RSS

Les calculs de court terme sont souvent le fait de mauvais stratèges

26 sept

 

Un rapport vient d’être publié par l’Organisation internationale du Travail (OIT), réalisé conjointement avec l’OCDE. Il fut préparé à la demande de la présidence du G20 en vue de la réunion des ministres du Travail et de l’Emploi, qui a lieu à Paris, les 26 et 27 septembre.

Constat d’importance : le rapport signale l’évaporation de 20 millions d’emplois dans les pays du G20 depuis le début de la crise financière en 2008. « A ce rythme, il serait impossible de rattraper un tel retard à court terme, ce qui pourrait se concrétiser par un manque de 40 millions d’emplois dans les pays du G20 l’an prochain », lit-on dans le rapport.

Face à un constat aussi terrible, la solution est toute trouvée ! Pour Juan Somavia, directeur général de l’OIT : « Nous devons endiguer le ralentissement de la croissance de l’emploi et combler les emplois perdus. C’est maintenant qu’il faut agir ». « La création d’emploi doit devenir la première priorité macroéconomique », a-t-il ajouté. C’est bien là le refrain de la classe politique au pouvoir, ici ou là. En réalité, ces dirigeants politiques n’ont jamais cessé de frayer avec les affameurs des peuples. Cela ne date pas d’aujourd’hui : il suffit de revoir le film Le Président, avec Jean Gabin, et écouter sa tirade légendaire à l’Assemblée nationale. Rien n’a changé.

Où sont les règles nécessaires pour torpiller la spéculation ? Rien n’a été fait pour empêcher les spéculateurs de couler entreprises, monnaies et Etats. Certaines de nos sources sont très explicites, et ce avant même que nous annoncions la débâcle des valeurs bancaires : « Il existe une volonté politique de laisser les choses aller à leur terme ». Ces confidences sont d’une gravité extrême et nous ne pouvons que mesurer de leur justesse au fur et à mesure que les semaines se suivent. Mais attention, qu’est-ce que ce terme ? Un Jacques Attali parle de révolution. C’est un mot comme un autre, mais mesure t-on bien ce que cela signifie ? On se rend bien compte, en les écoutant, que ces mondialistes ont déjà préparé leur scénario. Même les politiciens se préparent pour leurs petites élections, sans bien comprendre que la Haute Finance a  besoin de bouc-émissaires à un certain moment pour continuer à rester dans l’ombre. Or le rapport de l’OCDE annonce un problème majeur : des millions de chômeurs dans les prochains mois, en pleine période d’élections ! Un Poutine, lui, n’a rien à craindre, car il est à la fois dirigeant et membre du bloc de commandement de l’Est. Tel n’est pas le cas des pingouins qui nous dirigent. Eux ne sont que des pions, ballottés au gré des scandales habilement mis en scène par ceux qui aiment reprendre le rôle d’Edmond Dantès…

About these ads
 
16 Commentaires

Publié par le 26 septembre 2011 dans Non classé

 

16 réponses à “Les calculs de court terme sont souvent le fait de mauvais stratèges

  1. clavreul

    26 septembre 2011 at 17 h 53 min

    Si le problème n’avait pas été voulu des mesures auraient été prises juste après le choc de 2008, nous arrivons en 2012 et c’est pire. Donc la conclusion est que le bazarre est souhaité, organisé, programmé ! quand à Poutine il est lui aussi dans la doctrine, l’idéologie de la franc maconnerie, en Russie la proportion des personnes qui vivent dans le malheur n’est pas mince. Dans le cadre de la globalisation le futur président Russe devra lui aussi faire alégence.

     
  2. ludo

    26 septembre 2011 at 18 h 12 min

    Le film le Président avec Gabin est très bien, excellent même.
    Seul regret, le président du conseil incarné par Gabin est présenté comme étant de gauche.
    C’est pénible cette manie de présenter la gauche comme incarnant la vertu, alors qu’on sait très bien que c’est exactement le contraire.

     
    • Bluezy

      26 septembre 2011 at 19 h 42 min

      @ ludo :
      il serait temps d’arrêter de se préoccuper d’idéologie "de droite" ou "de gauche" … ce sont les deux faces d’une même médaille, et pour nous, plébéiens, c’est bonnet blanc – blanc bonnet : peu importe la sauce à laquelle nous allons être mangés, dès lors que nous finissons mangés de toute façon !

       
  3. Eusebius

    26 septembre 2011 at 19 h 44 min

    A mourir de rire les titres des infos BFM (Ils ont pas l’impression de se contredire ?):

    26/09/2011 18h11 :
    Nouvelle hausse du chômage en août

    http://www.bfmbusiness.com/toute-linfo-eco/emploi-social/nouvelle-hausse-du-ch%C3%B4mage-en-ao%C3%BBt-87621

    26/09/2011 19h04 :
    Baisse du chômage en France en trompe-l’oeil au mois d’août

    http://www.bfmbusiness.com/toute-linfo-eco/europe-international/baisse-du-ch%C3%B4mage-en-france-en-trompe-loeil-au-mois-dao%C3%BBt-87622

     
  4. Eusebius

    26 septembre 2011 at 19 h 45 min

    A mourir de rire les titres des infos BFM (Ils ont pas l’impression de se contredire ?):

    26/09/2011 18h11 :
    Nouvelle hausse du chômage en août

    http://www.bfmbusiness.com/toute-linfo-eco/emploi-social/nouvelle-hausse-du-ch%C3%B4mage-en-ao%C3%BBt-87621

    26/09/2011 19h04 :
    Baisse du chômage en France en trompe-l’oeil au mois d’août

     
  5. pourquoi29

    26 septembre 2011 at 19 h 46 min

    ah bon, vous trouvez les gens de droite vertueux ?
    dans le film et à l’époque la gauche incarnait certaines valeurs ….
    aujourd’hui franchement avec tout ce que l ‘on sait où est la vertu?
    ce n’est qu’une histoire d’hommes et de valeurs qu’est-ce que la gauche, la droite aujourd’hui ?
    heureusement ils restent des gens bien dans tout ce fatras…;

     
  6. constantinou frédéric

    26 septembre 2011 at 19 h 59 min

    Il ne manque que l’imputabilité dans cette République. Tant que tous ceux qui seront commandes ne devront pas rendre de comtpe alors rien ne changeras et d’accord avec bluezy droite ou gauche c’est la même chose. La forfaiture est dans les deux camps, ils sont tous à la botte de la finance.
    La Révolution Française n’a pas été menée à son terme… Pourquoi les "familles" de banquiers et de privilégiés sont encore là ?……

     
    • jeanmi58

      26 septembre 2011 at 22 h 17 min

      Parce que ce sont les familles de banquiers qui ont fomenté la révolution dite française lol !!!
      Comme elles ont fomenté la révolution bolchevique.
      Il y a de bons ouvrages qui ont expliqué çà !
      La Révolution Française a été menée à son terme puisqu’elle a liquidé les hommes et femmes
      de valeurs.

       
  7. pourquoi29

    26 septembre 2011 at 21 h 38 min

     
    • BFO

      27 septembre 2011 at 7 h 20 min

      merci pourquoi29,
      quel cynisme ce type…rêvant la nuit du crash à venir pour s’en mettre plein les poches….."be prepared….save your assets…Goldman Sachs rules the world and doesn’t care about the crash…."
      ou alors, version optimiste, c’est juste qu’il a parié à la baisse… !

       
  8. la rumeur

    26 septembre 2011 at 22 h 42 min

    http://gainspainscapital.com/

    infos style money weeks

     
  9. WanR

    27 septembre 2011 at 5 h 48 min

    Je ne vois que 2 facons de reduire le chomage:

    – retablir l’esclavage ce qui nous rendra competitf par rapport au contexte mondial ou les pays sont tres en retard puisque la notion de salaire a toujours cours partout meme s’il est tres bas. On peut accepter comme aujourd’hui une premiere etape qui est l’aligenement des salaries avec ceux d’Asie. Tout ouvrier qui gagne plus de 200 USD par mois est une anomalie temporaire du systeme, et tout cadre a plus de 1,000 USD egalement. Autant legiferer cette etape pour gagner du temps avant l’esclavage pur et simple, bien plus competitif.

    – Proteger notre systeme social de la mise en concurrence directe de pays qui pratique le pseudo-esclavage. Mettre en place une taxe sociale a l’import des produits en France qui retablit la competitivite de nos travailleurs sans avoir en remettre en cause le systeme social francais. Le principe en est tres simple: Comparer le systeme social du pays (minimaux salarials, retraites, assurance chomage, assurance sante, heures par semaines, etc…) qui exporte ses produits avec celui de la France et calculer un taux d’imposition qui met le prix du produit importe au niveau ou il serait vendu si le systeme social francais etait en vigueur dans le pays exportateur. La concurrence est maintenant assainie, en evitant de faire de la mondialisation une machine a tirer les systeme sociaux vers le bas.

    Bien sur, ceci n’est valable dans le systeme tres limitant du salariat et du systeme capitaliste.

    Si l’on sort de ces contraintes, le salariat n’est pas un systeme a vouloir forcement developper, et reduire le chomage n’est pas forcement un objectif necessaire. A partir du moment ou les progres techniques demandent moins de main d’oeuvre pour produire des richesses, on pourrait aussi bien se rejouir que moins de travail doive etre effectue et faire profiter a tout le monde du temps libre ainsi genere de facon equitable…

    Enfin faut pas trop en demander non plus. Essayond deja d’eviter la premier solution.

     
  10. boubouroche

    27 septembre 2011 at 6 h 58 min

     
  11. ludo

    27 septembre 2011 at 7 h 42 min

    Oui, la "vraie" droite a des valeurs.
    Non, la droite et la gauche ne se valent pas, mais je vous le concède, la plupart des hommes politiques de droite aujourd’hui ne sont que des gauchistes soft.
    Tous ceux là, effectivement, sont à jeter dans le même sac.

    Et pour reprendre une chanson que certains reconnaîtront, je concluerai par : "ni rouge ni mort" et s’il fallait choisir, ce serait "plutôt mort que rouge".

     
  12. Le Gaulois libre

    27 septembre 2011 at 10 h 52 min

    La solution divine pour sortir de la crise actuelle :

    http://temple-hermes-thoth.blogspot.com/2011/09/en-direct-de-la-sphere-divine.html

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 675 autres abonnés

%d bloggers like this: