précédente prévision était de 1.400 points.

    L’indice Dow Jones est désormais attendu à 11.800 points à la fin de l’année, ce qui représenterait une hausse annuelle d’un peu moins de 2%, et de 7,2% par rapport à la clôture de mercredi soir. La précédente enquête l’attendait à 13.000 points.

    Le Dow est l’un des seuls indices majeurs mondiaux -avec le KOSPI sud-coréen- attendu en hausse sur l’année.

    Les deux indices sont attendus respectivement à 1.300 et 12.200 à la mi-2012.

    Caroline Valetkevitch, Gregory Schwartz

    * * * * * * *

    ENQUÊTE-Bourse-Le CAC 40 devrait gagner 7% d’ici fin décembre
    Par Blaise Robinson. Jeudi 29 septembre 2011 15h25

    ==> http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRWEA599820110929?sp=true

    Le CAC 40 attendu en rebond après son recul d’août et septembre

    Cette reprise pourrait être limitée par les inquiétudes macroéconomiques

    PARIS, 29 septembre (Reuters) – L’indice CAC 40 devrait progresser d’ici la fin de l’année, les investisseurs espérant pouvoir acheter à bon compte pour peu que la situation s’éclaircisse sur le front de la crise de la dette en zone euro.

    Selon la prévision médiane des 27 analystes et gérants de fonds interrogés par Reuters sur une semaine, le Cac 40 devrait être à 3.200 points d’ici la fin décembre, soit une hausse de 6,8% par rapport à son niveau de clôture de 2.995 points mercredi.

    Si cette prévision se rélève exacte, le CAC 40 aura accusé une perte d’environ 16% sur l’année 2011.

    A la fin juin 2012, les analystes voient le CAC à 3.450 points, soit une hausse de plus de 15% par rapport à la clôture de mercredi.

    Ces deux prévisions sont en forte baisse par rapport à la dernière enquête menée fin juin. Les analystes prévoyaient alors un CAC à 4.160 points à la fin de l’année et à 4.350 points à la mi-2012, avant qu’une série de mauvais indicateurs économiques et un regain d’inquiétudes concernant la dette grecque ne fassent chuter les marchés.

    « Nous pensons que la Grèce connaîtra finalement un défaut ‘ordonné’ si toutefois les décideurs politiques arrivent à limiter les risques de contagion », commente Patrick Moonen, chargé de la stratégie d’investissement chez ING Investment management. Il voit pour sa part le CAC 40 à 3.100 points à la fin 2011 et à 3.200 points à la mi-2012.

    « Afin d’y parvenir, les banques devront être recapitalisées. Et la Banque centrale européenne devra continuer à acheter de la dette périphérique. »

    Le CAC 40 a perdu plus de 20% depuis le début de l’année, tiré à la baisse en grande partie par les interrogations du marché sur l’exposition des banques BNP Paribas , Crédit agricole et Société Générale à la dette souveraine grecque et italienne.

    Les trois banques ont perdu environ deux tiers de leur capitalisation boursière depuis la mi-février, les investisseurs craignant les dégâts que causerait un défaut grec. Les difficultés des banques à se procurer des financements en dollars sur un marché monétaire tendu jouent aussi en défaveur de la Bourse.

    Du fait de la déroute des marchés boursiers, les ratios de valorisation des trois grandes banques se retrouvent très bas. Leur ratio cours/actif net est environ de 0,3 et le PER de 4, soit un des plus bas en Europe.

    De ce fait, il n’est pas étonnant que les analystes et gérants interrogés s’attendent à voir les bancaires être à la pointe du rebond boursier attendu.

    Ce rebond devrait toutefois être limité par un horizon économique qui s’assombrit.

    « La possibilité d’un règlement de la crise de la dette souveraine en Europe nous fait penser que les indices européens pourraient rebondir, tirés par les valeurs bancaires et les assurances. Néanmoins, le ralentissement économique mondial se constate déjà dans les données macro, et la distribution de crédit va ralentir à cause de la volonté des banques d’améliorer leur bilan, ce qui impactera plus encore la croissance mondiale et donc limitera le rebond initial », commente Joffrey Ouafqa, gérant chez Convictions Asset management.

    Il voit le Cac 40 à 3.200 points d’ici la fin de l’année et à 3.300 points à la mi-2012. (Danielle Rouquié pour le service français, édité par Jean Décotte

     
  8. ratman

    30 septembre 2011 at 7 h 28 min

    des hologrammes pfff franchement je préfère de loin la version officielle alors

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 675 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :